Langue de France (Hospitaliers)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Langue de France était, avec celles de Provence, d'Italie, d'Angleterre, d'Espagne, d'Allemagne, d'Auvergne, l'une des sept premières langues (ou provinces) des Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Historique[modifier | modifier le code]

La langue de France est composée du grand prieuré de France, créé en 1178/1179 et restructuré en 1315, comprend 67 commanderies[1], le grand prieuré d'Aquitaine, créé en 1315, comprend 31 commanderies[1] et le grand prieuré de Champagne, créé aussi en 1315, comprend 24 commanderies[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c H. J. A. Sire (1994) p. 130-134

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) H. J. A. Sire, The Knights of Malta, Yale University Press,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Favreau, « L’enquête pontificale de 1373 sur l’ordre de l’Hôpital dans le grand prieuré d'Aquitaine », Bibliothèque de l'école des chartes, vol. 164, no 2,‎ , p. 447-538 (ISBN 978-2-6000-5531-4, ISSN 0373-6237, lire en ligne)
  • Anne-Marie Legras, L'enquête pontificale de 1373 sur l'Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem : édition et commentaires des documents relatifs au Grand Prieuré de France, CNRS, , 524 p. (OCLC 493684954, présentation en ligne)
  • Eugène Mannier, Les commanderies du Grand-prieuré de France, d'après les documents inédits conservés aux Archives nationales à Paris, (lire en ligne)
  • Jean-Marc Roger, Le prieuré de Champagne des "Chevaliers de Rhodes" : 1317-1522, Université Paris-Sorbonne, , 2000 p. (OCLC 491104531)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]