Fontette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec François-Jean Orceau de Fontette.
Fontette
Image illustrative de l'article Fontette
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Bar-sur-Seine
Intercommunalité Communauté de communes de l'Arce et de l'Ource
Maire
Mandat
Monique Defert
2014-2020
Code postal 10360
Code commune 10155
Démographie
Population
municipale
193 hab. (2014)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 04′ 54″ nord, 4° 36′ 35″ est
Superficie 19,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte administrative de l'Aube
City locator 14.svg
Fontette

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Fontette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fontette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fontette

Fontette est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Fontette se situe au cœur de la côte des bars.

Topographie[modifier | modifier le code]

« Le village de Fontette tire son nom des nombreuses sources ou fontaines qui se trouvent dans son voisinage. Son étymologie est donc toute latine. Dois remonter au Xe siècle, cité dans un document de Achard, évêque de Langres, qui rappelle la donation à l'église de Sainte-Marie de manses citées à Fontenecta. Le dictionnaire topographique de Longnon cite les premières source du nom du village au XIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bien que Fontette ne soit pas mentionné parmi les lieux habités à l'époque gallo-romaine, on ne saurait douter que l'origine de ce village ne remonte au moins jusqu'à cette époque ; car sa position sur des voies secondaires le Chemin-Lorrain d'Essoyes à Bar-sur-Aube et celle venant de Langres et se dirigeant au NO. Et l'avantage de ses sources durent naturellement en faire une des premières stations romaines établies dans cette contrée[1]. ». De plus des vestiges furent trouvé des fragments de mosaïque et un cercueil au lieu-dit Haut-de-Charmes.

En 1789, le village dépendait de l'intendance et de la généralité de Châlons, de l'élection de Bar-sur-Aube et du bailliage de Chaumont.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 2001 2001 M. Bernard Vigneron    
mars 2001 en cours Mme Monique Defert DVD Salariée agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 193 habitants, en augmentation de 6,63 % par rapport à 2009 (Aube : 1,56 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
515 527 688 650 602 643 646 651 651
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
565 579 572 541 519 524 534 508 481
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
462 447 363 318 306 287 273 286 242
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
228 211 225 219 188 176 177 183 193
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arsène THEVENOT, Notice topographique, statistique et historique sur Fontette, Editions du cadratin, , 68 p. (ISBN 2-86549-033-2 (édité erroné), notice BnF no FRBNF42109520)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :