Grand prieuré de Champagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le grand prieuré de Champagne - d'abord prieuré de Champagne - a été créé quelques années après la dévolution des biens de l'ordre du Temple aux Hospitaliers. En juillet 1317, le grand maître Foulques de Villaret ayant été déposé, le pape Jean XXII prend la direction de l'Ordre. À la suite d'une demande de plusieurs dignitaires Hospitaliers, il décide le démembrement du prieuré de France, devenu trop important, et il crée deux autres prieurés, celui d'Aquitaine, et celui de Champagne. La Langue de France comprend alors, jusqu'à la Révolution, trois prieurés. Le 21 juillet, Jean XXII nomme Henri de Mesnils prieur de Champagne[i 1],[i 2].

D'abord dénommé prieuré de Champagne, le terme grand prieuré devient habituel à partir du XVIe siècle[i 3] . Son territoire s'étend sur une partie importante du comté de Champagne, du duché de Bourgogne et du duché de Lorraine.

Liste des prieurs[modifier | modifier le code]

Commandeur Depuis Dates Autres fonctions Armoiries Observations
Henri de Mesnils 1317 21/07/1317
1330
[1]
Ferry de Fougerolles 1330 1330
1345
1349
19/06/1353
1356
Commandeur de Cerisiers (1317)
Prieur d'Aquitaine (1340)
[2],[3]
Girard de Montagny 1360
Jean Garnier d'Angeux 1362
1386
Guillaume de Fontenoy 1386
1419
Jean de Fontaines 19/09/1420
1430
Hugues d'Arcy 1430
1462
Étienne de Busseul 1463
1464
Gérard du Hem 13/12/1464
1478
Guillaume d'Appelvoisin 1478
1488
03/12/1478
Hélie du Bois 29/01/1489
1510
Commandeur de Beaune, Bures, Epailly, Lorraine (Grand-Prieuré de Champagne)
Villegast, Baigneux, Vouston, le Foilhoux (Grand-Prieuré d'Aquitaine)
† 02 juillet 1510[4]
Inhumé dans l'église de Voulaines-les-Templiers.[5]
Pierre de Bosredon 1511 1424
15/07/1513
Commandeur de la Romagne, Pontaubert, Bellecroix, Mormant, Thors, Avalleur, Robécourt, Uncey, Arbigny Inhumé à Mormant
Jacques Aymer[a 1] 19/12/1513
Léon de Montalembert d'Essé 1551 chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem
Michel de Sèvre 1571
1574
1581
1584
1590
Commandeur de Bures, Epailly, Beaune et Mormant
Pierre de Beaujeu 07/09/1607
1608
1623
1635
[6]
Philibert de Foissy 29/03/1616 † 29 mars 1616
Inhumé dans l'église de Voulaines-les-Templiers.
[7]
Amador de La Porte 18/02/1637
06/10/1639
Commandeur de la Braque (1616-1627)[8]
Commandeur de Haute-Avesnes (1635)[9]
Grand prieur de France (1639-1644)[10]
[11]
† 31 octobre 1644
Inhumé dans l'église Notre-Dame-du-Temple (enclos du Temple, Paris).
[12]
François de Vion de Tessancourt 31/08/1647
1648
1650
Commandeur de Saint-Etienne de Renneville † 1650[13]
François de Courseuil-Rouvrai 1658 † 1658
Inhumé dans l'église de Voulaines-les-Templiers.
[5]
Pierre de Cullan 1684 10/05/1684 Commandeur d'Auxerre (1670-1672)[14]
Receveur du commun trésor de l'ordre au grand prieuré de France (1670-1675)[15]
Inhumé sous la chapelle Saint-Hubert, église de Voulaines-les-Templiers le 10 mai 1684.[16]
Jean du Fresnoy 14/02/1689
1707
Commandeur de Sommereux, Epailly, Bures et autres lieux [17]
† 31 mai 1707
Inhumé dans l'église de Voulaines-les-Templiers le 03 juin 1707.
[16]
Charles de Charbonneau de Forte Ecuyère 29/08/1725 † 29 août 1725
Inhumé dans l'église de Voulaines-les-Templiers.
[16]
Charles-Antoine de Fourneau
Charles-Antoine des Fourneaux de Cruickenbourg
1726
1729
Commandeur de la Braque Né le 23 décembre 1658
† 28 février 1729.
Gaspard Félicien de Sommièvre 1732 Inhumé dans l'église de Voulaines-les-Templiers le 03 janvier 1732.[16]
