Everything Is Love

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Everything Is Love

Album de The Carters (Beyoncé et Jay-Z)
Sortie
Enregistré U Arena (Nanterre)
The Church Studios (en) (Crouch End, Londres)
Kingslanding West (Los Angeles)
Durée 38:17
Genre rap, R'n'B
Compositeur Beyoncé, Jay-Z, 808-Ray, Beat Butcha, Boi-1da, Cool and Dre, David Andrew Sitek, D'Mile, Smittybeatz , Derek Dixie, El Michels, Illmind, Jahaan Sweet, MeLo-X, Mike Dean, Nav, Nova Wav, Pharrell Williams, Sevn Thomas
Label Parkwood, Sony Music, SC, Roc Nation

Albums de Beyoncé

Albums de Jay-Z

Singles

  1. Apeshit
    Sortie : 16 juin 2018

Everything Is Love est un album studio commun des artistes américains Beyoncé et Jay-Z (réunis sous le nom de the Carters), sorti en 2018.

Historique[modifier | modifier le code]

Un album commun du couple Beyoncé-Jay-Z est évoqué par ce dernier dès 2017 en interview pour The New York Times comme une « sorte de session de thérapie » pour créer de la musique nouvelle. Cependant, les deux artistes travaillent sur leur projets solo respectifs, 4:44 et Lemonade. Beyoncé boucle le sien plus rapidement, ce qui repousse le projet d'un album commun. Des rumeurs font à nouveau parler du projet en mars 2018 lorsqu'ils annoncent leur tournée commune, On the Run II Tour[1].

L'album est principalement enregistré dans un studio mobile aménagé dans les salons de la U Arena de Nanterre. Live Nation a ainsi réservé l'enceinte pour que le duo répète également pour sa tournée mondiale On the Run II Tour[2].

La sortie de l'album est annoncée par surprise le lors d'un concert de leur tournée au stade olympique de Londres : l'écran diffuse le message « album out now ». Beyoncé avait déjà utilisé un tel effet de surprise pour ses albums "Beyoncé" (2014) et "Lemonade" (2016)[3].

La pochette de l'album est une image captée dans le clip du premier single de l'album, Apeshit. On y voit l'une des danseuses de Beyoncé en train de couper les cheveux d'un danseur, juste devant La Joconde de Léonard de Vinci[4].

Critique[modifier | modifier le code]

Critiques presse

Score cumulé
SiteNote
Metacritic80100[5]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
The Daily Telegraph4/5 étoiles[6]
Exclaim!910[7]
The Guardian3/5 étoiles[8]
NME4/5 étoiles[9]
Pitchfork8,210[1]
The Times4/5 étoiles[10]
Rolling Stone4/5 étoiles[11]

Everything Is Love reçoit globalement de bonnes critiques. Sur l'agrégateur Metacritic, l'album obtient une note moyenne de 80100 pour 22 critiques[5]. Selon Joe Coscarelli du New York Times, cet opus vient « compléter la trilogie conceptuelle Knowles-Carter » avec leurs deux précédents albums solo respectifs, Lemonade et 4:44[12]. Dans Us Weekly, Nicholas Hautman écrit notamment « C'est clair dès la première écoute que Beyoncé éclipse son mari sur la plupart des titres, et qu'il aurait dû être vendu comme 'Beyoncé featuring Jay-Z' plutôt que 'Beyoncé and Jay-Z'. Ses couplets sont rares en comparaison de [ceux de Beyoncé], mais cela reste un album de deux des plus grands artistes de notre époque »[13].

Pour Neil McCormick du Daily Telegraph « Everything Is Love n'a certainement pas l'immensité musicale de Lemonade. Il n'y a ni ballades, ni tubes et pas beaucoup comme de construction mélodique de chanson. Celles-ci sont plutôt des beats répétitifs sur lesquelles les stars peuvent faire passer leur message comme une sorte de conversation hip-hop »[6]. Dans The Times, Will Hodgkinson écrit notamment « Jay-Z est plus dynamique que jamais et Beyoncé exige de l'attention sur cet album surprise, [...] malgré leurs hauts et leurs bas détaillés sur Lemonade de Beyoncé le mea-culpa ultérieur de Jay Z 4:44 »[10]. Briana Younge de Pitchfork décrit cet album comme « un compromis en la guerre pour le butin de Lemonade et les fruits du travail de 4:44 »[14].

