Final Fantasy XIV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Final Fantasy XIV
Image illustrative de l'article Final Fantasy XIV

Éditeur Square Enix
Développeur Square Enix
Concepteur Naoki Yoshida
Nobuaki Komoto
Musique Masayoshi Soken
Nobuo Uematsu

Début du projet 2005
Date de sortie Windows
22 septembre 2010 (Édition collectionneur)
30 septembre 2010 (Édition simple)

PlayStation 3
27 Aout 2013 (Edition Collector)
27 Aout 2013 (Edition Standard)

PlayStation 4
14 avril 2014 (Edition Collector)
14 avril 2014 (Edition Standard)
Version 2.55
Genre MMORPG
Mode de jeu Multijoueur
Plate-forme PlayStation 3, PlayStation 4, Windows
Média Disque optique
Contrôle Clavier, souris
Manette

Moteur Crystal Tools

Final Fantasy XIV (ファイナルファンタジーXIV, Fainaru Fantajī Fōtīn?), ou Final Fantasy XIV: Online, est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur développé par Square Enix pour Windows et PlayStation 3.

Sorti le 30 septembre 2010 sur Windows, le jeu a été fortement critiqué pour sa programmation désastreuse et son manque de contenu. En réponse à cela, le 10 décembre 2010, Yoichi Wada annonce personnellement des modifications à l'équipe de développement et le début d'un long processus de reconstruction du jeu[1]. Le 14 octobre 2011, le directeur et producteur Naoki Yoshida présente les plans du "nouveau Final Fantasy XIV"[2].

La nouvelle version du jeu, intitulée Final Fantasy XIV A Realm Reborn, est sortie sur PC et PlayStation 3 le 27 août 2013, et sur PlayStation 4 le 14 avril 2014.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

L'évolution des personnages repose sur le système d'Arsenal : chaque classe est déterminée par un type d'arme ou d'outil qu'il suffit de d'équiper pour changer de classe. Les joueurs peuvent donc développer la totalité des classes proposées pour un même personnage. De plus, l'utilisation de compétences multiples est conseillé : elles peuvent combler certains points faibles d'une autre classe, ou bien être utilisées dans d'autres classes afin d'optimiser le rôle du personnage selon les besoins du joueur. Il existe 4 grands groupes de classes : les Disciples de la Guerre (Maître d'Hast, Maraudeur, Gladiateur, Pugiliste, Archer et récemment Surineur), les Disciples de la Magie (Arcaniste, Elémentaliste, Occultiste), les Disciples de la Main (Menuisier, Forgeron, Armurier, Tanneur, Couturier, Orfèvre, Cuisinier, Alchimiste) et ceux de la Terre (Pêcheur, Botaniste et Mineur). Ces deux derniers groupes constituent les classes d'artisanat et de récolte, mais ne peuvent en aucun cas évoluer via un job, contrairement aux deux autres. Ces classes peuvent évoluer jusqu'au niveau 50, au maximum, tous groupes confondus.

Lorsque le joueur atteint le niveau 30 dans une classe de combat (Disciples de la Guerre et de la Magie), il peut alors débloquer le job associé en complétant sa formation par une classe secondaire jusqu'au niveau 15. Cette deuxième classe varie en fonction du job souhaité. De plus, il est possible qu'une classe serve pour deux job différents. Par exemple, l'Arcaniste peut devenir, une fois niveau 30, soit Érudit (seconde classe : Elémentaliste), soit Invocateur (seconde classe : Occultiste). Un job est une spécialisation de la classe d'origine, dont le rôle reste relativement similaire. Toutes les compétences acquises jusque là, provenant cette même classe, sont utilisables lors de l'évolution de cette dernière en job. Ce changement permet, en outre, de débloquer des sorts spéciaux et spécifiques qu'il est impossible de partager avec une autre classe, ou un autre job. Bien que cette évolution soit un avantage en jeu, certaines compétences d'autres classes ne seront plus disponibles, ainsi que leur nombre: plus que 4 emplacements libres en job contre 5 ou 6 en classe simple.

Les jobs disponibles sont les suivants : Disciples de la Guerre : - Paladin (Gladiateur + Elémentaliste) - Guerrier (Maraudeur + Gladiateur) - Moine (Pugiliste + Maître d'Hast) - Chevalier Dragon (Maître d'Hast + Maraudeur) - Barde (Archer + Pugiliste) - Ninja (Surineur + Pugiliste)

Disciple de la Magie : - Erudit (Arcaniste + Elémentaliste) - Mage Blanc (Elémentaliste + Arcaniste) - Mage Noir (Occultiste + Archer) - Invocateur (Arcaniste + Occultiste)

Un fois niveau 50, seul les ilvl (autrement dit le niveau global de l'équipement) changent, pour atteindre un niveau maximal de 130. Ces équipements sont obtenus lors d'instances spécifiques. Les plus connues sont : les 3 étages de la Tour de Cristal (Dédale Antique + Tour de Syrcus + Le Monde des Ténèbres), les 5 étages du Labyrinthe de Bahamut, les 4 étages des Méandres de Bahamut et les 4 étages de l'Abîme de Bahamut. Ces instances parmi tant d'autres font partie des nombreux challenges pour ceux qui atteignent le niveau 50. De plus, certaines d'entre elles existent dans plusieurs modes de difficultés (Normal, Brutal, Extrême et Sadique).

