Gouvernement Figl II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gouvernement Figl II
(de) Bundesregierung Figl II
IIe République d'Autriche
Description de cette image, également commentée ci-après
Président fédéral Karl Renner
Theodor Körner
Chancelier fédéral Leopold Figl
Élection
Législature IIe
Formation
Fin
Durée 2 ans, 355 jours
Composition initiale
Partis politiques ÖVP-SPÖ
Ministres 10
Femmes 0
Hommes 10
Moyenne d'âge 51 ans et 2 mois
Représentation
Conseil national
144 / 165

Le gouvernement Figl II (en allemand : Bundesregierung Figl II) est le gouvernement fédéral de la République d'Autriche entre le et le , durant la deuxième législature du Conseil national.

Historique du mandat[modifier | modifier le code]

Dirigé par le chancelier fédéral conservateur sortant Leopold Figl, ce gouvernement est constitué et soutenu par une « grande coalition » entre le Parti populaire autrichien (ÖVP) et le Parti socialiste d'Autriche (SPÖ). Ensemble, ils disposent de 144 députés sur 165, soit 87,3 % des sièges du Conseil national.

Il est formé à la suite des élections législatives du .

Il succède donc au gouvernement Figl I, constitué et soutenu par une coalition identique.

Au cours du scrutin parlementaire, l'ÖVP reste la première force politique autrichienne mais il enregistre un recul qui lui fait perdre sa majorité absolue en sièges. Il décide alors de reconduire son alliance, formée deux ans auparavant, avec le SPÖ, qui réalise également des pertes à l'occasion de ces élections.

Le , le président fédéral Karl Renner nomme Leopold Figl chancelier fédéral, qui forme aussitôt son deuxième gouvernement de dix ministres fédéraux, soit quatre de moins que le précédent. En effet le poste de ministre fédéral sans portefeuille, le ministère fédéral de l'Approvisionnement, le ministère fédéral de la Protection du patrimoine et le ministère fédéral de l'Électrification sont supprimés tandis que le ministère fédéral des Transports prend la compétence sur les entreprises nationalisées.

Le président Renner, en fonction depuis , meurt à l'âge de 80 ans le . Conformément à la Constitution fédérale de , Figl assume l'intérim des fonctions présidentielles. Au second tour de l'élection présidentielle anticipée des et , le maire socialiste de Vienne Theodor Körner est élu avec 52 % des voix face au gouverneur conservateur de Haute-Autriche Heinrich Gleißner.

À la suite d'un désaccord budgétaire en , le gouvernement démissionne mais le président Körner renomme Figl dans ses fonctions, qui forme alors son troisième gouvernement.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale ()[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Titulaire Parti
Chancelier fédéral Leopold Figl ÖVP
Vice-chancelier Adolf Schärf SPÖ
Ministre fédéral des Affaires étrangères Karl Gruber ÖVP
Ministre fédéral de l'Intérieur Oskar Helmer SPÖ
Ministre fédéral de la Justice Otto Tschadek SPÖ
Ministre fédéral de l'Enseignement Felix Hurdes ÖVP
Ministre fédéral de la Sécurité sociale Karl Maisel SPÖ
Ministre fédéral des Finances Eugen Margarétha ÖVP
Ministre fédéral de l'Agriculture et des Forêts Josef Kraus ÖVP
Ministre fédéral du Commerce et de la Reconstruction Ernst Kolb ÖVP
Ministre fédéral des Transports et des Entreprises nationalisées Karl Waldbrunner SPÖ

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Titulaire Parti
Chancelier fédéral Leopold Figl ÖVP
Vice-chancelier Adolf Schärf SPÖ
Ministre fédéral des Affaires étrangères Karl Gruber ÖVP
Ministre fédéral de l'Intérieur Oskar Helmer SPÖ
Ministre fédéral de la Justice Otto Tschadek (jusqu'au 16/09/1952) SPÖ
Josef Gerö Sans
Ministre fédéral de l'Enseignement Ernst Kolb ÖVP
Ministre fédéral de la Sécurité sociale Karl Maisel SPÖ
Ministre fédéral des Finances Reinhard Kamitz ÖVP
Ministre fédéral de l'Agriculture et des Forêts Franz Thoma ÖVP
Ministre fédéral du Commerce et de la Reconstruction Josef C. Böck-Greissau ÖVP
Ministre fédéral des Transports et des Entreprises nationalisées Karl Waldbrunner SPÖ

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]