Kingdom Hearts (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kingdom Hearts
Image illustrative de l'article Kingdom Hearts (jeu vidéo)

Éditeur JP, AN Square
EU SCEE
AUS SCEA
INT Square Enix (HD)
Développeur Square
Square Enix (HD)
Distributeur Disney Interactive
Disney Interactive Studios (HD)
Concepteur Tetsuya Nomura
(directeur)
Shinji Hashimoto
(producteur)
Kazushige Nojima,
Daisuke Watabe,
Jun Akiyama
(scénaristes)
Musique Yoko Shimomura

Date de sortie PlayStation 2
Drapeau du Japon 28 mars 2002
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 16 septembre 2002
Drapeau européen 15 novembre 2002
Icons-flag-au.png 22 novembre 2002
Drapeau du Japon 26 décembre 2002 (Final Mix)

PlayStation 3 (HD)
Drapeau du Japon 14 mars 2013
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 10 septembre 2013
Icons-flag-au.png 12 septembre 2013
Drapeau européen 13 septembre 2013
Genre Action-RPG, plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 2
PlayStation 3 (HD)
Média DVD-ROM
Contrôle DualShock

Évaluation ACB : G ?
CERO : A ?
ESRB : E ?
PEGI : 7+

Kingdom Hearts (キングダムハーツ, Kingudamu Hātsu?) est un jeu vidéo d'action-RPG développé et édité par Square et distribué par Disney Interactive, en 2002 pour la PlayStation 2, console de jeux vidéo de Sony. Il s'agit du premier opus de la série Kingdom Hearts, le résultat de la collaboration entre l'univers de Square et celui de Disney. Le jeu combine des lieux et personnages tirés des longs métrages d'animation produits par les Studios Disney avec ceux de Final Fantasy, série de jeux vidéo de Square. L'histoire suit un jeune garçon, Sora, alors qu'il est poussé dans une bataille contre les forces de l'ombre. Il est rejoint pour l'aider dans sa quête par Donald Duck, Dingo et d'autres personnages de Disney.

Ce jeu est le premier jeu de rôle de Square à introduire des éléments substantiels de jeu d'action-aventure. La distribution du doublage de Kingdom Hearts inclut les voix officielles de plusieurs personnages de Disney. C'est également la première fois que le créateur de personnages de longue date Tetsuya Nomura, occupe la place de directeur.

Kingdom Hearts est souvent félicité par les critiques pour sa combinaison inhabituelle d'un jeu d'action et d'un jeu de rôle ainsi que pour le mélange harmonieux de façon inattendue des éléments de Square et de Disney. Il prédomine la saisons des fêtes de l'année 2002, reçoit de nombreuses récompenses de fin d'année et obtient le statut de Greatest Hits de Sony. Depuis sa sortie, la série Kingdom Hearts a été vendue à plus de 20 millions d'exemplaires à travers le monde, et ce premier numéro a suscité de nombreuses suites. Le jeu est actuellement le dixième jeu sur PlayStation 2 le plus vendu de tous les temps et le plus grand succès commercial de la série.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chronologie fictive
de la série Kingdom Hearts

Birth by Sleep
Kingdom Hearts
Chain of Memories
358/2 Days
Kingdom Hearts 2
Coded
Dream Drop Distance
Kingdom Hearts 3

Univers[modifier | modifier le code]

L'univers de Kingdom Hearts est une compilation de niveaux, appelés « mondes », au travers desquels le joueur doit progresser. Dans le jeu treize mondes sont accessibles et un, le Château de Disney, n'est présent que dans les cinématiques. D'autres mondes sont évoqués par plusieurs personnages mais sont inaccessibles car ils ont été détruits par les Sans-cœur, êtres de l'obscurité. Dix des mondes du jeu sont basés sur l'univers de Disney, principalement sur les Classiques d'animation, et les quatre autres sont créés spécifiquement par Square pour les besoins du jeu[1].

Les graphismes et les personnages de chaque monde sont conçus afin de ressembler au style d'illustration du film Disney duquel il est issu. Les mondes Disney sont habités par des personnages de leurs films respectifs. Ainsi Hercule et Philoctète habitent au « Colisée de l'Olympe », un monde contenant trois zones et basé sur le film de 1997, Hercule, pendant qu'Aladdin, Jasmine et Jafar habitent à « Agrabah », composée de dix-neuf zones et tirée d'Aladdin de 1992[m 1],[m 2]. Parmi les autres monde Disney se trouvent « Le Pays des Merveilles » d'Alice au pays des merveilles sorti en 1951, qui comprend dix zones[m 3]. « La Jungle profonde », tirée de l'univers de Tarzan de 1999 et qui contient quinze zones[m 4]. « Monstro », la baleine du film de 1940, Pinocchio, qui a englouti Pinocchio et Gepetto, et qui se compose de dix zones[m 5]. « Atlantica » basé sur La Petite Sirène de 1989, composé de seize zones[m 6]. « La Ville d'Halloween », un monde lugubre de treize zones, basé sur le film de 1993, L'Étrange Noël de monsieur Jack[m 7]. « La Forêt des Rêves bleus », un livre de dix zones dans lequel Sora peut se glisser, basé sur Winnie l'ourson de 1969[m 8]. Et enfin « Le Pays imaginaire » de Peter Pan de 1953, contenant douze zones[m 9]. Chaque monde est indépendant des autres. La plupart des personnages avec quelques exceptions, ne sont pas conscient de l'existence des autres mondes. Les joueurs voyagent d'un monde à un autre avec le « Vaisseau Gummi »[m 10].