Louis Henri de Beaupoil de Saint-Aulaire 1755 Châtillon-sur-Seine
Inhumé dans l'église de Voulaines-les-Templiers le 30 juillet 1755.
[16]
Adrien de Vignacour 1772
1775
[5],[18]
† 1775 (?)
Bernardin Hippolyte de Marbeuf 1775
1784
† 25 octobre 1784
Inhumé dans l'église de Voulaines-les-Templiers le 27 octobre 1784.
[16]
  1. Jean-Marc Roger, Le prieuré de Champagne des Chevaliers de Rhodes (1317-1522), t. 1, Paris, , p. 291-293
  2. Jean-Marc Roger, « La réforme de l'Hôpital par Jean XXII : Le démembrement des prieurés de Saint-Gilles et de France (21 juillet 1317) », dans Helen Nicholson, On the Margins of Crusading : The Military Orders, the Papacy and the christian world, Ashgate, , 4e éd., 224 p. (ISBN 978-1-4094-3217-3, présentation en ligne), p. 110 (note 63)
  3. Roger 2001, p. 293-298 ; Henri Beauchet-Filleau et Charles Chergé, Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, t. 2, Imprimerie Oudin et Cie, , 2e éd., p. 789 (vers 1340 à 1344 env.), disponible sur Gallica ; Inventaire sommaire des archives départementales de la Côte-d'Or antèrieures à 1790, vol. 1, Darantière, (présentation en ligne), p. 512 (en 1345) ; Mémoires de la société d'archéologie Lorraine, vol. 46, (présentation en ligne), p. 105 (en 1349) ; Paris et Ile-de-France : Mémoires, vol. 60, (présentation en ligne), p. 197 (le 19 juin 1353)
  4. Jean-Bernard de Vaivre, « Le gisant de Fr. Hélie du Bois, prieur de Champagne et commandeur de Chalon de l’Ordre des Hospitaliers », Bulletin de l'histoire et du patrimoine de l'ordre de Malte, no 28,‎ (ISSN 1252-9893, présentation en ligne), p. 46
  5. a, b et c Vaivre 2013, p. 44
  6. François de Haudessens d'Escluseaulx, Privilèges des papes, empereurs, rois et princes de la chrétienté, accordez à l'ordre Saint Jean de Hiérusalem, (lire en ligne), p. 188, 239, 1232
  7. Xavier Quenot, « La tombe de Philibert de Foissy grand prieur de Champagne », Bulletin de l'histoire et du patrimoine de l'ordre de Malte, no 28,‎ (ISSN 1252-9893, présentation en ligne), p. 54
  8. Léopold Devillers, Inventaire analytique des archives des commanderies belges de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem ou de Malte, vol. 18, (lire en ligne), p. xvii, 163, 166 ; Haudessens d'Escluseaulx 1700, p. 239, 495-496, lire sur Google Livres
  9. Haudessens d'Escluseaulx 1700, p. 239-240, 1136, lire sur Google Livres
  10. Jean-Marc Roger, « Amador de la Porte et le gouvernement de la Rochelle », Richelieu, de l'évêque au ministre: actes du colloque tenu à Luçon le 25 avril 2008,‎ , p. 67-69, 84 (présentation en ligne)
    Promu grand prieur de France le 07 octobre 1639
  11. Haudessens d'Escluseaulx 1700, p. 1118-1119, lire sur Google Livres
  12. Roger 2009, p. 87, 89
  13. Haudessens d'Escluseaulx 1700, p. 241, 316-317, 490, 1072, 1076, lire sur Google Livres
  14. Haudessens d'Escluseaulx 1700, p. 261-262, 894-895, 935-937, 951, 1187-1189, lire sur Google Livres
  15. Haudessens d'Escluseaulx 1700, p. 894-895, 1023, lire sur Google Livres
  16. a, b, c, d, e et f Quenot 2013, p. 53
  17. Haudessens d'Escluseaulx 1700, p. 687-690, lire sur Google Livres
  18. Catherine Guyon, André Philippe et François Dousset, Archives départementales des Vosges - 50 H - Ordres religieux militaires : Répertoire numérique détaillé - (commanderies de Robécourt et de Laon, grands prieurés d’Aquitaine et de Champagne), Épinal, (1re éd. 1956) (lire en ligne), p. 5
    Cote LH 4: Le bailli de Vignacourt, grand prieur de Champagne, 01 mars 1772.

