Final Fantasy XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Final Fantasy Versus XIII)
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ou cette section contient des informations sur un jeu vidéo encore à l’état de projet ou en développement.

Cet article peut contenir des éléments spéculatifs ou non définitifs, à corriger ou attribuer.

Final Fantasy XV
Image illustrative de l'article Final Fantasy XV

Éditeur Square Enix
Développeur Square Enix
Concepteur Tetsuya Nomura (2006-2014)
Hajime Tabata (2013-2016)
Musique Yoko Shimomura

Date de sortie 30 septembre 2016
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 4, Xbox One
Média Blu-ray
Contrôle Manette

Final Fantasy XV (ファイナルファンタジーXV, Fainaru Fantajī Fifutīn?), annoncé originellement sous le titre Final Fantasy Versus XIII (ファイナルファンタジー ヴェルサスXIII, Fainaru Fantajī Verusasu Sātīn?), est un jeu vidéo développé et édité par Square-Enix, prévu pour le 30 septembre 2016 sur PlayStation 4 et Xbox One.

Il fait partie de la compilation Fabula Nova Crystallis Final Fantasy aux côtés de Final Fantasy XIII, Final Fantasy XIII-2, Lightning Returns: Final Fantasy XIII, Final Fantasy Type-0 et de Final Fantasy Agito. Toutefois, son récit est original et n’entretient aucun lien avec les autres titres de la série. Il est développé par une équipe de créateurs menée sous la direction de Tetsuya Nomura, puis Hajime Tabata, et propose une histoire orientée vers le réalisme à destination d'une audience adulte[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2012).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La mythologie Fabula Nova Crystallis comme base[modifier | modifier le code]

L’histoire de Final Fantasy XV est basée sur la mythologie Fabula Nova Crystallis - Final Fantasy. De ce fait, l’histoire fait usage du concept de monde visible et monde invisible (communément monde matériel et monde spirituel) ainsi que des noms de cette mythologie, tels que Fal’Cie et l’Cie, comme le fit celle de Final Fantasy XIII. Cependant, les concepts derrière les noms de cette mythologie sont volontairement élémentaires afin que le directeur en présente une interprétation personnelle et originale. Par exemple, la mythologie FNC-FF déclare simplement que telle divinité créa les Fal’Cie et les l’Cie, sans donner de précision sur leur nature, leur comportement ou leur apparence. D’après les déclarations de Tetsuya Nomura, nous pouvons nous attendre à une interprétation très différente de ces concepts que celle que nous avons découvert dans Final Fantasy XIII et Final Fantasy Type-0.

Une direction artistique opposée à celle de Final Fantasy XIII[modifier | modifier le code]

Au départ le jeu avait pour nom Final Fantasy Versus XIII. Versus est un mot latin, celui à l’origine du mot français vers. Si nous l’utilisons communément pour signifier en direction de, son sens original est se tourner en direction de, exprimant entre autres un détournement de la direction initiale. Selon ce sens, le mot en est venu à être aussi utilisé pour exprimer le détournement en soi et en absolu, le retournement, l’opposition à la direction initiale ; et c’est ainsi qu’il doit ici se comprendre : Final Fantasy XIII présente un monde baigné dans la lumière visible tandis que Final Fantasy XV présente un monde qui en est souvent dépourvu. Bien que certaines scènes de l’histoire ont lieu le jour ou à l’aube, la plupart ont lieu la nuit ou au crépuscule. Officiellement, cette différence de lumière visible est l’opposition entre les deux œuvres. Maintenant, cette opposition s’étend très au-delà : Final Fantasy XIII a une histoire plutôt fantaisiste[1] et contenant de nombreuses scènes légères ou humoristiques et un gameplay linéaire et rigide (pas de vraie carte du monde, des décors étroits) ; tandis que Final Fantasy XV a une histoire plutôt réaliste et contenant de nombreuses scènes graves et sérieuses[1] et un gameplay ouvert et souple (une carte du monde permettant un déplacement libre et des décors vastes).