Les mondes créés spécifiquement pour le jeu reflètent l'aspect général des autres mondes et introduisent de nouveaux personnages ou des personnages issus des jeux Final Fantasy. Ces nouveaux mondes comprennent l'« Île du Destin », un monde de cinq zones où le jeu commence, la « Ville de Traverse » de vingt-et-une zones, qui sert de point de départ pour une grande partie du jeu, la « Forteresse Oubliée », composée de vingt-trois zones, qui constitue la demeure de plusieurs personnages de Final Fantasy et la « Fin du Monde », un monde sombre et étendu de treize zones créé avec les restes des différents mondes consommés par les Sans-cœur[m 11],[m 12],[m 13],[m 14]. Les personnages principaux voyagent de mondes en mondes pour sceller chacune des « serrures », celles-ci protégeant les mondes des Sans-cœur et donc de la destruction. Ils essayent également de limiter leurs interactions avec les personnages des autres mondes afin de maintenir la balance de la séparation[c 1]. Parfois cela nécessite que Sora, Donald et Dingo changent leurs apparences physiques afin de se fondre dans la population locale[c 2].

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Kingdom Hearts.

Le résultat de la collaboration entre Disney et Square est un mélange de personnages familiers des deux univers et de quelques nouveaux personnages créés par Tetsuya Nomura[2]. Le personnage principal du jeu est Sora, un jeune garçon de 14 ans choisi pour être le porteur de la « Keyblade », une grande épée en forme de clé permettant de combattre l'obscurité[m 15]. Le jeu présente également deux de ses amis provenant de son monde d'origine, Riku et Kairi[m 16]. Pour la plus grande partie du jeu, Sora fait équipe avec Donald et Dingo[m 17]. Donald, le magicien de la cour, et Dingo, le capitaine de la garde royale, sont envoyés par le Château Disney pour trouver le porteur de la « Keyblade »[c 3]. Les trois joignent leurs forces pour retrouver le roi Mickey, Kairi et Riku. Le premier antagoniste est Ansem qui recherche le pouvoir et la connaissance en utilisant des êtres sombres appelés Sans-cœur[m 18]. Les Sans-cœur, créatures corrompues par l'obscurité, représentent la plupart des ennemis rencontrés pendant le jeu et peuvent être trouvés dans de nombreuses formes et tailles.

Comme le jeu consiste à explorer les univers fictifs de plusieurs films Disney, plus d'une centaine de personnages Disney se trouvent dans le jeu avec différents rôles[3]. Pendant que certains sont des personnages majeurs de l'histoire, d'autres ne sont que des caméos, comme les 101 Dalmatiens qui prennent part à une quête secondaire[m 19]. La plupart des mondes présente également un méchant de Disney que le joueur doit vaincre. Les différents mondes que Sora traversent impliquent la plupart du temps un personnage du film sur lequel il est basé, personnage qu'il est possible d'ajouter à l'équipe. Ces personnages sont Tarzan dans la Jungle profonde[m 20], Aladdin à Agrabah[m 21], Ariel à Atlantica[m 22], Jack Skellington dans la ville d'Halloween[m 23], Peter Pan au Pays imaginaire[m 24] et La Bête dans la Forteresse oubliée[m 25].

Square ajoute également plusieurs personnage issus de la série de jeux vidéo Final Fantasy, bien qu'ils soient légèrement modifiés pour convenir à l'histoire du jeu. Sur l'Île du Destin le joueur croise les jeunes Tidus et Wakka de Final Fantasy X et Selphie de Final Fantasy VIII[m 11]. Dans la ville de Traverse le joueur rencontre Squall Leonhart, connu dans le jeu sous le nom de Léon, issu du Final Fantasy VIII, ainsi que Aerith, Cid et Yuffie du VII[m 12],[m 26]. Rikku de Final Fantasy X devait apparaître, mais il a finalement été remplacé par Yuffie[4]. Cloud et Séphiroth, tous deux issus de Final Fantasy VII, apparaissent au Colisée de l'Olympe, où le joueur peut les combattre lors de tournois[m 27],[m 28]. Le fait que les personnages soient principalement issus des Final Fantasy les plus récents découle de l'hésitation de Testuya Nomura à utiliser des personnages qu'il n'a pas lui-même conçus[5]. Le jeu inclut également d'autres icônes de l'univers de Final Fantasy comme les Mogs qui permettent de synthétiser des objets[m 29].

Scénario[modifier | modifier le code]

Kingdom Hearts débute sur l'Île du Destin, où Sora, Riku et Kairi habitent. Les trois amis veulent quitter l'île pour explorer de nouveaux monde et ont préparé un radeau à cet usage[m 11]. Un soir, l'île est attaqué par d'obscures créatures, les Sans-cœur[6]. Sora cherchant ses amis, retrouve Riku qui disparaît dans un portail sombre. Au même moment, Sora obtient la Keyblade, une arme efficace contre les Sans-cœur. Toutefois, l'île est détruite et Sora dérive dans l'espace. Pendant ce temps le roi Mickey a quitté son propre monde pour faire face à l'augmentation du nombre de Sans-cœur et a laissé des instruction pour Donald et Dingo leur demandant de trouver la « clé » qui permettra de protéger les mondes de l'obscurité envahissante[c 3].

