Guizmo (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guizmo
Description de cette image, également commentée ci-après
Guizmo en séance de dédicaces après son concert au Paléo Festival en juillet 2016.
Informations générales
Surnom Le renard, Guiz'[1], Guizy,Guizy Marley, Guizi Ouzou[2], Zmogui, Guiz' la Banquise
Nom de naissance Lamine Diakité
Naissance (31 ans)
Paris 13e (France)
Activité principale Rappeur
Genre musical Rap français, rap hardcore
Années actives Depuis 2008
Labels Yonea & Willy (zone sensible), Because Music
Influences Scred Connexion, IAM, Secteur A, Ministère A.M.E.R., Salif, Nubi, Rohff, Lunatic, Fonky family, 2Pac, 50 Cent,LIM

Guizmo, de son vrai nom Mohamed Lamine Diakité, né le dans le 13e arrondissement de Paris, est un rappeur et auteur-interprète français.

Guizmo se fait connaître en 2011 avec son premier album solo, Normal, et fréquente le collectif L'Entourage. Après avoir quitté le collectif, il poursuit sa carrière solo, donnant naissance aux albums La Banquise et C'est tout en 2012, Dans ma ruche en 2014, Amicalement Vôtre en 2017, Renard en 2018, le double album GPG2 en 2019[3], Lamine en 2020 et son 10ème album 10 ans en 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Guizmo naît à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière dans le 13e arrondissement de Paris le d'une mère malgache et d'un père d'origine sénégalaise et malienne[4]. Ce dernier, qu'il décrira plus tard comme « un bandit », ne s'occupe pas de lui. Guizmo grandit tour à tour à Valenton, dans la cité des Polognes[5], à Villeneuve-la-Garenne, dans le quartier ZUS de La Caravelle ainsi qu'à Savigny Le Temple dans le quartier Le Cartel, classé Zone de sécurité prioritaire[6]. Il baigne toute son enfance dans la musique urbaine grâce à une mère jeune écoutant beaucoup de rap, notamment des collectifs français tels La Cliqua et Secteur Ä[7].

À l'âge de sept ans, en 1998, Guizmo a une révélation après que son frère lui a fait écouter Changes de 2Pac[7]. De nombreux autres rappeurs l'influencent par la suite comme Salif et The Notorious B.I.G. ainsi que des groupes comme Lunatic et Chiens de paille[7]. Dans une interview donnée à Rap Mag, il révèle ne s'être vraiment investi dans la musique qu'à partir de 2008.

L'Entourage et Normal (2008–2011)[modifier | modifier le code]

Le premier contact de Guizmo avec le collectif de rap L'Entourage remonte à la fin de l'année 2008 lorsqu'il sort de prison condamné pour racket et arnaques et participe à un programme de Réinsertion après sa peine de prison. Il y rencontre Alpha Wann du groupe 1995 qui l'invite sur un freestyle pour la première tape du S-Crew[7]. Avec L'Entourage, il écume les Open Mics (scènes ouvertes à l'improvisation) de Paris et alentours, commençant à se faire un nom au sein de la scène underground francilienne.

En mai 2011, le label Y&W signe Guizmo. La même année, Guizmo remporte une draft lors des Rap Contenders (battle de rap) face à Aronstrong. Il gagne en notoriété grâce au buzz sur Internet[7].

Le , Y&W sort le premier album solo de Guizmo, intitulé Normal, en vente exclusive à la Fnac[7]. On y retrouve de nombreux rappeurs membres de L'Entourage comme Alpha Wann et Nekfeu. Favorablement accueilli par la critique, cet album fait connaître Guizmo au grand public[8]. Le morceau Crazy Vibes Street, en collaboration avec Selah Sue et Nekfeu, obtient beaucoup de succès et passe en boucle sur des radios telles que Skyrock et Ado FM[8]. Normal vacille entre morceaux tranchants aux punchlines travaillées (Ramène-moi n'importe lequel) et chansons plus douces où le rappeur se livre (Le premier chagrin du jour). Son style est à la croisée entre hip-hop old-school et new school[9].