Un monde réaliste[modifier | modifier le code]

« Une nation isolée protégée par une ancienne lignée de rois .
Une civilisation moderne animée par les chants du Cristal parlant d’épées et de sorcellerie .

Un royaume solitaire se battant pour empêcher le monde extérieur d’imposer son ordre hérétique .
La lutte pour le dernier Cristal n’est qu’un prologue aux chroniques d’une nouvelle ère . »

L’histoire débute dans une nation à la civilisation moderne ; la capitale de cette nation ressemblant trait pour trait au cœur de Tokyo, le quartier de Shinjuku. Mais cette nation n’est pas ordinaire ; c’est un royaume, apparemment le dernier, et désormais solitaire et isolé du reste du monde car opposé à celui-ci. Son roi, homme extra-ordinaire lié au monde invisible et détenant un puissant pouvoir spirituel, veille sur le Cristal du royaume et protège son peuple. Mais le monde extérieur hérétique a décidé d’envahir le royaume et de s’emparer du Cristal. Seuls Noctis et ses proches se tiennent sur son chemin. La lutte pour le dernier Cristal n’est cependant que le prologue d’une nouvelle ère.

Le joueur incarne Noctis Lucis Caelum (lumière du ciel nocturne. Caelum, ciel , est son nom de famille), Noct’ pour les intimes, le prince de ce royaume, âgé d’une vingtaine d’années, qui héritera du pouvoir de son père et aura la charge de récupérer le Cristal et de protéger son peuple. Noctis est de taille moyenne, de stature athlétique, a les cheveux bruns et les yeux bleus. Il s’habille en noir et couleurs sombres. Il est relativement timide, peu bavard et peu enclin à confier ses sentiments à autrui ; même à ses amis, et donc encore moins à des étrangers. Il est calme et concentré, sérieux voire grave, bien qu’essayant parfois d’apparaître à l’aise et confiant. Il est très digne et partisan, ferme et déterminé quant à ses opinions et ses actions. Son jumeau n'est pas encore dévoilé mais son obscurité se manifeste par de l’impatience, de l’impétuosité et une surestimation de sa capacité (venant du ressenti de son immense potentiel). Noctis est accompagné par ses trois amis : Ignis, le plus intelligent et expérimenté du groupe, Gladiolus, le plus physique et enthousiaste, et Prompto, le plus adroit et vif d’esprit.

Le cinquième et dernier personnage principal est une jeune femme nommée Luna Nox Fleuret (Stella Nox signifie étoile nocturne. Fleuret est son nom de famille et désigne aussi l’arme spirituelle de sa famille, le fleuret). Stella est l’héritière de la famille Fleuret, une famille noble influente, voire gouvernante, du pays Tenebrae (ténèbres). On ignore présentement si cette famille est souveraine ou vassale d'une autre puissance. Comme Noctis, Stella est liée au monde invisible et détient un puissant pouvoir spirituel. Les deux jeunes héritiers se rencontreront et s’apprécieront, mais leurs partis pris divergents les conduiront à un moment de l’histoire à être opposés et ennemis ; on ne sait comment finira leur relation, mais Tetsuya Nomura a déclaré que celle-ci serait différente de celles exprimées dans les Final Fantasy précédents. Stella est de taille moyenne, de stature svelte et à la musculature saine, a les cheveux blonds-châtains portés longs et les yeux bleus-violacés. Elle s’habille en blanc et couleurs claires. Elle affectionne les relations humaines et n’est ni réservée ni timide. Elle est polie, honnête et sincère. Elle aussi est très digne et partisane, et fidèle à ses convictions et engagée dans ses actions. Elle est courageuse et ne fuit pas les problèmes mais les affronte. Elle dégage une grande noblesse et beauté, beaucoup de lumière ; en opposition à Noctis et sa grande réserve émotionnelle, sa grande méfiance des étrangers et ses élans de colère.