Liste des principales commanderies du grand prieuré de Champagne[modifier | modifier le code]

Titre Commanderie Origine Création Dévolution Diocèse Observations
Commanderie d' Avalleur[1] Templiers Langres
Commanderie de  Beaune[2] Hospitaliers et Templiers Autun Chambre priorale à partir de 1429
Commanderie de  Bellecroix[3] Hospitaliers Autun
Commanderie de  Braux[4] Maison-Dieu Autun réservée aux frères chapelains et servans d'armes
Commanderie de  Bure[5] Templiers Langres chambre priorale à partir de 1362
Commanderie de  Chalon-sur-Saône[6] Templiers Autun
Commanderie du  Corgebin[7] Templiers Langres
Commanderie d' Épailly[8] Templiers Langres
Commanderie de  Fontenotte[9] Templiers Langres
Commanderie de  Gelucourt[10] Templiers Metz
Commanderie de  la Madeleine[11] Hospitaliers Langres
Commanderie de  la Romagne[12] Templiers Langres
Commanderie de  les Nouvaux[13] Hospitaliers Langres
Commanderie de  Lorraine Hospitaliers Toul
Commanderie de  Marbotte[14] Templiers Verdun
Commanderie de  Marchesoy[15] Templiers Langres
Abbaye de  Mormant[16] Augustins 1095/99 1225/1312 Langres Augustins
- 1225 Hospitaliers
- 1227 Augustins
- 1300 Templiers
- 1312/15 Hospitaliers
Commanderie de  Saint-Jean en Chambre[17] Hospitaliers Trèves
Commanderie de  Saint-Jean du Vieil-Aître[18] Templiers[réf. nécessaire] Toul Saint-Jean du Vieil-Aître était le chef de la Commanderie de Lorraine
Commanderie de  Neuville[19] Templiers Châlons Châlons
Commanderie de  Pontaubert[20] Hospitaliers Autun
Commanderie de  Robécourt[21] Hospitaliers Toul
Commanderie de  Ruetz[22] Templiers Châlons
Commanderie de  Saint-Mard[23] Templiers Langres
Commanderie de  le Saulce-d'Island[24] Templiers Autun
Commanderie de  Thors[25] Templiers Langres
Commanderie de  Verdun[26] Trèves aussi appelée Commanderie de Saint-Urbain
Commanderie de  Voulaines[27] Templiers Langres Siège du Grand-Prieuré
Localisation des commanderies : Chaque commanderie est localisée par sa commune de rattachement et par son département. Le nom de la commune n'a pas été indiqué s'il est identique à celui de la commanderie.
  1. Bar-sur-Seine, Aube
  2. Côte-d'Or
  3. Chagny, Saône-et-Loire
  4. Ancerville, Meuse
  5. Bure-les-Templiers, Côte-d'Or
  6. Saône-et-Loire
  7. Chaumont, Haute-Marne
  8. Courban, Côte-d'or
  9. Til-Châtel, Côte-d'Or
  10. Moselle
  11. Dijon, Côte-d'Or
  12. Saint-Maurice-sur-Vingeanne, Côte d'Or
  13. Esnouveaux, Haute-Marne
  14. Apremont-la-Forêt, Meuse
  15. Tonnerre, Yonne
  16. Leffonds, Haute-Marne
  17. Metz, Moselle
  18. Nancy, Meurthe-et-Moselle
  19. Saint-Étienne-au-Temple, Marne
  20. Yonne
  21. Vosges
  22. Cheville, Haute-Marne
  23. Nuits, Yonne
  24. Island, Yonne
  25. Aube
  26. Meuse
  27. Voulaines-les-Templiers, Côte-d'Or

D'après Jean-Marc Roger, Le prieuré de Champagne des Chevaliers de Rhodes : Thèse de paris IV 2001, Université Paris-Sorbonne, , 2000 p.