La chanson Le premier chagrin du jour a pour refrain un sample de la chanson Le Premier Bonheur du jour de Françoise Hardy. Le clip, dans lequel Guizmo porte un survêtement blanc et rappe dans un appartement vide, fait référence à celui de la chanson Nirvana de Doc Gynéco. Guizmo dit avoir composé cet album en 8 mois, se basant sur quelques couplets sauvés d'un projet de mixtape conçu avec son frère mais abandonné, qui aurait dû s'appeler Comme avant[7].

Le , un communiqué sur la page Facebook officielle de L'Entourage annonce le départ de Guizmo pour cause de « différents choix artistiques effectués par Guizmo, incompatibles avec l’avancée de L’Entourage[10] ». Le , Guizmo publie sur sa page officielle la vidéo d'un concert à Bordeaux où on le voit chanter le titre Chat perché, dans lequel il critique vivement L'Entourage[11].

La Banquise (2012)[modifier | modifier le code]

Dans une vidéo qu'il poste sur Internet, Guizmo annonce un album pour tous les six mois[12]. Dans diverses interviews, il dit assumer ce défi qu'il s'est fixé. Ainsi, dans une interview à 20 minutes, il prétend qu'il tiendra ce rythme d'un album tous les 6 mois pendant 4 ans[13].

Le , soit 6 mois après Normal, Guizmo sort un deuxième album intitulé La Banquise. Son titre fait référence à Villeneuve-la-Garenne où il disait « banquiser » avec ses amis, c'est-à-dire faire la loque[14]. Les morceaux de cet album attestent de la forte influence du rap des années 1990 sur Guizmo. Le rappeur mélange des genres en utilisant aussi bien le hip-hop jazz que le funk ou la pop[14]. Pour la chanson J'attends, l'instrumental est un sample de Shitsui, un OST de l'anime Naruto du compositeur japonais Toshio Masuda.

Une polémique survient quant au clip d'une chanson de l'album, Enfants de la Patrie, où Guizmo est en duo avec Nekfeu[15]. Ce dernier déclare dans un communiqué Facebook ne pas avoir donné son accord pour que le morceau sorte sous cette forme. Il ajoute que l'enregistrement a eu lieu il y a longtemps, bien « avant les insultes et autres piques déguisées lancées par Guizmo » dans le titre Chat Perché, ajoutant qu'il trouvait le clip « démagogique »[11].

C'est tout (2012)[modifier | modifier le code]

Guizmo annonce la sortie de son troisième album, intitulé C'est tout, pour le [16]. Il est composé de 15 titres, dont un morceau caché, et ne comporte qu'un seul featuring sur le morceau Bitume avec Despo Rutti[17]. Plus posé que les précédents, cet album sombre, pessimiste et bercé par une ambiance jazzy et mélancolique est bien reçu par la critique qui salue le développement de diverses thématiques et du storytelling de Guizmo, ainsi que sa maturité[18],[19].

Jamais 203 (2013)[modifier | modifier le code]

En 2013, Guizmo prépare un projet commun avec Despo Rutti et Mokless de la Scred Connexion, titré Jamais 2 sans 3. Son projet aboutit et les trois rappeurs sortent plusieurs freestyles dont On est au calme ou Dis-moi que tu m'aimes. Ce sont Yonea et Willy, les producteurs de Guizmo, qui ont lancé la réalisation d'un premier EP en attendant la sortie de l'album, qui verra le jour fin 2013 [20].