Des personnages secondaires intéressants sont à découvrir dans cette histoire, et les pérégrinations des protagonistes les mèneront bien au-delà des frontières de leur royaume.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Final Fantasy XV propose une carte du monde sur laquelle il est possible de se déplacer librement (sous réserve que la progression actuelle de l’histoire rende le lieu accessible) et des décors plus vastes que dans les précédents Final Fantasy. Concernant les moyens de déplacement, ont été révélés sur la carte du monde l’utilisation d’une voiture volante, et de chocobos, et durant les combats l’utilisation de véhicules militaires ennemis.

Afin de procurer une expérience immersive, Final Fantasy XV est exempt de temps de chargement entre les déplacements et le démarrage des évènements (scène scénarisée ou combat). Aussi, les combats ne sont plus de type tour-par-tour (les personnages sont fixes sur la scène de combat et nous les faisons s’y déplacer, attaquer et défendre indirectement via des commandes d’action sélectionnées dans des menus) comme dans les précédents Final Fantasy, mais de type dynamique (le déplacement des personnages est géré directement et en continu) comme dans les Kingdom Hearts ; en outre, le système de combat ressemble à celui de Final Fantasy XII.

L'unique personnage jouable est Noctis. L’équipe de combat est formée de quatre personnages. Chaque personnage a sa spécialité (force physique, précision, attaque à distance, rapidité, etc) et est sollicité de temps à autres pour vaincre un adversaire vulnérable à ses attaques mais résistants à celles des autres. Ces spécialités procurent un gameplay varié, et les combats exploiteront la dimension verticale autant qu'horizontale.

Développement[modifier | modifier le code]

Logo de Final Fantasy Versus XIII

Final Fantasy Versus XIII est un jeu vidéo de Square-Enix, développé par son Premier Département de Production exclusivement sur la PlayStation 3. Le jeu est dévoilé à la conférence Square Enix lors de l'E3 2006, au côté de Final Fantasy XIII et Agito XIII (renommé Type-0 en 2011) en mai 2006. « Suivant un processus marketing similaire à celui qui a engendré l'opération Compilation of Final Fantasy VII », deux bande-annonces sont présentées dont une sur Versus XIII[2]. Cet opus fait partie du projet Fabula Nova Crystallis qui a été lancé courant 2005 par l'équipe de Yoshinori Kitase[réf. nécessaire].

Final Fantasy Versus XIII est réalisé par l’équipe créative de Kingdom Hearts I & II, menée par le réalisateur Tetsuya Nomura. Cette équipe - ainsi que celle de Crisis Core: Final Fantasy VII et de Final Fantasy Type-0, menée par le réalisateur Hajime Tabata - a un esprit plutôt réaliste, en opposition aux autres équipes du PDP qui ont un esprit plutôt fantaisiste et qui ont réalisé, entièrement ou majoritairement, tous les derniers Final Fantasy depuis le VIII, soit les Final Fantasy IX à XIV. De par ses auteurs, Final Fantasy Versus XIII sera donc plus réaliste et adulte que les Final Fantasy publiés au cours de la dernière décennie sur PS2 et PS3.

Le 10 juin 2013 lors de la conférence Sony à l'E3 2013, le jeu devient Final Fantasy XV et sortira sur PlayStation 4[3], et Xbox One[4].

Lors du Tokyo Game Show 2014, un trailer du jeu comprenant des images de gameplay est diffusé[5]. Il est annoncé que le jeu est désormais sous la responsabilité exclusive d'Hajime Tabata, notamment réalisateur de Final Fantasy Type-0 et de The 3rd Birthday[6]. De plus, une démo du jeu est annoncée pour 2015. Intitulée Final Fantasy XV: Episode Duscae, la démo est basée sur une version modifiée de l'introduction du jeu et est disponible via un coupon fourni avec Final Fantasy Type-0 HD Remaster sorti en mars 2015. Une mise à jour de Episode Duscae est ensuite proposé en juin 2015[7].

