Jazz & Blues Festival de Gouvy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gouvy Jazz & Blues Festival
Image illustrative de l’article Jazz & Blues Festival de Gouvy
Slogan du festival

Genre Jazz & blues
Lieu Gouvy Drapeau de la Belgique Belgique
Coordonnées 50° 11′ 09″ nord, 5° 53′ 24″ est
Période Août
Scènes Chapiteau dans le jardin
Le Club dans la ferme
Date de création 1978
Fondateurs Claude Lentz
Organisateurs Ferme de la Madelonne
Structure-mère Jazz Animation Gouvy ASBL
Direction Claude Lentz
Collaborations La Première, Classic 21
Site web www.gouvy.eu/madelonne

Le Jazz & Blues Festival de Gouvy est un évènement musical de renommée internationale qui se tient chaque premier week-end d'août à Gouvy, en Belgique depuis le 5 août 1978.

Histoire du festival[modifier | modifier le code]

Claude Lentz et son épouse

Historiquement, le Festival de Comblain-la-Tour, créé en 1959, est le premier festival de jazz jamais créé en Belgique, mais le Jazz & Blues Festival de Gouvy est sans nul doute le plus grand par sa longévité. Cet événement fut créé par Claude Lentz, mieux connu sous le nom de Claudy.

Baignant dans la musique depuis sa tendre enfance, Claudy a été tout naturellement séduit par la magie de la musique et par le milieu fascinant des musiciens. C'est en juin 1969 que Claudy a suivi les chemins tortueux de l'organisation de concerts, en invitant le groupe William Tay and the Rockets. Si depuis cette époque, celui-ci a gardé toute sa verve et son énergie, c'est son fils, Benjamin, qui reprend doucement le flambeau.

Cette manifestation se déroule à Sterpigny, un petit village de la commune de Gouvy, au mois d'août et il rassemble des formations venues du monde entier. Certains groupes en tournée se font même une obligation de s'arrêter à Gouvy lors de leur passage en Belgique.

La création d'un festival de jazz au fin fond de l'Ardenne relevant du défi, l'engouement du public ne fut pas toujours au rendez-vous. Toutefois, grâce au soutien des amateurs de musique et de la population locale, le Jazz & Blues Festival fut reconduit tous les ans, excepté les années 1982 et 1983.

C'est le saxophoniste américain Johnny Griffin qui est à l'origine du slogan du festival, Gouvy is Groovy, du mot anglais groove, indiquant la magie ressentie lors du festival[1].

Liste des invités[modifier | modifier le code]

En fonction de l'affiche, le festival s'est déroulé sur deux ou trois jours. Depuis 1993, il dure invariablement trois jours, les deux premiers jours étant réservés au jazz et le troisième au blues.

De 1978 à 2011 se succédèrent :

De 1978 à 1979[modifier | modifier le code]

Maxwell Street Blues Band (B)
Ten Years After : le chanteur Joe Gooch (UK)
Le groupe marseillais Poum Tchack (F)
Le trio Rosenberg (Nl) en août 2007
Funk Sinatra (B) dans le club en août 2007
Biréli Lagrène Gipsy Project (F) au Festival en Août 2008
Stéphane Mercier Quartette (B) dans le club en Août 2008

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Albert Pemmers, Guitar Ray, Sonny Rhodes, RJ Misho, Carvin Jones, Lightnin'Guy, Cisco Herzhaft, K.Pax

Années 2010[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Claude Lentz en reconnaissance aux grands musiciens qu'ils furent, a rendu hommage sous forme de quatre stèles érigées dans le jardin de la ferme à Jacques Pelzer, saxophoniste de jazz liégeois, à Hein van de Geyn (en), contrebassiste néerlandais, à Henry Vestine, guitariste de Canned Heat qui a donné son dernier concert à la ferme et à Tom Harrell, trompettiste américain.

La Ferme de la Madelonne[modifier | modifier le code]

Yves Teicher (B) et le Corda Trio (F), le 20 janvier 2007 à l'occasion des Djangofollies

La Ferme de la Madelonne est avant tout un club de jazz. Tout au long de l'année, sont organisés par Claudy et Benjamin Lentz, des concerts de jazz ou de blues.

Depuis l'automne 2006, Benjamin Lentz organise pendant la 'saison creuse', chaque dimanche, les "Sunday Afternoon sur la Terre". Le principe est d'accueillir un ou deux groupes qui n'auraient pas habituellement accès à une infrastructure de l'envergure de la Ferme de la Madelone. Ces groupes, devant un public réceptif et dans une ambiance sympathique, peuvent parfaire leur expérience de la scène.

La Ferme de la Madelonne participe également à la programmation des "Djangofolies". À cette occasion, à la date de l'anniversaire de la naissance de Django Reinhardt, un concert de jazz manouche est donné dans le club.

La ferme abrite aussi dans ses murs une microbrasserie produisant une bière blonde ambrée de fermentation haute appelée La Madelonne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Vantroyen, « « Gouvy is groovy », disait Johnny Griffin », LeSoir.be, (consulté le 9 août 2011) : « Claude Lentz : « Ce n'est pas moi qui ai inventé ce jeu de mots, Gouvy is groovy, mais le saxophoniste américain Johnny Griffin »