Univers[modifier | modifier le code]

Final Fantasy XIV met en scène le monde d'Hydaelyn, et plus précisément la région d'Eorzéa. Cette dernière abrite plusieurs cités-États qui maintiennent des relations plus ou moins ambigües : unies dans une même croyance religieuse, elles sont pourtant souvent en conflit. Le jeu prend place alors qu'un empire lointain menace Eorzéa et compte bien profiter des dissensions entre les cités.

Les forces politiques en Eorzéa :

  • Limsa Lominsa, la cité portuaire. Elle possède une force navale très puissante et a également la main mise sur le commerce maritime, mais elle renferme aussi de très puissantes bandes de pirates qui peuvent agir sans (trop) être inquiétés.
  • Gridania, la cité dans la forêt. Les habitants de cette cité croient en l'existence des esprits de la forêt, qu'ils craignent et respectent. L'épaisse forêt qui les entoure devient ainsi une protection mais aussi une source d’oppression.
  • Ul'dah. la forteresse du désert. Derrière ses murailles impressionnantes se cache une forte puissance commerciale, mais aussi une ville des plaisirs : Colisée, jeux d'argent, prostitution, etc. La pauvreté et la richesse sont partout.
  • Ishgard, la cité des montagnes. Lorsque l'empire a ravagé Ala Mihgo, elle s'est allié avec Limsa Lominsa, Gridania et Ul'dah pour affronter l'empire, puis s'est rapidement rétracté. Depuis, ses portes sont restées fermées aux étrangers.
  • Sharlayan. Située au nord-ouest d'Eorzéa derrière les montagnes, on ne sait quasiment rien d'elle.
  • Ala Mihgo. Située au nord-est d'Eorzea, en "première ligne" face à l'empire, elle a évidemment été la première attaquée. Elle est actuellement contrôlée par l'empire et on rencontre beaucoup de ses réfugiés dans les autres cités.
  • L'empire de Garlemard. Possédant une technologie très avancée, il a ravagé et pris le contrôle d'Ala Mihgo quinze ans auparavant. Les autres cité-États réunirent alors toutes leurs forces pour l'affronter, mais pour des raisons inconnues, celui-ci n'a jamais attaqué.

À la fin de FFXIV l'empire Garlemard lance une grande offensive afin de soumettre le reste du monde, le plan météore consiste à envoyer une lune sur le champ de bataille afin d'éradiquer les opposants. Malheureusement la lune contenait le puissant dragon Bahamut qui profita de l'occasion pour sortir de sa prison. Cela résulte par une destruction totale et aveugle qui sera appelée le septième fléau, les héros de lumière de FF XIV se sacrifient afin de sceller le dragon une fois encore.

Les événements qui se passent dans FFXIV a Realm Reborn se passent cinq ans après la bataille et l'apparition du dragon Bahamut.

Développement[modifier | modifier le code]

Développé sous le nom de code Rapture, le jeu a été présenté à l'E3 2009 et sort le 30 septembre 2010 après six mois de bêta-test.

Réception[modifier | modifier le code]

À sa sortie, le jeu a été critiqué pour ses carences techniques, l'absence de contenu et, plus globalement, l'impression d'avoir affaire à un jeu sorti beaucoup trop vite. En revanche, ses graphismes, ses musiques et son système de jeu ont été généralement appréciés.

Néanmoins, la suite du jeu Final Fantasy XIV A Realm Reborn (version 2.0 et suivantes) est considérée comme une renaissance et cette suite est désormais encensée par le public et les joueurs (environ 2.5 millions de comptes). Cette suite sortie en 2013 a fait l'objet de diverses mises à jour depuis :

  • A Realm Awoken (décembre 2013, version 2.10).
  • Through the Maelstrom (mars 2014, version 2.20).
  • Defenders of Eorzea (juillet 2014, version 2.30).
  • Dreams of Ice (octobre 2014, version 2.40).
  • Before the Fall (janvier 2015, version 2.50).

Par ailleurs, une nouvelle suite baptisée Heavensward est prévue pour le 23 juin 2015.

Nouvelle direction[modifier | modifier le code]

L'équipe de développement était initialement dirigée par Hiromichi Tanaka (producteur) et Nobuaki Komoto (directeur). Cependant, en réponse aux critiques après la sortie du jeu, Hiromichi Tanaka quitte l'équipe de développement, Naoki Yoshida prend les postes de directeur et producteur et Nobuaki Komoto devient responsable de la réalisation.

D'autres personnalités de Square Enix rejoignent l'équipe de développement : Hiroshi Takai (The Last Remnant) et Shintaro Tamai (Front Mission 5) deviennent directeur adjoint. Yoshihisa Hashimoto du département Recherche et développement est nommé directeur technique. Enfin, Akihiko Matsui, devenu directeur de Final Fantasy XI trois mois auparavant, est appelé à quitter son poste pour venir gérer le développement du système de combat[1].

Commence alors une longue série de mises à jours visant à corriger les défauts du jeu un par un. Si les premières semblaient sommaires en plus de subir de large retard, le jeu a véritablement commencé à se transformer à partir de l'automne 2011. C'est d'ailleurs à ce moment-là que Naoki Yoshida décide de présenter les plans complets pour la reconstruction du jeu : une version 2.0 intitulée "Final Fantasy XIV : A Realm Reborn", incluant un nouveau client de jeu, des serveurs localisés et des modifications profondes à l'environnement d'Eorzéa(suite aux événements survenues à la fin de FF XIV), le tout prévu pour le 27 août 2013[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Lodestone, Annonce importante à l’attention des fans de FINAL FANTASY XIV
  2. a et b Le Lodestone, Annonce importante concernant l'avenir de FINAL FANTASY XIV