Donald et Dingo empruntent alors le vaisseau Gummi afin de rejoindre la ville de Traverse, dans laquelle Sora a atterri. Sora y rencontre Léon, qui lui explique que les Sans-cœur sont en train de consumer les cœurs et que la Keyblade est la seule arme capable de les battre[c 4]. Il est dit d'un homme nommé Ansem qu'il a étudié les Sans-cœur. Sora rencontre alors Donald et Dingo et les trois décident de voyager ensemble. Donald et Dingo veulent retrouver le roi Mickey et Sora, Riku et Kairi. Les trois traversent différents mondes basés sur les films Disney, remarquant que la Keyblade permet également de verrouiller des serrures, passages vers le « cœur » d'un monde, qui, une fois scellé, l'empêche d'être consumé par les Sans-cœur. Pendant ce temps, un groupe de méchants de Disney, dirigé par Maléfique, recherche les sept Princesses de Cœur, afin de déverrouiller la dernière serrure qui mène au « Kingdom Hearts », le « Royaume des Cœurs », dépositaire de la connaissance et du pouvoir et source de tous les cœurs[7]. Ce groupe comprend Riku. Maléfique lui a promis qu'elle l'aiderai à retrouver Kairi en échange de son soutien. Maléfique sème le doute en Riku en lui disant que Sora les a abandonné Kairi et lui pour de nouveaux amis et pour la Keyblade[c 5]. Un Riku de plus en plus hostile, trouve grâce à Maléfique le corps de Kairi mais il est incapable de retrouver son cœur.

Sora et ses amis arrivent finalement à la Forteresse Oubliée, domicile d'Ansem et siège actuel de Maléfique. Riku subtilise alors la Keyblade à Sora, déclarant qu'il est le vrai maître de la Keyblade, et que Sora l'a reçu seulement pendant son absence[c 6]. Donald et Dingo devant suivre l'ordre explicite de suivre la « clé », quittent Sora à contrecœur pour suivre Riku[c 7]. Sora défie Riku, lui indiquant que son cœur tire sa force de ses amis et que ses amis retourneront à lui, comme la Keyblade. Honteux, Riku rencontre un homme masqué qui l'incite à plonger dans les ténèbres. En même temps, les trois compères attaquent et vainquent Maléfique. Sora retrouve le corps de Kairi et se confronte à Riku, qui se révèle être possédé par Ansem[c 8]. Ansem explique que Kairi est une Princesse de Cœur et que son cœur est caché dans le corps de Sora depuis la destruction de l'Île du Destin[c 9],[c 10]. Après avoir battu Ansem, Sora s'empale lui-même avec la Keyblade d'Ansem, qui a le pouvoir de déverrouiller les cœur, libérant à la fois le sien et celui de Kairi. Le cœur de Kairi retourne à son corps, complétant la dernière serrure pendant que Sora devient un Sans-cœur. Kairi reconnaît alors le Sans-cœur de Sora et la lumière de son cœur lui permet de retrouver sa forme humaine. Il décide alors de combattre Ansem.

Ansem peut être trouvé dans la Fin du Monde, l'ensemble des résidus des monde possédés par les Sans-cœur[m 14]. Ansem est à la recherche de Kingdom Hearts, l'endroit où naissent les cœurs de tous les mondes et toutes les personnes, pensant qu'il s'agit des ultimes ténèbres. En ouvrant la porte de Kingdom Hearts, Ansem est écrasé et détruit par la lumière qui y jaillit. De l'autre côté de la porte se trouvent le Roi Mickey et Riku aidant Sora, Donald et Dingo à fermer la porte, car il y a beaucoup de Sans-cœur. Mickey et Sora unissent leurs Keyblades pour verrouiller la porte. Les mondes tombés dans les ténèbres commencent à se reconstruire. L'Île du Destin étant rétablie, Kairi y retourne, mais Sora est forcé de se séparé d'elle. Le jeu se termine lorsque Sora, Donald et Dingo, sur un chemin en campagne, décident de retrouver Riku et Mickey[c 11]. Pluto passe alors par là avec dans sa gueule, une lettre marquée du sceau royal, présage de nouvelles aventures.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Général[modifier | modifier le code]

Le système de jeu de Kingdom Hearts est influencé par la franchise de laquelle il provient, Final Fantasy, tout en ajoutant des éléments d'actions qui lui est propre, comme le système de porte-monstre-trésor[8]. Le principal groupe de combat est constitué de Sora, Donald et Dingo[9]. Sora est directement contrôlé par le joueur au travers d'une caméra à la troisième personne[7]. Tous les autres membres du groupe sont contrôlés par l'intelligence artificielle, même si le joueur peut dans une certaine mesure personnaliser leur comportement par le biais du menu pause[6],[10]. Donald et Dingo font partie du groupe dans la plupart des zones, mais presque tous les mondes dispose d'un personnage qui peut les remplacer. Par exemple Jack Skellington peut rejoindre le groupe dans la Ville d'Halloween, mais ne peut pas accompagne le joueur autre part. Dans certains mondes, le groupe change d'apparence, obtient des capacités uniques à ce monde, ou les deux. Ainsi le groupe peut voler au Pays imaginaire, se changent en formes aquatiques à Atlantica, ce qui leur permet de survivre sous l'eau et obtiennent des costumes d'Halloween dans la Ville d'Halloween afin de ressembler aux locaux.

Comme dans les jeux de rôle traditionnels, Kingdom Hearts présente un système de points d'expérience qui détermine le développement des personnages. Lorsqu'un ennemi est battu, les personnages joueurs gagnent de l'expérience, deviennent plus forts et obtiennent de nouvelles compétences[m 30]. Contrairement aux autres jeux du genre, Kingdom Hearts inclut une notion de personnalisation du développement du personnage au travers d'un court didacticiel trouvé au début du jeu. Ce didacticiel permet au joueur de sélectionner parmi trois principaux attributs, la force, la défense et la magie, lequel sera mis en exergue dans la personnalité de Sora et duquel il manquera[m 31]. En choisissant certaines options, le joueur peut influer la façon dont Sora va apprendre de nouvelles compétences, avoir de nouvelles caractéristiques et passer les niveaux[m 31]. Donald, Dingo et les éventuels autres membres de l'équipe sont consignés à des attributs spécifiques dès le départ. Ainsi Donald excelle en magie alors que Dingo est un expert en défense et en attaques spéciales[11].