Dans Libération, Olivier Lamm écrit « Le seul secret de ce magnum opus concerne la manière dont « Queen B » et le Dieu « Hova » ont pu boucler Everything is Love sans qu’un seul des nombreux scribouillards de la pop n’ait pu accéder au saint des saints et acquérir la certitude de ce qu’ils trafiquaient. [...] La tension entre les deux orientations aboutit à des contrastes saisissants, par exemple entre le boom-bap classieux de Dave Sitek pour LoveHappy ou la soul opulente du duo Cool & Dre pour Summer et la trap électronique hyper contemporaine bidouillée par les Canadiens Nav et Boi-1da pour Friends ou Pharrell et Migos pour le single Apeshit. On constate ainsi qu’au-delà de la belle histoire de biz et d’amour qu’on nous raconte, Beyoncé n’en finit plus de se réinventer en même temps qu’elle s’amuse à rapper, élastique et autotunée, et que Jay-Z est désormais le mastermind d’un genre de rap déjà remisé au musée »[15].

Sur le site Konbini, Naomi Clément pense que cet album est « le point d’orgue d’une trilogie documentant les hauts et les bas du couple le plus puissant de l’industrie musicale. Cette trilogie avait débuté avec Lemonade, le sixième album solo de Queen B paru en 2016, sur lequel elle accusait son compagnon de l’avoir trompée (comment oublier la polémique générée par le titre Sorry et son « You better call Becky with the good hair » ?). [...] Everything is Love nous propose aujourd’hui de célébrer l’union et la puissance des Carter. Produit par Cool & Dre, le premier morceau de l’album, Summertime, est une véritable invitation à l’amour. Beyoncé y incite en effet Jay Z à “faire l’amour en été, sur le sable, sur la plage” (« let’s make love in the summertime / on the sands, beach sands »), nous rappelant en filigrane les heures heureuses de l’époque de Drunk in Love »[3].

Dans la critique du quotidien suisse Le Temps, on peut notamment lire « Formidable coup marketing, l'album sonne par ailleurs comme un hymne à la réconciliation pour le couple dont les déboires sentimentaux n'ont cessé d'alimenter les tabloïds. [...] Everything is Love se veut le grand final, une célébration de la résilience et de l'amour, un ultime opus, dont les paroles, à grand renforts de détails sur leur vie privée, laissent suggérer que leur relation s'est sensiblement améliorée »[16].

La critique d'Aureliano Tonet parue dans Le Monde est quant à elle très négative : « anecdotique, la musique jouée sur Everything Is Love l’est de pied en cap » ou encore « On n’imaginait pas qu’un disque de Beyoncé puisse un jour nous faire pioncer ; Everything Is Love y parvient sans forcer. Figées par les filtres vocaux – pommade cosmétique dont elle n’avait guère abusé jusqu’ici –, les mélodies de dame Knowles pataugent dans une mélasse tiédasse, dont ne réussit jamais à la sortir sieur Z, débit envasé, verve enlisée »[17].

Singles[modifier | modifier le code]

Le premier single, Apeshit, sort comme l'album, le 16 juin 2018.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Credits adaptés du livret de l'album[18], du site officiel de Beyoncé[19] et de Tidal[20]

No TitreAuteurProducteurs Durée
1. Summer
4:45
2. Apeshit
4:25
3. Boss
4:04
4. Nice
  • Williams
  • Knowles
  • Carter
  • Pharrell
  • Knowles
  • Carter
3:54
5. 713
  • Knowles
  • Carter
  • Valenzano
  • Lyon
  • Rayshon Cobbs, Jr.
  • Knowles
  • Carter
  • Cool & Dre
  • 808-Ray (add.)
3:13
6. Friends
  • Knowles
  • Carter
  • Boi-1da
  • Sweet
  • Nav (co.)
  • Sevn Thomas (co.)
5:44
7. Heard About Us
3:10
8. Black Effect
  • Knowles
  • Carter
  • Andrews
  • Coney
  • Valenzano
  • Lyon
  • Cobbs, Jr.
  • Alexander Smith
  • Knowles
  • Carter
  • Cool & Dre
5:13
9. LoveHappy
  • Knowles
  • Carter
  • Sitek
  • Nova Wav (add.)
3:49
38:17
Notes

Samples[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Classements (2018) Meilleure
position
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[22] 6
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[23] 8
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[24] 28
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[25] 4
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[26] 23
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[27] 10
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[28] 21
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RMNZ)[29] 12
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[30] 11
Drapeau de l'Écosse Écosse (OCC)[31] 7
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[32] 14
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[33] 5
Drapeau des États-Unis États-Unis (Top R&B/Hip-Hop Albums)[34] 1

