Grande coalition

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Grande coalition (Allemagne))
Aller à : navigation, rechercher

Dans un régime parlementaire multipartite, une grande coalition est un arrangement dans lequel les deux principaux partis politiques de deux idéologies politiques opposées s'allient pour former un gouvernement de coalition.

Causes[modifier | modifier le code]

Le terme de « grande coalition » est principalement utilisé dans les pays où le paysage politique est dominé par deux principaux partis d'idéologies différentes avec un certain nombre de partis plus petits représentés au parlement. Chacun des deux grands partis tente d'obtenir une majorité parlementaire seul ou en s'alliant avec des petits partis partageant une orientation politique similaire.

Quand aucun grand parti ne parvient à former une majorité avec des partis plus petits, les deux principaux partis peuvent tenter de s'entendre pour former une grande coalition. Cela peut arriver dans plusieurs cas de figure :

  • lorsque la fragmentation du paysage politique ne permet pas d'autres coalitions ;
  • lorsque les deux principaux partis partagent plus de points communs idéologiques qu'avec des partis plus petits ou pour maintenir un « cordon sanitaire » entre les deux principaux partis et les partis considérés comme extrémistes ;
  • en cas de guerre ou de grave crise, on parle alors plus souvent de gouvernement d'unité nationale.

Allemagne[modifier | modifier le code]

En Allemagne, les grandes coalitions (große Koalition) rassemblent les deux principales forces politiques l'Union démocrate chrétienne (CDU/CSU) et le Parti social-démocrate (SPD).

Au niveau fédéral[modifier | modifier le code]

Au niveau des Länder[modifier | modifier le code]

Autriche[modifier | modifier le code]

En Autriche, une grande coalition rassemble Parti social-démocrate d'Autriche (SPÖ) et le Parti populaire autrichien (ÖVP). Ce type de coalition est la forme privilégiée de gouvernement depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. En effet, dix-sept des vingt-sept gouvernements fédéraux étaient formés par une grande coalition.

Dirigée par les conservateurs de 1945 à 1964, ce genre d'alliance est, depuis son retour en 1987 suite à la rupture de la coalition rouge-bleue, exclusivement conduite par des sociaux-démocrates.

En 1999, alors que le SPÖ et l'ÖVP avaient la possibilité de reconduire leur coalition, le ministre fédéral des Affaires étrangères Wolfgang Schüssel, de l'ÖVP, fit le choix de s'allier avec le Parti autrichien de la liberté (FPÖ, extrême-droite) dans une coalition noire-bleue.

Toutefois, après la scission de l'extrême-droite autrichienne et la radicalisation du FPÖ vers des positions ultra-nationalistes, l'ÖVP et le SPÖ reformèrent, suite aux élections fédérales de 2006, une grande coalition, qui fut maintenue après les législatives anticipées de 2008.

Au niveau des Bundesländer, les gouvernements de grande coalition sont également fréquents, parfois avec le système du Proporz, c’est-à-dire du partage des fonctions et des emplois publics entre les deux grands partis.

Au niveau fédéral[modifier | modifier le code]

Au niveau des Länder[modifier | modifier le code]

Italie[modifier | modifier le code]

En Italie, à la suite des élections de 2013 et le succès du Mouvement 5 étoiles, un gouvernement de grande coalition a été formé par Enrico Letta. Il réunit le Parti démocrate (centre-gauche), le Peuple de la liberté (droite) et Choix citoyen (centre).

Références[modifier | modifier le code]