Le jeu se déroule de façon linéaire, d'un événement de l'histoire à un autre, généralement présenté par le biais d'une cinématique, même s'il y a de nombreuses quêtes secondaires qui permettent de remporter des bonus pour le personnage[10]. Les joueurs peuvent également choisir l'ordre dans lequel ils explorent certaines zones. L'exploration de différentes zones interconnectées où des batailles ont lieu constitue la majeure partie du système de jeu. Les combats dans Kingdom Hearts se jouent en temps réel et nécessitent d'appuyer sur les boutons afin d'initier les attaques du personnage à l'écran[12]. Un menu déroulant, comme ceux pouvant être trouvés dans les jeux Final Fantasy, se trouve en bas à gauche de l'écran et permet d'utiliser d'autres options de combat comme l'utilisation de la magie ou d'objets, même si les joueurs peuvent sélectionner certains sort magiques qui peuvent alors être lancés en utilisant un bouton de tranche[m 32]. Il existe également une option contextuelle en bas du menu, généralement utilisée pour interagir avec l'environnement ou effectuer des attaques spéciales. Ce menu peut être utilisé en se servant du bouton analogique droit, alors que le mouvement est contrôlé par le bouton analogique gauche, permettant au joueur de naviguer dans le menu tout en évitant des ennemis ou en s'en approchant[m 32].

Sora et ses alliés, possèdent une jauge de vie et une jauge de magie, qui grandissent au fur et à mesure qu'ils gagnent de l'expérience et passent des niveaux. La jauge des points de magie est divisée en plusieurs sections utilisées lorsque le joueur lance des sorts, plus le sort est puissant, plus il coûte de sections[m 33]. La barre de magie peut se remplir grâce à des objets comme l'éther ou grâce à des attaques, qui remplissent la jauge de charge, une ligne jaune sur le bord extérieur de la jauge de magie. Trente points dans la jauge de charge correspondant à une section de la jauge de magie[m 33]. La jauge de vie détermine la santé du personnage, elle se réduit lorsqu'il subit des dégâts, même si elle peut être remplie en utilisant des potions ou des sorts de vie[m 32]. Si Sora vide complètement sa jauge de vie, le jeu se termine et le joueur doit recommencer depuis le début d'un combat contre un boss ou depuis le début d'une zone[m 32]. Lorsqu'un ennemi est battu, plusieurs orbes peuvent tomber. Les vertes remplissent la jauge de vie, les bleues la jauge de magie et les jaunes représentent des Munnies, la monnaie du jeu, qui peut être utilisée pour acheter de nouveaux objets[m 32].

Invocations[modifier | modifier le code]

Mushu fait partie des personnages que Sora peut invoquer.

Sora peut invoquer des personnages à partir du moment où il échange des orbes à La Bonne Fée, qui se trouve chez Merlin dans la Ville de Traverse ou qu'il complète certains monde. Lorsqu'une invocation vient en aide à Sora sur le champ de bataille, les autres membres de l'équipe disparaissent. Chacun des personnages qui peuvent être invoqués a des compétences spéciales qui peuvent être utilisées pendant les combats[m 34].

Parmi ces personnages se trouvent : Simba qui possède la compétence « Concentrer » qui peut se transformer en « Rugissement » qui consiste à charger l'ennemi avec une grande puissance, le Génie d'Aladdin qui peut attaquer plusieurs ennemis en même temps, Bambi qui fait apparaître des objets en sautillant, Dumbo qui permet à Sora de voler et d'asperger les ennemis, la Fée Clochette qui soigne constamment tous les membre de l'équipe et empêche Sora de perdre tous ses points de vie et enfin Mushu qui monté sur les épaules de Sora crache des boules de feu sur ses cibles[m 34].

Vaisseau Gummi[modifier | modifier le code]

Le vaisseau Gummi est le moyen permettant aux joueurs de voyager entre les différents mondes de Kingdom Hearts. Le système utiliser pour piloter le vaisseau est très différent de la façon dont fonctionne le reste du jeu, puisqu'il s'agit d'un rail shooter. Le joueur contrôle le vaisseau Gummi grâce à une perspective arrière à la troisième personne qui se déplace dans un environnement spatial. Lorsqu'il voyage, le joueur doit éviter des obstacles et se défendre contre des vaisseaux ennemis qui essayent de détruire le sien en tirant des missiles ou en l'éperonnant[m 10]. Le fait de terminer une route sain et sauf permet de libérer l'accès à un nouveau monde. Au début du jeu, quelques options sont disponibles pour personnaliser le vaisseau, mais au fur et à mesure que le jeu progresse, de nouvelles armes, de nouveaux moteurs et de nouvelles armures sont disponibles[m 10]. Différents plans pré-conçus peuvent être trouvés dans le jeu et utilisés pour construire rapidement des vaisseaux Gummi[m 10]. Geppetto donne également au joueur différent vaisseaux Gummi conçus de façon relative au nombre de Sans-cœur battus[m 5].

Mini-jeux et quêtes secondaires[modifier | modifier le code]

Dans Kingdom Hearts certains mini-jeux et quêtes secondaires peuvent être débloqués. Au Colisée de l'Olympe, après que Sora a battu Cerbère et obtenu sa licence officielle d'héros, six tournois peuvent être effectués. Ils comprennent les coupes « Philoctète », « Pégase », « Hercule » et « Hadès » et enfin le « Match d'or » où le joueur affronte le Titan de Glace et le « Match de platine » où le joueur rencontre Séphiroth[m 35]. Chacune des coupes peut être refaite seule, c'est-à-dire sans l'aide de Dingo et Donald, et avec une limite de temps. Le Colisée présente également un autre mini-jeu, « L'Entraînement de Phil », dans lequel Sora doit casser le plus de pots et de barils possible dans un laps de temps donné[m 1]. Le monde de Winnie l'ourson, « La Forêt des Rêves Bleus » présente cinq mini-jeux d'arcade[m 8].

