Sidiki Diabaté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sidiki Diabaté
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
BamakoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Autres informations
Instrument

Sidiki Diabaté né le [1] à Bamako au Mali, est un chanteur, musicien, compositeur, instrumentaliste, beatmaker, arrangeur musical et producteur malien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le petit-fils du joueur de kora Sidiki Diabaté, dont il est l’homonyme, et le fils de Toumani Diabaté[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Début[modifier | modifier le code]

En 2006, alors qu'il n’est âgé que de 14 ans, il enflamme le théâtre de Privas par son jeu de kora lors de sa première sortie au festival Images et Paroles d'Afrique, en Ardèche.[3]

En plus de la kora, il joue d'autres instruments tels que le piano et la guitare.

Après s'être concentré sur le rap et le hip-hop, il se lance dans l'industrie de la musique grand public. En 2015, il est nommé aux Grammy Awards[4] comme l'avait été son père en 2006 et 2010.

Collaboration[modifier | modifier le code]

Il a produit et collaboré avec des artistes africains comme Tal B Halala, 0x-B, ABG, Iba One sur plusieurs projets musicaux étant membre du groupe Génération RR[5] fondé en 2012[6],[7]. Il participe en 2015 à l'album Humanz de Gorillaz.

Affaire judiciaire[modifier | modifier le code]

Sidiki Diabaté a été arrêté le par la police malienne. Accusé de violences contre son ex-compagne Mariam Sow, une Guinéo-Malienne, il est placé sous mandat de dépôt à la maison centrale d'arrêt de Bamako le [8],[9].

Il est libéré le [10]

Discographie[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sidiki Diabaté - Passeport artiste - Biographie », sur musique.rfi.fr, Radio France internationale (consulté le 31 janvier 2021)
  2. « Toumani Diabaté », sur musique.rfi.fr (consulté le 15 janvier 2019)
  3. a et b Stéphanie Binet, « Sidiki Diabaté, musicien malien « validé » par Booba », sur lemonde.fr, (consulté le 2 mai 2016).
  4. Jean-Sébastien Josset, « Les sons de la semaine #67 : PNL, Sidiki Diabaté, Pablo Picasso », sur jeuneafrique.com, (consulté le 2 mai 2016).
  5. « GRR (Génération Rap & Respect) », sur SoundCloud (consulté le 29 décembre 2020)
  6. « Mali : Génération Rap & Respect, dignes représentants de l’art des griots et du mouvement hip-hop – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 29 décembre 2020)
  7. « sidiki diabaté biographie - Mairie de Bray-Saint-Aignan »
  8. Lequotidien, « Arrêté depuis lundi : Sidiki Diabaté est sous mandat de dépôt | Lequotidien Journal d'informations Générales » (consulté le 29 octobre 2020)
  9. « Au Mali, le musicien Sidiki Diabaté accusé de violences conjugales, coup de tonnerre dans le milieu artistique », sur TV5MONDE, (consulté le 29 décembre 2020)
  10. « Urgent : l'artise malien Sidiki Diabaté enfin libre », sur Actu jeune, (consulté le 29 décembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]