Lors de la PAX 2015, Hajime Tabata annonce que le jeu est prévu pour 2016, et que sa date de sortie sera annoncée en mars 2016 lors d'un événement spécial[8]. Le 30 mars 2016, lors de cet événement intitulé Uncovered: Final Fantasy XV ayant lieu à Los Angeles, la date de sortie est annoncée au 30 septembre 2016 sur PlayStation 4 et Xbox One[9] et que des doublages français et allemand sera disponible en plus du doublage anglais et japonais. Il est également annoncé la production d'un film d'animation intitulé Kingsglaive: Final Fantasy XV et d'une série d'animation de cinq épisodes intitulée Brotherhood: Final Fantasy XV[10]. Lors de ce même événement, une nouvelle démo intitulée Platinum Demo[11] est annoncée. A la différence de la précédente démo Episode Duscae, Platinum Demo propose une expérience non présente dans le jeu final dans la peau d'un Noctis plus jeune.

Équipe[modifier | modifier le code]

  • Producteur : Shinji Hashimoto
  • Réalisateur : Tetsuya Nomura (2006 - 2014), Hajime Tabata (2014 - 2016)[12]
  • Designer des personnages principaux, concept original : Tetsuya Nomura
  • Histoire originale : Kazushige Nojima
  • Scénariste en chef : Saori Itamuro
  • Designer des personnages : Roberto Ferrari
  • Designer des vêtements des personnages : Hiromu Takahara (directeur créatif de Roen)
  • Réalisateur des cinématiques : Takeshi Nozue
  • Musiques : Yoko Shimomura

Voix Françaises[modifier | modifier le code]

Moteur de jeu[modifier | modifier le code]

Final Fantasy XV fait usage d'un nouveau moteur qui remplace celui de Final Fantasy XIII : il s'agit du Luminous Engine. Compatible avec DirectX11, c'est sa version 1.5 qui anime la démo Episode Duscae, tandis que la version 2.0 est prévue pour le jeu complet. Ce moteur fut dévoilé lors de l'E3 2012, sur une démo en temps réel nommée Agni's Philosophy.

Univers étendu[modifier | modifier le code]

En plus du jeu de base, une série animée en 6 épisodes nommée ''Brotherhood: Final Fantasy XV'' a été créé. Elle se déroule avant l'histoire de Final Fantasy XV, tout comme le film ''Kingsglaive: Final Fantasy XV'', qui sortira en France le 30 Septembre 2016, en même temps que le jeu.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Fabien H., « Fabula Nova Crystallis : quelques précisions », sur GNT,‎ .
  2. Puyo, « E3> Square Enix : Deux FF XIII sur PS3 ! », sur Gamekult,‎
  3. « E3 2013 : FF Versus XIII devient Final Fantasy XV », sur Jeuxvideo.com,‎
  4. « E3 2013 : Final Fantasy XV aussi sur Xbox One ! », sur Jeuxvideo.com,‎
  5. « VIDEO. Tokyo Game Show: Un nouveau trailer et bientôt une démo pour «Final Fantasy 15» », sur 20minutes.fr,‎ (consulté le 3 avril 2016).
  6. boulapoire (Matthieu Hurel), « Final Fantasy XV change de mains », sur Gamekult,‎
  7. « Final Fantasy XV Episode Duscae : La mise à jour se dévoile en images », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 3 avril 2016).
  8. « Final Fantasy 15 : la date de sortie révélée en mars », sur IGN,‎ (consulté le 3 avril 2016).
  9. «Final Fantasy XV» annoncé pour le 30 septembre, sur liberation.fr,‎ (consulté le 3 avril 2016).
  10. « VIDEO. «Final Fantasy XV» adapté en dessin animé et en film », sur 20minutes.fr,‎ (consulté le 3 avril 2016).
  11. « Preview : Final Fantasy XV (Platinum Demo) - Actus jeux - Gamekult », sur Gamekult (consulté le 20 avril 2016)
  12. Bastien P., « Final Fantasy XV : des précisions dans Famitsu », sur ffring.com,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]