Dans la « Jungle profonde », Sora peut jouer à deux mini-jeux : le « Surf de la Jungle » dans lequel il doit glisser sur les troncs d'arbres de la jungle avec Tarzan et la « Course des lianes » où il doit relier deux zones de la Jungle en sautant de liane en liane sans tomber[m 36],[m 37]. Dans la Ville de Traverse se déclenchent deux quêtes subsidiaires, celles qui consiste à retrouver les 99 chiots de Pongo et Perdita qui sont disséminés à travers les mondes[m 19] et celle où il faut retrouver les dix « Cartes postales » reparties dans l'ensemble de la Ville de Traverse[m 38].

Développement[modifier | modifier le code]

Naissance et réalisation du projet[modifier | modifier le code]

Yoshinori Kitase
Yoshinori Kitase, coproducteur du jeu.

L'idée initiale de Kingdom Hearts commence lors d'une discussion entre Shinji Hashimoto et Hironobu Sakaguchi à propos de Super Mario 64[13]. Ils ont alors l'intention de faire un jeu permettant une liberté de mouvements dans un monde en trois dimensions comme Super Mario 64 en déplorant le fait que seuls des personnages aussi populaires que ceux de Disney pourraient rivaliser avec un jeu Mario. Tetsuya Nomura, en entendant leur conversation, se porte volontaire pour diriger le projet et les deux producteurs acceptent sa proposition[13]. Une rencontre fortuite entre Hashimoto et un dirigeant de Disney dans un ascenseur, Square et Disney partageant à l'époque même bâtiment au Japon, permit au producteur de présenter l'idée directement à Disney[14],[15]. Nomura refuse un certain nombre de propositions de Disney afin de poursuivre sa propre idée de créer ayant pour personnage principal un personnage original ne se basant pas sur une œuvre Disney[13]. L'équipe de production se compose de plus de cent membres issus à la fois de Square et de Disney Interactive[12]. Le développement du jeu débute en février 2000 et se concentre principalement sur le système de jeu au dépit d'une histoire simple pouvant plaire à la tranche d'âges cible de Disney[16],[17]. Lorsque le producteur délégué Hironobu Sakaguchi prévient Tetsuya Nomura que le jeu serait un échec s'il n'atteint pas le même niveau scénaristique que les jeux Final Fantasy, le directeur commence à en développer l'histoire[17]. Quand Nomura et son équipe choisissent les différents mondes Disney à inclure dans le jeu, ils décident de sélectionner des mondes qui ont des apparences différentes les unes des autres[18]. Ils essayent également de prendre en compte des mondes avec des personnages qui pourront être intéressants[17]. En raison du support financier du président de Disney de l'époque, l'actuel président-directeur-général Robert Iger, l'équipe a quelques restrictions quant aux mondes de la franchise Disney qu'ils peuvent utiliser. Cependant, ils essayent de rester dans les limites de chaque personnages fixées par leurs films Disney respectifs[13],[19]. En juin 2013, Nomura déclare que le nom du jeu lui est venu en pensant aux parcs à thème Disney, notamment l'Animal Kingdom. Toutefois, Nomura ne peut pas obtenir la propriété intellectuelle avec seulement le mot « Kingdom », alors l'équipe de développement commence à réfléchir au « Heart » (« Cœur ») comme une partie essentielle de l'histoire. Ainsi ils décident de combiner les deux idées pour former « Kingdom Hearts »[20],[21].

Modification du contenu[modifier | modifier le code]

Du contenu est ajouté dans la version nord-américaine qui est absent de la version originale japonaise : de nouveaux boss optionnels, dont l'un a été nommé par le gagnant d'un tirage au sort sur le site officiel, un niveau extrêmement difficile, et une bande-annonce de Kingdom Hearts 2, accessible en remplissant certains critères[22],[23],[19]. Nomura Inclut la bande-annonce afin de jauger la réaction du public envers la possibilité d'une suite, il pense que si l'idée est impopulaire, il serait préférable d'enlever certains événements inexpliqués du jeu[24]. Le contenu additionnel est final ajouté à la réédition japonaise du jeu, nommée Kingdom Hearts Final Mix. Cette réédition contient elle aussi de nouveaux éléments, comme de nouveaux objets, de nouvelles cinématiques et de nouveaux ennemis. Ces nouveaux éléments font allusion à des intrigues qui seraient expliquées dans les suites du jeu. Quelques contenus oubliés dans Kingdom Hearts sont ajoutés dans Kingdom Hearts 2. Par exemple, le monde basé sur Le Roi lion était irréalisable parce qu'un programme était requis pour traiter le mouvements des personnages à quatre pattes, une nécessité puisque Sora dans ce monde, Sora deviendrait un lion[25]. À cause des contraintes de temps, les développeurs durent abandonner l'idée d'un combat contre un boss optionnel, Tifa Lockhart. Elle sera plus tard introduite dans Kingdom Hearts 2 comme un personnage plus développé[26].