Dans ma ruche (2014)[modifier | modifier le code]

Le 1er septembre 2014, Guizmo publie une nouvelle chanson intitulée André, longue de 7 minutes, sans refrain. André marque son retour après presque un an sans nouveau morceau solo. Un mois après, Guizmo sort le titre Dans 10 ans dont le refrain est inspiré par la chanson Place des grands hommes de Patrick Bruel. Guizmo y exprime doutes et peurs à propos de sa consommation d'alcool et de drogue. Il sort ensuite le titre Muselière le où il évoque l'industrie de la musique, ses artistes et maisons de disques, ainsi que son album Dans ma ruche – qui sortira le .

Dans ma ruche reçoit un bon accueil du public et se vend à plus de 8 000 exemplaires la première semaine. Plus de 20 000 exemplaires ont été vendus depuis[21].

En , il sort un freestyle intitulé El Connerie, jeu de mot parodiant le nom de Myriam El Khomri, ministre du Travail du gouvernement français. Sur l'instrumental de la chanson Petit Frère du groupe de rap IAM, Guizmo critique violemment la ministre et sa loi, dite « Loi El Khomri », à l'origine de nombreuses tensions sociales et manifestations (mouvement Nuit debout)[22].

GPG (2016)[modifier | modifier le code]

Le 10 juin 2016, Guizmo sort sa première mixtape : GPG. GPG possède de nombreuses significations mais la plus revendiquée par Guizmo est « Guizmo Protège son Gang » et inversement « Gang protège Guizmo ». La mixtape, que son auteur considère comme un « amusement », comporte 19 chansons. Il déclare avoir écrit ces chansons pour lui-même car elles lui plaisaient et le représentaient. Dans deux chansons, Baby et Pillave il reprend des musiques internationalement connues. Guizmo revendique cet album comme un album d'introspection car il parle beaucoup de lui, notamment sur le titre Attendez-moi, hommage à ses proches et surtout à sa grande sœur décédée. GPG se vend à 2 033 exemplaires dès la première semaine ; plus de 17 000 disques ont été vendus depuis[réf. nécessaire].

En février 2018, le titre Attendez-moi est certifié single d'or[23].

Amicalement votre (2017)[modifier | modifier le code]

En décembre 2017 est publié le septième projet de Guizmo, album entièrement solo puisqu'il ne comporte aucun featuring. Le disque est qualifié de « chef-d'œuvre qui suinte la pluie et la solitude » par Xavier Ridel dans Les Inrockuptibles[24].

"Amicalement Vôtre" s'est vendu à 6323 exemplaires en première semaine.

Renard (2018)[modifier | modifier le code]

Le , Guizmo sort son huitième album solo : Renard. Ce nouvel opus accueille en featuring Seth Gueko, Sidiki Diabaté, Junior Bvndo, Igor LDT et BigFlo et Oli.

"Renard" s'est vendu à 4435 exemplaires en première semaine

GPG 2 (2019)[modifier | modifier le code]

Le , Guizmo sort son neuvième album solo, GPG 2, un projet sans aucun featuring. Ce double album comporte 29 titres, plus la chanson-titre, uniquement disponible en version physique (14 - Blue Night).

"GPG 2" s'est vendu à 3115 exemplaires en première semaine

Lamine (2020)[modifier | modifier le code]

Le vendredi 23 octobre 2020, le dixième album du rappeur Guizmo voit le jour, en featuring avec Leto et Soso Maness. Le rappeur nous envoie un album profond et pesant composé de 19 titres.

"Lamine" s'est vendu à 1929 exemplaires en première semaine

10 ans (2021)[modifier | modifier le code]

Le vendredi 17 décembre, Guizmo sort son 10ème album. Cet album comporte 3 featurings: Taiz, Klem Schen et Atanih. L’album est vendu dans un coffret accompagné d’une bande dessinée de 52 pages retraçant une partie de sa vie et est illustrée par le dessinateur Cor.ts

Influences et nom de scène[modifier | modifier le code]

De nombreux rappeurs influencent Guizmo tels que 2Pac, Salif et The Notorious B.I.G. ainsi que des groupes comme Lunatic et Chiens de paille, Scred Connexion, Ministère A.M.E.R. ou le collectif Secteur Ä[7].

