Gouvernement fédéral (Autriche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouvernement fédéral.

Gouvernement fédéral
Bundesregierung
Logo de l'organisation
Armoiries de l'Autriche.
Situation
Création 1920 (Loi sur la Constitution fédérale)
Type Pouvoir exécutif
Siège Chancellerie fédérale
Ballhausplatz 2, Vienne
Coordonnées 48° 12′ 30,3″ N, 16° 21′ 49,9″ E
Langue Allemand
Organisation
Membres Ministres du gouvernement Bierlein

Site web bundesregierung.at

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Gouvernement fédéral Bundesregierung

Le Gouvernement fédéral (en allemand : Bundesregierung) est le gouvernement de la république d’Autriche. Selon la loi sur la Constitution fédérale (Bundes-Verfassungsgesetz, B-VG), il constitue la seconde tête de l’administration fédérale bicéphale adjacent au président fédéral (Bundespräsident). Un organe de type collégial hiérarchisé, il est composé du chancelier fédéral (Bundeskanzler), du vice-chancelier (Vizekanzler) et des ministres fédéraux (Bundesminister).

Le gouvernement Bierlein, un gouvernement provisoire désigné par le président fédéral Alexander Van der Bellen, a été formé le . Il succède au gouvernement Löger constitué à la suite de la motion de censure à l'encontre le gouvernement du chancelier Sebastian Kurz le .

Désignation[modifier | modifier le code]

Depuis la révision constitutionnelle de 1929, le Gouvernement fédéral est nommé et démis par le président qui lors de la désignation du chancelier fédéral n'est lié à aucun objectif législatif. Dès son installation, le Gouvernment est pleinement operationnel ; une confirmation formelle par le Conseil national n'est pas nécessaire. Néanmoins, les rapports de majorité au sein du parlement sont essentiels en vue de la responsabilité politique et la capacité du parlement de renverser le gouvernement.

Conformément à l'article 74 de loi sur la Constitution fédérale, le Gouvernement dans son ensemble et chacun des ministres individuellement peuvent faire l’objet d’une motion de censure de la part du Conseil national. Le résultat des votes est contraignant pour le président fédéral. Le , la première motion de censure depuis 1945 à la suite d'une affaire autour de l'ancien vice-chancelier Heinz-Christian Strache a forcé le gouvernement Kurz à démissionner.

Composition[modifier | modifier le code]

La salle du Conseil des ministres à la chancellerie fédérale.

Le Gouvernement fédéral est un organe administratif qui agit en tant que collège, désigné « Conseil des Ministres » (Ministerrat). Dans la pratique gouvernementale, l'unanimité est requise pour toutes les décisions.

Le chancelier fédéral assure la présidence, mais n’est qu’un primus inter pares : c’est sur sa proposition que les ministres fédéraux sont nommés et révoqués par le président fédéral, mais il ne peut leur donner aucune directive. Les ministres fédéraux sont, au même titre que le chancelier, des organes supérieurs de l’administration fédérale ; ils dirigent donc de manière autonome les administrations placées sous leur responsabilité.

Les ministres peuvent se voir adjoindre des secrétaires d’État (Staatssekretäre), à qui sont délégués certains dossiers. Ils ne sont pas membres du Gouvernement fédéral, mais prennent part à ses réunions sans y voter.

Le nombre, la désignation et les attributions des portefeuilles ministériels sont établis par une loi sur les ministères fédéraux (Bundesministeriengesetz). Lorsqu’un nouveau gouvernement est nommé, il reproduit donc les postes du précédent, jusqu’à ce que la loi soit modifiée ; si de nouveaux portefeuilles doivent être créés, leurs futurs titulaires prennent donc le titre de ministre fédéral sans portefeuille (Bundesminister ohne Portefeuille) jusqu’à ce que le leur soit créé. Ceci distingue l’Autriche des nombreux pays, comme l’Allemagne, où c’est le chef du gouvernement qui décide par acte réglementaire du titre et des compétences des membres du gouvernement.

Ministères[modifier | modifier le code]

En 2008, il y a en Autriche quatorze ministères fédéraux :

Liste des gouvernements depuis 1945[modifier | modifier le code]

Gouvernement Entrée en fonction Chancelier Parti ou coalition
Gouvernement Renner 27/04/1945 Karl Renner ÖVP, SPÖ, KPÖ
Gouvernement Figl I 20/12/1945 Leopold Figl ÖVP, SPÖ
Gouvernement Figl II 08/11/1949 ÖVP, SPÖ
Gouvernement Figl III 28/10/1952 ÖVP, SPÖ
Gouvernement Raab I 02/04/1953 Julius Raab ÖVP, SPÖ
Gouvernement Raab II 29/06/1956 ÖVP, SPÖ
Gouvernement Raab III 16/07/1959 ÖVP, SPÖ
Gouvernement Raab IV 03/11/1960 ÖVP, SPÖ
Gouvernement Gorbach I 11/04/1961 Alfons Gorbach ÖVP, SPÖ
Gouvernement Gorbach II 27/03/1963 ÖVP, SPÖ
Gouvernement Klaus I 02/04/1964 Josef Klaus ÖVP, SPÖ
Gouvernement Klaus II 19/04/1966 ÖVP
Gouvernement Kreisky I 21/04/1970 Bruno Kreisky SPÖ
Gouvernement Kreisky II 04/11/1971 SPÖ
Gouvernement Kreisky III 28/10/1975 SPÖ
Gouvernement Kreisky IV 05/06/1979 SPÖ
Gouvernement Sinowatz 24/05/1983 Fred Sinowatz SPÖ, FPÖ
Gouvernement Vranitzky I 16/06/1986 Franz Vranitzky SPÖ, FPÖ
Gouvernement Vranitzky II 21/01/1987 SPÖ, ÖVP
Gouvernement Vranitzky III 17/12/1990 SPÖ, ÖVP
Gouvernement Vranitzky IV 29/11/1994 SPÖ, ÖVP
Gouvernement Vranitzky V 12/03/1996 SPÖ, ÖVP
Gouvernement Klima 28/01/1997 Viktor Klima SPÖ, ÖVP
Gouvernement Schüssel I 04/02/2000 Wolfgang Schüssel ÖVP, FPÖ
Gouvernement Schüssel II 28/02/2003 ÖVP, FPÖ/BZÖ *
Gouvernement Gusenbauer 11/01/2007 Alfred Gusenbauer SPÖ, ÖVP
Gouvernement Faymann I 02/12/2008 Werner Faymann SPÖ, ÖVP
Gouvernement Faymann II 16/12/2013 SPÖ, ÖVP
Gouvernement Kern 17/05/2016 Christian Kern SPÖ, ÖVP
Gouvernement Kurz 18/12/2017 Sebastian Kurz ÖVP, FPÖ

* Le FPÖ a été remplacé dans la coalition par la BZÖ le 17 avril 2005.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]