Promotion[modifier | modifier le code]

Kingdom Hearts est annoncé à l'Electronic Entertainment Expo en mai 2001[2]. Les premiers détails révèlent qu'il s'agit d'une collaboration entre Square et Disney Interactive qui contiendra des mondes et des personnages développés par les deux entreprises. Les nouveaux personnages comme Sora, Riku, Kairi et les Sans-cœur seront conçus par Tetsuya Nomura[12],[2]. Une démo jouable est disponible au Tokyo Game Show de 2001. La façon dont la démo se joue présente de nombreux éléments d'un jeu d'action-RPG qui seront inclus dans le produit final[27]. Afin d'aider la commercialisation de la version anglaise du jeu, Square lance le site officiel en avril 2002, qui présente des bandes-annonces, un tirage au sort pour nommé un personnage du jeu et d'autres contenus spécifiques[28]. Le 14 mai 2002, un article de presse dresse la liste des acteurs retenus pour doubler les personnages. Cette liste comprend Haley Joel Osment, David Gallagher et Hayden Panettiere comme les voix des trois nouveaux personnages introduits dans le jeu. L'article annonce également que de nombreux personnages de Disney seront doublés par les mêmes acteurs que dans les films desquels ils sont tirés[12],[29]. Parmi les autres initiatives de marketing se trouvent des ventes aux enchères du jeu et de produits dérivés avant la sortie nord-américaine et une journée de démo pour les clients à San Francisco en Californie[30],[31].

Audio[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Yoko Shimomura est la compositrice des musiques de Kingdom Hearts.

Les musiques de Kingdom Hearts sont composées par Yoko Shimomura[32]. Même s'il se trouve quelques mélodies dérivées de films Disney, arrangées pour l'occasion, la majeure partie de la bande originale est constituée de thèmes originaux écrits spécifiquement pour le jeu par Shimomura. L'orchestration des thème d'ouverture et des crédits de fin sont arrangées et dirigées par Kaoru Wada et interprété par le Nouvel orchestre philharmonique du Japon[32]. Le principal thème chanté de la version japonaise est Hikari. Pour les autres versions du jeu Hikari est adaptée en Simple and Clean. Cette dernière est également inclue dans la réédition japonaise, Final Mix. Les deux versions de la chanson sont composées, écrites et interprétées par Hikaru Utada. Sa participation et le titre de la chanson japonaise sont annoncés en janvier 2002[33]. Utada est la seule chanteuse à laquelle Nomura pense pour interpréter le thème principal de Kingdom Hearts[34]. Cela marque la première participation d'Utada à la bande originale d'un jeu vidéo. Le single Hikari sort au Japon le 20 mars 2002 et s'avère très populaire, atteignant les 860 000 exemplaires vendus au début du mois d'août 2002[34],[35]. La bande originale de Kingdom Hearts sort sur deux CD le 27 mars 2002 au Japon et un an plus tard aux États-Unis[32]. Les piste sont ensuite incluses dans la compilation Kingdom Hearts Original Soundtrack Complete, sortie au Japon le 28 mars 2007[36]. Les musiques de Kingdom Hearts sont également comprises dans la compilation des meilleures œuvres de Yoko Shimomura, Drammatica[37].

Doublage[modifier | modifier le code]

Hayden Panettiere prête sa voix à Kairi dans la version anglaise du jeu.

Dans Kingdom Hearts un effort particulier est fourni pour essayer de mettre en vedette des doubleurs connus pour les versions japonaise, anglaise et française, et, si possible, les voix officielles des personnages des films Disney utilisés dans le jeu. La version japonaise fait appel à Miyu Irino dans le rôle de Sora, Risa Uchida pour Kairi et Mamoru Miyano pour Riku. Parmi les autres doubleurs célèbres de cette version peuvent être cités Kōichi Yamadera, Hideo Ishikawa et Māya Sakamoto[38].

La version anglaise fait elle aussi participer des célébrités au doublage. Ainsi Wayne Allwine, Tony Anselmo et Bill Farmer tiennent respectivement les rôles de Mickey, Donald et Dingo[38]. Haley Joel Osment prête sa voix à Sora, David Gallagher, connu pour son rôle de Simon dans la série Sept à la maison, double le personnage de Riku et Hayden Panettiere, qui prête sa voix à des personnages de 1001 pattes et de Dinosaure et qui joue dans la série à succès Heroes, tient le rôle de Kairi[39]. La longue liste des doubleurs de la version anglaise comprend aussi par exemple Billy Zane, Christy Carlson Romano, David Boreanaz, James Woods et Mandy Moore[38],[39].

La version française fait elle aussi appel à des doubleurs réputés et aux acteurs officiels des personnages de Disney. Ainsi Donald Reignoux est Sora, Mathias Kozlowski est Riku et Kelly Marot, qui a déjà doublé à plusieurs reprises Hayden Panettiere, tient le rôle de Kairi. Sylvain Caruso, Gérard Rinaldi et Laurent Pasquier, les doubleurs officiels de Donald, Dingo et Mickey prêtent une nouvelle fois leurs voix à ces trois personnages. D'autres grands noms du doublage français font aussi partie du casting comme Emmanuel Garijo, Roger Carel, Richard Darbois, Éric Métayer, Bernard Tiphaine ou encore Perrette Pradier[39].

Accueil[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Critiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Final Mix[modifier | modifier le code]

Kingdom Hearts: Final Mix est une réédition de Kingdom Hearts, sortie au Japon le 26 décembre 2002. Puis dans le reste du monde en 2013 dans Kingdom Hearts: 1.5 HD Remix.

Elle contient l'ensemble des petites améliorations des versions NTSC et PAL (comme les Boss cachés, (le titan de glace et sephiroth), ainsi que de nombreux autres ajouts exclusifs : Nouvelles scènes dévoilant certains points scénaristiques, possibilité de passer les scènes cinématiques après les avoir visionnées, nouveaux ennemis, compétences, équipements et niveaux de difficulté. À la fin de ce jeu, un boss secret sert d'introduction à Kingdom Hearts 2, étant en réalité le boss post-final de ce jeu. Ce boss secret est un membre de l'Organisation XIII. Pour les joueurs de Kingdom Hearts 2, cet inconnu n'en est plus un (car il s'agit de Xemnas).