Maisons et possessions dépendantes des commanderies du grand prieuré de Champagne[modifier | modifier le code]

Titre Maison Origine Création Rattachement Observations
Maison de  Beauvoir[1] Templiers Épailly
Maison de  Bécou Beaune
Maison d' Épinal Hospitaliers Robécourt
Commanderie de  Beauchemin[2] Templiers Mormant
Commanderie d' Avosne[3] Templiers Bure
Commanderie d' Arrentières[4] Templiers Thors
Commanderie d' Avillers[5] Templiers Thors
Hôpital d' Aulnoy[6] Hospitaliers Metz
Maisons de  Bar-sur-Aube Hospitaliers et Templiers
Membre de  Bonnevaux[7] Templiers Mormant
Maison de  Bourguignon Beaune
Maison de  Bretenay Beaune
Commanderie de  Briey[8] Templiers Pierrevillers
Commanderie de  Buxières[9] Templiers Avalleur
Hôpital de  Champignolle[3] Hospitaliers Beaune
Maison de  Cuitefève[10] Hospitaliers Saint-Jean du Vieil-Aître
Maison de  Escoutot[11] Hospitaliers Bellecroix
Maison d' Espercey[12] Templiers la Romagne
Maison de  Estury[13] Hospitaliers les Nouvaux
Commanderie de  Fauverney[3] Templiers Bure
Commanderie de  Faverolles[2]
Commanderie de  Fontenay[14] Templiers Marchesoy
Commanderie de  Genrupt[15] Templiers la Romagne
Maison d' Hardancourt[16] Vircourt
Commanderie de  la Chassagne[17] Templiers la Romagne Identique à Mormant
Commanderie de  Langres[2] Hôpital qui était dans le groupe d'hôpital dépendant de Mormant
Commanderie de  le Val-des-Dames[18] Augustins Mormant
Maison de  Maison-Neuve Beaune
Commanderie du  Petit temple de Dijon[19] Templiers Bure
Hôpital de  Sacquenay[3] Hospitaliers la Romagne puis
la Madeleine de Dijon
Commanderie du  Temple d'Épernay[20] Templiers Neuville seul du diocèse de Reims au Prieuré de Champagne
Maison de  la Vêvre[21] Templiers Marchesoy
Commanderie de  Villoncourt[16] Templiers Lorraine appelée aussi Vuilloncourt
Commanderie de  Vircourt[22] Templiers Commanderie de Lorraine Membre de Robécourt après 1512
Commanderie  le Donjon de Wassy[23] Templiers Thors
Commanderie de  Velle-sous-Gevrey[24] Templiers Bure
Commanderie de  Xugney[25] Templiers Lorraine Membre de Saint-Jean du Vieil-Aître après 1512
Localisation des maisons : Chaque maison est localisée par sa commune de rattachement et par son département. Le nom de la commune n'a pas été indiqué s'il est identique à celui de la maison.
  1. Fontette, Aube
  2. a, b et c Haute-Marne
  3. a, b, c et d Côte d'Or
  4. Aube
  5. Avillers-Sainte-Croix, Aube
  6. Aulnoy-sur-Seille, Moselle
  7. Jonchery, Haute-Marne
  8. Meurthe-et-Moselle
  9. Buxières-sur-Arce, Aube
  10. Rosières-aux-Salines, Meurthe-et-Moselle
  11. Le Breuil, Saône-et-Loire
  12. Barges, Haute-Saône
  13. Cirey-sur-Blaise, Haute-Marne
  14. Fontenay-près-Chablis, Yonne
  15. Bourbonne-les-Bains, Haute-Marne
  16. a et b Vosges
  17. Isômes, Haute-Marne
  18. Leffonds, Haute-Marne
  19. Dijon, Côte-d'Or
  20. , Marne
  21. Gigny, Yonne
  22. Virecourt, Meurthe-et-Moselle
  23. Wassy, Haute-Marne
  24. Saint-Philibert, Côte-d'Or
  25. Rugney, Vosges

D'après Jean-Marc Roger, Le prieuré de Champagne des Chevaliers de Rhodes : Thèse de paris IV 2001, Université Paris-Sorbonne, , 2000 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes de l'introduction
  1. Guillaume Mollat, Jean XXII,lettres communes : analysées d'après les registres dits d'Avignon et du Vatican, , p. 408-410
  2. Jean-Marc Roger, « Jean de Vivone, prieur d'Aquitaine (1421-1433) », Revue historique du Centre-Ouest, vol. VII,‎ , p. 315-316 (ISSN 1767-6320)
  3. Jean-Marc Roger, Le prieuré de Champagne des Chevaliers de Rhodes : Thèse de paris IV 2001, Université Paris-Sorbonne, , 2000 p., p. 289
Notes de la liste des grands prieurs
  1. Jean-Bernard de Vaivre, « Jacques Aymer, commandeur des Hospitaliers et bâtisseur », Revue de la société de l'histoire et du patrimoine de l'ordre de Malte, no 21,‎ , p. 4 à 71 (ISSN 1252-9893)