L'Homme en question

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Homme en question
Auteur Félicien Marceau
Nb. d'actes 2
Éditeur Gallimard
Date de parution 1972
Rôle principal

L'Homme en question est une pièce de théâtre de l'écrivain belge Félicien Marceau, publiée en 1972 chez Gallimard[1]. La pièce a été mise en scène notamment par Pierre Franck en 1973, au Théâtre de l'Atelier, à Paris, avec Bernard Blier et Martine Sarcey dans les rôles principaux[2] , par Jean Nergal en 1976, au Théâtre royal du Parc, à Bruxelles, avec Jacques Lippe et Jacqueline Bir dans les rôles principaux[3], et par Jean-Luc Tardieu en 2002, au Théâtre de la Porte-Saint-Martin et en tournée, avec Michel Sardou et Brigitte Fossey dans les rôles principaux[4].

Résumé[modifier | modifier le code]

Monsieur Jaume (lui) voit un jour apparaître une femme qui l'interroge sur sa vie. Cette femme, c'est sa conscience. Monsieur Jaume revoir défiler des épisodes de sa vie.

Représentations[modifier | modifier le code]

Mise en scène de Pierre Franck en 1973[modifier | modifier le code]

La pièce fut représentée à partir du 3 novembre 1973 au Théâtre de l'Atelier, à Paris[2].

Distribution[2][modifier | modifier le code]

Équipe technique et production[2][modifier | modifier le code]

  • Mise en scène : Pierre Franck
  • Décor et costume : Jacques Noël

Mise en scène de Jean Nergal en 1976[modifier | modifier le code]

La pièce fut représentée du 15 janvier au 8 février 1976 au Théâtre royal du Parc, à Bruxelles[3].

Distribution[3][modifier | modifier le code]

Équipe technique et production[3][modifier | modifier le code]

  • Mise en scène : Jean Nergal
  • Décor : Jacques Van Nerom
  • Éclairage : Serge Daems
  • Directeur de scène : Pierre Rocca
  • Régie générale : Claude Dominique

Mise en scène de Jean-Luc Tardieu en 2002[modifier | modifier le code]

La pièce fut représentée en tournée, puis du 4 septembre au 31 décembre 2002 au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, à Paris et produite par L'Atelier théâtre actuel, la Compagnie François Périer et Camus & Camus Productions. La première représentation eut lieu le 8 mars 2002 au Théâtre Alexandre Dumas à Saint-Germain-en-Laye[5].

Distribution[5][modifier | modifier le code]

Équipe technique et production[5][modifier | modifier le code]

  • Mise en scène : Jean-Luc Tardieu, assisté de Gersende Michel et Mathias Magerowicz
  • Décor : Roberto Plate, assisté de Grazia Luiza Paglialunga
  • Costumes : Pascale Bordet, assisté d'Anne Blanchard
  • Lumières : Jacques Rouveyrollis, assisté de Marine Ballestra

Autour de cette représentation[modifier | modifier le code]

La pièce fut adaptée par Félicien Marceau pour y supprimer les passages qui pouvaient dater[6].

C'est la première fois que Michel Sardou partage la scène avec son fils, Davy Sardou. Cependant, jouant le même personnage à des âges différents, les deux comédiens ne se donnent pas la réplique. Ils seront à nouveau réunis, en 2008, dans Secret de famille, d'Éric Assous[7].

À Paris, la pièce sera jouée dans le propre théâtre de Michel Sardou[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice de Félicien Marceau. Sur le site de l'Académie française, consulté le 25 janvier 2015.
  2. a b c et d Guerand, Jean-Philippe. Bernard Blier : Un homme façon puzzle. Paris : Éditions Robert Laffont, 2009. (ISBN 9782221145203). (Extrait accessible en ligne).
  3. a b c et d L'Homme en question. In : ASP@SIA, l'annuaire du spectacle, consulté le 25 janvier 2015
  4. L'Homme en question. In : Théâtre online, consulté le 25 janvier 2015
  5. a b et c Programme officiel de L'homme en question
  6. a et b Adda, Bérangère. Michel Sardou : « Je place la barre plus haut ». In : Le Parisien, 4 septembre 2002.
  7. Sallin, Jean-Daniel. Davy Sardou veut se faire un prénom. In : Tribune de Genève, 5 octobre 2009.