Adaptations littéraires[modifier | modifier le code]

HD 1.5 Remix[modifier | modifier le code]

Suites[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Citations du jeu[modifier | modifier le code]

  1. Dingo : « Oh, d'accord. J'ai compris. Lorsqu'on sera dans un autre monde faudra surtout pas dire d'où on vient, c'est ça ? Nous devons protéger le désordre des mondes ! »
    Donald : « L'ordre ! »
    Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.
  2. Dingo : « C'est vraiment un endroit lugubre. Je parie que les habitants sont effrayants. »
    Donald : « Pas de panique : on a l'air bizarres, nous aussi. S'ils essaient de nous faire peur, on fera pareil ! »
    Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.
  3. a et b Note du Roi Mickey : « Donald, je suis navré de partir sans dire au revoir, mais un grand danger nous menace. J'ignore pourquoi, mais les étoiles s'éteignent les unes après les autres. Cela signifie qu'un désastre se prépare. Désolé de vous abandonner, mais je souhaite comprendre ce mystère. Un garçon possède une "Clé"... La clé de notre survie. Toi et Dingo devez le trouver et rester avec lui. Il nous faut cette Clé, ou nous sommes perdus ! Rejoignez la ville de Traverse et trouvez Léon. Il vous dira quoi faire. P.S. Peux-tu transmettre mes excuses à Minnie ? Merci, mon ami. »
    Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.
  4. Sora : « Les Sans-cœur ? »
    Yuffie : « Les monstres qui t'ont attaqué, tu te souviens ? »
    Léon : « Ceux qui n'ont pas de cœur. »
    Yuffie : « Ce qui les attire, c'est la partie obscure du cœur des gens. »
    Léon : « Et il y a un côté sombre dans chaque cœur. [...] Les Sans-cœur redoutent la Keyblade. C'est pour ça qu'ils s'en prennent à toi, quoi que tu fasses. »
    — Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.}}
  5. Maléfique : « Tu vois ? C'est exactement ce que je t'avais dit. Pendant que tu peinais à trouver ton cher ami, il t'avait tout simplement remplacé par de nouveaux compagnons. Manifestement, il les estime bien plus que toi. Tu es bien mieux sans ce misérable garçon. Allons, ne pense plus à lui et viens avec moi. Je t'aiderai à trouver ce que tu recherches... »
    — Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.
  6. Sora : « Mais c'est impossible. Je ne comprends pas. C'est moi qui suis arrivé jusqu'ici avec la Keyblade. »
    Riku : « Tu n'étais que le livreur. Désolé, ton rôle prend fin. »
    — Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.
  7. Donald : « Allez, Dingo. En route ! On ne doit pas oublier notre mission. »
    Dingo : « Je sais bien que le Roi nous a dit de suivre la Clé et tout ça... Mais... »
    Donald : « Sora, désolé. »
    — Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.
  8. Sora : {{citation|Quoi ? Tu... Tu n'es pas Riku. [...] Dis-moi. Qui es-tu ?
    Ansem : « Mon nom est Ansem, le chercheur des Ténèbres. »
    — Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.
  9. Ansem : « La Serrure ne peut être complétée tant que la dernière princesse de cœur est endormie. »
    Sora : « La princesse ? Kairi est une princesse ? »
    Ansem : « Oui, mais sans son pouvoir, la Serrure restera inachevée. Il faut donc qu'elle se réveille. »
    — Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.
  10. Ansem : « Tu ne comprends donc rien ? Le cœur de la princesse réagit. Il était là depuis le début ! Le cœur de Kairi est en toi ! »
    Sora : « Kairi... Kairi est en moi ? »— Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.
  11. Donald : « On fait quoi maintenant ? »
    Sora : « Nous devons trouver Riku et le Roi Mickey. »
    — Kingdom Hearts, Square, PlayStation 2, 2002.

Manuel d'utilisation[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guide officiel, p. 67 à 72 - Colisée de l'Olympe
  2. Guide officiel, p. 97 à 111 - Agrabah
  3. Guide officiel, p. 55 à 66 - Le Pays des Merveilles
  4. Guide officiel, p. 73 à 87 - La Jungle profonde
  5. a et b Guide officiel, p. 112 à 119 - Monstro
  6. Guide officiel, p. 120 à 129 - Atlantica
  7. Guide officiel, p. 130 à 139 - La Ville d'Halloween
  8. a et b Guide officiel, p. 147 à 157 - La Forêt des Rêves bleus
  9. Guide officiel, p. 140 à 146 - Le Pays imaginaire
  10. a, b, c et d Guide officiel, p. 216 à 223 - Le Garage Gummi
  11. a, b et c Guide officiel, p. 35 à 41 - L'Île du Destin
  12. a et b Guide officiel, p. 42 à 53 et 88 à 96 - La Ville de Traverse
  13. Guide officiel, p. 158 à 177 - La Forteresse Oubliée
  14. a et b Guide officiel, p. 187 à 199 - La Fin du Monde
  15. Guide officiel, p. 2 et 3 - Sora
  16. Guide officiel, p. 36 et 37 - Riku et Kairi
  17. Guide officiel, p. 4 et 5 - Donald et Dingo
  18. Guide officiel, p. 194 et 195 - Ansem
  19. a et b Guide officiel, p. 207 - Les 99 Chiots
  20. Guide officiel, p. 6 - Tarzan
  21. Guide officiel, p. 7 - Aladdin
  22. Guide officiel, p. 8 - Ariel
  23. Guide officiel, p. 9 - Jack Skellington
  24. Guide officiel, p. 10 - Peter Pan
  25. Guide officiel, p. 11 - La Bête
  26. Guide officiel, p. 49 - Léon
  27. Guide officiel, p. 71 - Cloud
  28. Guide officiel, p. 186 - Séphiroth
  29. Guide officiel, p. 29 - Synthèse
  30. Guide officiel, p. 224 - Les Sans-cœur et autres adversaires
  31. a et b Guide officiel, p. 30 à 35 - Palier de l'Éveil
  32. a, b, c, d et e Guide officiel, p. 12 à 19 - Les bases du jeu
  33. a et b Guide officiel, p. 20 et 21 - La magie
  34. a et b Guide officiel, p. 21 et 22 - Les Invocations
  35. Guide officiel, p. 178 à 186 - Les tournois du Colisée de l'Olympe
  36. Guide officiel, p. 212 - Le Surf de la Jungle
  37. Guide officiel, p. 213 - La Course des lianes
  38. Guide officiel, p. 208 - Les Cartes postales