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Sam Sodomsky et Amanda Wicks, « Beyoncé and JAY-Z Release New Album Everything Is Love: Listen », Pitchfork, (consulté le 19 juin 2018)
  2. Eric Bureau, « Beyoncé et Jay-Z ont répété leur tournée mondiale à Paris », sur Le Parisien, (consulté le 19 juin 2018)
  3. a et b « Avec Everything is Love, Jay Z et Beyoncé écrivent le chapitre final de leur trilogie amoureuse », sur Konbini, (consulté le 19 juin 2018)
  4. (en) Dee Lockett, « Everything You Need to Know About Beyoncé and Jay-Z's Joint Album, Everything Is Love », sur Vulture, (consulté le 19 juin 2018)
  5. a et b (en) « Everything Is Love Reviews », sur Metacritic (consulté le 24 juin 2018).
  6. a et b (en) Neil McCormick, « Beyonce and Jay Z, Everything Is Love, review: A fascinating third chapter into the superstar's marriage », sur The Daily Telegraph, (consulté le 19 juin 2018).
  7. http://exclaim.ca/music/article/the_carters-everything_is_love
  8. Alexis Petridis, « The Carters: Everything Is Love review – Beyoncé and Jay-Z celebrate their marriage and magnificence », The Guardian,‎ (lire en ligne).
  9. http://www.nme.com/reviews/album/carters-everything-love-album-review
  10. a et b (en) Will Hodgkinson, « Pop review: Everything is Love by The Carters (Beyoncé and Jay-Z) », sur The Times, (ISSN 0140-0460, consulté le 18 juin 2018).
  11. https://www.rollingstone.com/music/albumreviews/beyonce-jay-z-carters-album-everything-is-love-w521705
  12. (en) Joe Coscarelli, « Beyoncé and Jay-Z Deliver a Surprise Album: 'Everything Is Love' », sur The New York Times, (consulté le 19 juin 2018).
  13. (en) « Beyonce and Jay-Z 'Everything Is Love' Album Review », Us Weekly, (consulté le 19 juin 2018).
  14. https://pitchfork.com/reviews/albums/the-carters-everything-is-love/
  15. Olivier Lamm, « Everything is Love : le mastodonte romantique de Beyoncé et Jay-Z est arrivé », sur Libération, (consulté le 19 juin 2018).
  16. « «Everything is love»: l'album de la rédemption pour Beyoncé et Jay-Z », sur Le Temps, (consulté le 19 juin 2018).
  17. « L’album de Beyoncé et Jay-Z, un pétard mouillé », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  18. (en) « Everything Is Love - The Carters (digital booklet) PDF », sur Parkwood Entertainment, SC Enterprises (consulté le 19 juin 2018)
  19. (en) « Beyoncé: EVERYTHING IS LOVE: Credits », sur Beyoncé.com (consulté le 19 juin 2018)
  20. (en) « EVERYTHING IS LOVE / Beyoncé TIDAL », sur Tidal (consulté le 19 juin 2018)
  21. « Beyoncé Interpolates The Hook Of "Still D.R.E." On "713," Which JAY-Z Wrote For Dr. Dre & Snoop Dogg », sur Genius (consulté le 18 juin 2018)
  22. (en) « ARIA Australian Top 50 Albums », Australian Recording Industry Association, (consulté le 23 juin 2018)
  23. (nl) Ultratop.be – The Carters – Everything Is Love. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  24. Ultratop.be – The Carters – Everything Is Love. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  25. (nl) Dutchcharts.nl – The Carters – Everything Is Love. Mega Album Top 100. Hung Medien.
  26. (de) Charts.de – The Carters – Everything Is Love. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  27. (en) GfK Chart-Track. Irish Albums Chart. Irish Recorded Music Association.
  28. (it) « Album – Classifica settimanale WK 25 (dal 2018-06-15 al 2018-06-21) », Federazione Industria Musicale Italiana (consulté le 23 juin 2018)
  29. (en) « NZ Top 40 Albums Chart », Recorded Music NZ, (consulté le 22 juin 2018)
  30. (en) Norwegiancharts.com – The Carters – Everything Is Love. VG-lista. Hung Medien.
  31. (en) Archive Chart. Top 40 Scottish Albums. The Official Charts Company.
  32. (en) « Sverigetopplistan – Sveriges Officiella Topplista », sur Sverigetopplistan (consulté le 22 juin 2018) Click on "Veckans albumlista".
  33. (en) Archive Chart. UK Albums Chart. The Official Charts Company.
  34. Xander Zellner, « Beyonce & JAY-Z Debut 5 Songs on Billboard Hot 100 From The Carters' 'Everything Is Love' Album », Billboard,‎ (lire en ligne)