Thierry Eliez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thierry Eliez, né le à Arcachon, est un pianiste et organiste de jazz français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 24 juin 1964 à Arcachon, Thierry Eliez commence le piano et l’orgue à l’âge de quatre ans. Il poursuit des études classiques pendant dix ans et découvre le jazz. Amateur de musique anglaise jusqu’alors, il découvre et s’approprie la musique venue d’Amérique.

À l’âge de 17 ans, Thierry Eliez crée  le E.T Trio son premier trio de jazz et se fait connaître de Bayonne à Cholet.

En 1985, il rejoint Paris, et commence très vite à jouer dans les différents clubs de jazz parisiens. En un an il devient un pianiste bien installé dans la scène parisienne.

En 1986, il est engagé par le violoniste Didier Lockwood et tournera à ses côtés pendant deux ans, accompagné de Jean-Marc Jafet et André Ceccarelli. Ces derniers fonderont ensemble, en 1989, le Ceccarelli Trio. Trois albums naîtront de cette rencontre : Dansez sur moi, Hat Snatcher (Victoire de la Musique du Meilleur Album Jazz en 1992) et 3 around the 4, en hommage aux Beatles.

Dès 1990, André Ceccarelli le recommande à Dee Dee Bridgewater. Quatre albums sortiront : Keeping tradition, Love & peace (Tribute to Horace Silver), Dear Ella, et Live at Yoshi’s.

Dans le même temps, Thierry rencontre la chanteuse et violoniste Catherine Lara avec qui il travaillera de nombreuses années. Il se joint à elle pour mettre en musique le spectacle « Les Romantiques » en 1993, jouera sur plusieurs de ces albums et cocomposera les musique de son album Maldone. Catherine Lara et Thierry Eliez composeront de nombreux titres ensemble que ce soit pour elle-même, pour Johnny Hallyday, et bien d'autres… Ils composent également des musiques de films, principalement pour TF1.

Leur dernière création appelée Légende musicale du Graal (2006) doit être jouée au Canada, en Europe de l’Est et en Asie.[réf. nécessaire]

En 2004, Muriel Robin fait appel à Thierry pour composer la musique de son dernier spectacle, Au secours. Plus tard, ils travailleront ensemble à la création de chansons pour le projet d'album de Muriel Robin.

Thierry Eliez se consacre enfin à ses projets personnels et forme le « Thierry Eliez Trio » avec son frère Philippe Eliez à la batterie et son ami Daniel Ouvrard à la basse. Son premier album personnel nommé Hot Keys, patchwork de tous les univers musicaux qui l’ont nourri depuis son enfance, devait sortir en 2009.

Parallèlement, le compositeur Éric Serra fait appel à Thierry Eliez pour devenir le pianiste de son groupe jazz rock RXRA. Formé de sept musiciens, ils réarrangent les grands thèmes des bandes originales des films de Luc Besson écrites par Éric Serra.

Dès lors, Europacorp fait appel à lui pour interpréter des passages musicaux de Angel-A et de Bandidas et "Adèle Blansec".

Thierry Eliez sillonne la France et collabore avec différentes formations dont le Paris Jazz Big Band dirigé par Pierre Bertrand et Nicolas Folmer.

Michel Legrand fait appel à lui pour jouer de l'orgue dans son album Legrand Nougaro en hommage à Claude Nougaro. Cet album permet à Thierry Eliez de rejouer avec son ami André Ceccarelli et de rencontrer, entre autres, le contrebassiste Ron Carter.

Thierry découvre la chanteuse Ceilin Poggi avec qui il décide de travailler. Il créera alors le Jadden dont Ceilin Poggi sera la voix féminine, choisissant de réarranger les grands thèmes de la pop des années 70-80. Depuis 2007, leur duo devient quintet et s’enrichit d’un violoncelle (Yan Garac), de percussions (Xavier Sanchez), et d’une contrebasse (Dominique Bertram) mélangeant les accords, les générations et les influences musicales.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il s'est essayé aussi bien à l'interprétation des musiques de films (Éric Serra, Lalo Schifrin, Michel Legrand, Astérix aux Jeux olympiques, Tout pour plaire, Le Rôle de sa vie, Bandidas, Taxi Blues, Angel-A, etc.), la composition des musiques de spectacles (Légende du Graal, Au Secours), le jazz (Didier Lockwood, Dee Dee Bridgewater, Ceccarelli trio, PJBB...), le jazz World (Ultra Marine, The Syndicate...), que dans la chanson française (Charles Aznavour, Catherine Lara, Alain Chamfort, Patrick Bruel, Johnny Hallyday, Tout le Monde chante, Ceilin Poggi...).

À la fois pianiste, organiste, claviériste, chanteur, compositeur, auteur, arrangeur, Thierry Eliez est un musicien hétéroclite qui fait appel à tous les styles musicaux, de la musique brésilienne au jazz en passant par la chanson, le blues ou encore le rock progressif.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]