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fennec Fox, « Review: Kingdom Hearts for PS2 », sur GamePro,‎ (consulté le 17 août 2015)
  2. a, b et c (en) Jeff Gerstmann, « E3 2001: Square announces Disney RPG for PS2 », sur GameSpot,‎ (consulté le 27 août 2015)
  3. (en) « Disney Characters », sur Final Fantasy Kingdom (consulté le 28 août 2015)
  4. (en) Square, « Early Kingdom Hearts Concept Art », sur Kingdom Hearts Ultimania (consulté le 28 août 2015)
  5. (en) Bryan Boulette, « Nomura Divulges Kingdom Hearts II Details », sur RPGamer,‎ (consulté le 28 août 2015)
  6. a et b (en) Benjamin Turner, « Kingdom Hearts Review », sur GameSpy,‎ (consulté le 29 août 2015)
  7. a et b (en) « Kingdom Hearts (PlayStation 2) », sur MobyGames (consulté le 29 août 2015)
  8. (en) « Testuya Nomura Interview », Edge, no 177,‎ , p. 80 et 81
  9. « Site officiel de Kingdom Hearts », sur Square (consulté le 29 août 2015)
  10. a et b (en) Greg Kasavin, « Kingdom Hearts for PlayStation 2 Review », sur GameSpot,‎ (consulté le 29 août 2015)
  11. (en) Giancarlo Varanini, « Kingdom Hearts Preview », sur GameSpot,‎ (consulté le 29 août 2015)
  12. a, b, c et d (en) « Kingdom Hearts Company Line », sur GameSpot,‎ (consulté le 29 août 2015)
  13. a, b, c et d (en) Satoru Iwata, « Volume 12 : Kingdom Hearts 3D [Dream Drop Distance] », sur Nintendo,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  14. (en) « Final Fantasy Retrospective Part XI », sur GameTrailers,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  15. (en) Gantayat Anoop, « TGS 2004: Tetsuya Nomura Q&A », sur IGN,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  16. (ja) « Kingdom Hearts キングダム ハーツ », sur Final Fantasy 2000 (consulté le 1 septembre 2015)
  17. a, b et c (en) « KHU Interview w/Tetsuya Nomura », sur Kingdom Hearts Insider,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  18. (en) « PlayStation.com Europe - E3 Interview », sur Kingdom Hearts Ultimania,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  19. a et b (en) « Tetsuya Nomura on the Kingdom Hearts Sequels », sur G4TV,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  20. Mike Splechta, « Tetsuya Nomura discusses Kingdom Hearts 1.5, Kingdom Hearts 3 and Final Fantasy 15 », sur GameZone,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  21. [vidéo] « Square Enix Presents E3 2013 - Day1 [#03] Kingdom Hearts HD 1.5 ReMIX Interview », sur YouTube,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  22. (en) « Site web officiel de Kingdom Hearts », sur Square Enix (consulté le 1 septembre 2015)
  23. (en) Fennec Fox, « Square Confirms Kingdom Hearts Date », sur GamePro,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  24. (en) « Tetsuya Nomura », sur Kingdom Hearts II Ultimania,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  25. (en) « Nomura Dengeki Interview #3 », sur Kingdom Hearts Ultimania,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  26. (en) Ferry Groenendijk, « Kingdom Hearts II Tetsuya Nomura Interview », sur Video Game Blogger,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  27. (en) Jeff Gerstmann, « TGS 2001 FallKingdom Hearts hands-on »,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  28. (en) « Square Opens Kingdom Hearts Page », sur IGN,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  29. (en) « IGN: Kingdom Hearts Voice Cast », sur IGN,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  30. (en) Paul Bryant, « Kingdom Hearts Auction Now Live », sur Gaming Age,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  31. (en) Patrick Klepek, « Kingdom Hearts Consumer Demo Day », sur Gaming Age,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  32. a, b et c (en) « Kingdom Hearts - Original Soundtrack », sur CDJapan (consulté le 1 septembre 2015)
  33. (en) « Hikaru Utada Sings Kingdom Hearts Theme », sur IGN,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  34. a et b (en) Stephen Coleman, « Square, Disney and Japanese Pop Star Hikaru Utada Collaborate on Kingdom Hearts », sur IGN,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  35. (ja) « RELEASE - Single 光 », sur EMI Music Japan (consulté le 1 septembre 2015)
  36. (ja) « Kingdom Hearts Original Soundtrack Complete », sur EMI Music Japan,‎ (consulté le 1 septembre 2015)
  37. (ja) « Drammatica - The Very Best Of Yoko Shimomura », sur HMV Japan (consulté le 1 septembre 2015)
  38. a, b, c et d (en) http://www.imdb.com/title/tt0322968/fullcredits?ref_=tt_ov_st_sm modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant, sur IMDB (consulté le 1 septembre 2015)
  39. a, b, c et d « Kingdom Hearts / Doublage », sur KH Destiny (consulté le 1 septembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]