Lors de ses débuts dans le rap, l’artiste a d’abord choisi comme nom « Lams » en référence à son prénom Lamine, puis « Gonzo » en référence aux films pour adulte. Son nom de scène actuel vient du surnom que sa mère, puis son entourage lui donnait (Guizmo), en raison de sa ressemblance avec le mogwai Gizmo du film « Gremlins ». Son logo est d'ailleurs la tête de Gizmo fumant un joint de cannabis. Il confie lors d'une interview à « P'tit Délire » qu'il s'apparente à Sir Doum's par rapport à ses débuts, sa technique[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Guizmo est marié et père de deux enfants. Il vit dans le 18e arrondissement de Paris[25]. Il souffre depuis plusieurs années d'alcoolisme[26],[27] contre lequel il essaye de lutter[28].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le p'tit délire de Guizmo », sur booska-p.com, (consulté le ).
  2. Alix Bourdelon, « (Chronique) Guizmo – La Banquise », sur surlmag.fr, (consulté le )
  3. « Guizmo lâche le double album GPG 2, de 29 tracks [Sons] », sur RAPRNB, (consulté le )
  4. Guillaume Narduzzi, « Le Fast Life de Guizmo », Konbini, (consulté le )
  5. « Guizmo nous rappelle les endroits où il a grandi, dans le 92 », sur Rap Genius (consulté le )
  6. « Guizmo, 21 ans, le charisme du rap d'avant », sur boursorama.com, (consulté le )
  7. a b c d e f g et h « Interview de Guizmo », sur abcdrduson.com, (consulté le )
  8. a et b « Guizmo Biographie », sur Live Nation (consulté le ).
  9. « Biographie de Guizmo. », sur booska-p.com (consulté le ).
  10. « Guizmo quitte l’Entourage », sur hallstreet-tv.com, (consulté le ).
  11. a et b « Nekfeu Toujours En Embrouille Avec Guizmo Apporte Quelques Mots Sur Leur Dernier Clip Commun », sur striclyhiphopmag.com, (consulté le ).
  12. « Guizmo finalise déjà son deuxième album ! », sur booska-p.com, (consulté le ).
  13. Benjamin Chapon, « Guizmo: « J'ai mis la barre haut, et j'assume » », sur 20 minutes, (consulté le ).
  14. a et b Esther Degbe, « Guizmo, ivresse et culture clash », sur Libération Next, (consulté le ).
  15. « Guizmo et Nekfeu sont des Enfants de la patrie », sur booska-p.com, (consulté le ).
  16. « Guizmo sort son nouvel album le 19 novembre ! », sur booska-p.com, .
  17. « 5 bonnes raisons d’écouter C’est tout de Guizmo », sur abcdrduson.com, .
  18. « Guizmo – C’est tout », sur lerapenfrance.fr.
  19. Damien Dole, « Guizmo, quartiers libres », sur next.liberation.fr, .
  20. Jamais203 sur Booska-p.com
  21. « Guizmo, les chiffres de ventes de son album DANS MA RUCHE », Rapelite.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. « Guizmo reprend Petit Frère d'IAM », sur booska-p.com,
  23. « Les Certifications - SNEP », SNEP,‎ (lire en ligne, consulté le )
  24. « Guizmo au sommet de son art dans "Amicalement vôtre", un album qui suinte la pluie et la solitude », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. « Bac 2018: Guizmo passe un bac ES et devient un rappeur à succès ! », Ma Chaîne Étudiante TV,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. « Guizmo : « Ma consommation d'alcool ne peut pas durer toute la vie » », streetpress.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. « Guizmo, ivresse et culture clash », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  28. « Guizmo modère sa consommation d'alcool », Booska-p,‎ (lire en ligne, consulté le )