Gouvernement Figl I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gouvernement Figl I
(de) Bundesregierung Figl I
IIe République d'Autriche
Description de cette image, également commentée ci-après
Président fédéral Karl Renner
Chancelier fédéral Leopold Figl
Élection
Législature Ire
Formation
Fin
Durée 3 ans, 10 mois et 19 jours
Composition initiale
Partis politiques ÖVP-SPÖ-KPÖ
ÖVP-SPÖ ()
Ministres 14
Femmes 0
Hommes 14
Moyenne d'âge 48 ans et 1 mois
Représentation
Conseil national
165 / 165
Conseil national ()
161 / 165
Drapeau de l'Autriche

Le gouvernement Figl I (en allemand : Bundesregierung Figl I) est le gouvernement fédéral de la République d'Autriche entre le et le , durant la première législature du Conseil national.

Historique du mandat[modifier | modifier le code]

Dirigé par le nouveau chancelier fédéral conservateur Leopold Figl, précédemment secrétaire d'État sans portefeuille, ce gouvernement est initialement constitué et soutenu par une coalition d'unité nationale entre le Parti populaire autrichien (ÖVP), le Parti socialiste d'Autriche (SPÖ) et le Parti communiste d'Autriche (KPÖ). Ensemble, ils disposent des 165 députés du Conseil national.

Il est formé à la suite des élections législatives du .

Il succède donc au gouvernement provisoire du social-démocrate Karl Renner, au pouvoir depuis , constitué et soutenu par une coalition identique.

Au cours du scrutin parlementaire, l'ÖVP devient le premier politique autrichien et conquiert la majorité absolue des sièges du Conseil national avec près de 49 % des suffrages exprimés. Leopold Figl décide toutefois de poursuivre l'expérience de l'union nationale et invite en conséquence le SPÖ et le KPÖ à continuer de siéger au gouvernement fédéral.

Le suivant, la Constitution fédérale de est officiellement rétablie et entre de nouveau en vigueur. Le lendemain, l'Assemblée fédérale investit Renner des pouvoirs du président fédéral, qu'il exerçait par intérim, pour un plein mandat de six ans. Celui-ci nomme alors Leopold Figl chancelier fédéral et son cabinet de 14 ministres fédéraux, soit un de plus que le précédent.

En conséquence des débuts de la Guerre froide et des débats sur le plan Marshall, les communistes se retirent de la majorité parlementaire et leur unique ministre fédéral démissionne le . C'est le début de la « grande coalition » entre conservateurs et socialistes, qui durera dans un premier temps jusqu'en .

Lors des élections législatives du , l'ÖVP perd sa majorité absolue mais l'alliance alors au pouvoir conserve une très large majorité. Reconduisant sa coalition avec le SPÖ, Figl constitue son second gouvernement.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale ()[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Titulaire Parti
Chancelier fédéral Leopold Figl ÖVP
Vice-chancelier Adolf Schärf SPÖ
Ministre fédéral des Affaires étrangères Karl Gruber ÖVP
Ministre fédéral sans portefeuille Lois Weinberger ÖVP
Ministre fédéral de l'Intérieur Oskar Helmer SPÖ
Ministre fédéral de la Justice Josef Gerö Sans
Ministre fédéral de l'Enseignement Felix Hurdes ÖVP
Ministre fédéral de la Sécurité sociale Karl Maisel SPÖ
Ministre fédéral des Finances Georg Zimmermann ÖVP
Ministre fédéral de l'Agriculture et des Forêts Josef Kraus ÖVP
Ministre fédéral du Commerce et de la Reconstruction Eugen Fleischacker (jusqu'au 31/05/1946)
Eduard Heinl
ÖVP
Ministre fédéral de l'Approvisionnement Hans Frenzel SPÖ
Ministre fédéral de la Protection du patrimoine et de la Planification économique Peter Krauland ÖVP
Ministre fédéral des Transports Vinzenz Übeleis SPÖ
Ministre fédéral de l'Électrification et de l'Énergie Karl Altmann KPÖ

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Titulaire Parti
Chancelier fédéral Leopold Figl ÖVP
Vice-chancelier Adolf Schärf SPÖ
Ministre fédéral des Affaires étrangères Karl Gruber ÖVP
Ministre fédéral sans portefeuille Erwin Altenburger ÖVP
Ministre fédéral de l'Intérieur Oskar Helmer SPÖ
Ministre fédéral de la Justice Josef Gerö Sans
Ministre fédéral de l'Enseignement Felix Hurdes ÖVP
Ministre fédéral de la Sécurité sociale Karl Maisel SPÖ
Ministre fédéral des Finances Georg Zimmermann ÖVP
Ministre fédéral de l'Agriculture et des Forêts Josef Kraus ÖVP
Ministre fédéral du Commerce et de la Reconstruction Eduard Heinl (jusqu'au 18/02/1948)
Ernst Kolb
ÖVP
Ministre fédéral de l'Approvisionnement Otto Sagmeister SPÖ
Ministre fédéral de la Protection du patrimoine et de la Planification économique Peter Krauland ÖVP
Ministre fédéral des Transports Vinzenz Übeleis SPÖ
Ministre fédéral de l'Électrification et de l'Énergie Karl Altmann (jusqu'au 20/11/1947) KPÖ
Eduard Heinl a.i. (jusqu'au 24/11/1947) ÖVP
Alfred Migsch SPÖ

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]