Eva Mendes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mendes.
Eva Mendes
Description de cette image, également commentée ci-après
Eva Mendes à la Mostra de Venise 2009.
Nom de naissance Eva Helen Mendes
Naissance (44 ans)
Miami (Floride, États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Profession Actrice
mannequin
chanteuse
Films notables 2 Fast 2 Furious
Hitch, expert en séduction
La Nuit nous appartient
Ghost Rider
Bad Lieutenant : Escale à La Nouvelle-Orléans
Very Bad Cops
Séries notables Urgences

Eva Mendes est une actrice américaine d'origine cubaine, née le à Miami (Floride).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Née à Miami de parents cubains, elle est la plus jeune des quatre enfants (elle a deux sœurs et un frère, Juan Carlos, décédé d'un cancer en 2016), mais également la seule de la fratrie à être née aux États-Unis[1]. Elle a vécu à Los Angeles, dans la banlieue de Glendale, après le divorce de ses parents[2]. Élevée dans la religion catholique, elle aspirait à devenir religieuse[3].

Elle parle couramment espagnol[1].

Elle ne s'est jamais vue comme actrice étant jeune et a poursuivi d'autres intérêts. Elle fréquente la Herbert Hoover High School (en), puis a étudié à l'Université d'État de Californie à Northridge, le marketing, qu'elle abandonnera pour se consacrer pleinement à sa carrière d'actrice, métier qu'elle apprendra grâce à la coach d'acteurs Ivana Chubbuck (en)[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts discrets et révélation (1998-2005)[modifier | modifier le code]

Sa carrière d'actrice démarre en apparaissant dans des séries comme Urgences ou Mortal Kombat: Conquest, dans le film Une nuit au Roxbury et dans le clip de Will Smith, Miami. Elle apparait aussi dans quelques longs-métrages de série B, de genres différents : l'horreur avec Urban Legend 2 : Coup de grâce, de John Ottman, puis l'action Hors limites en 2001.

Elle persévère dans cette catégorie, en jouant la compagne du personnage interprété par Denzel Washington dans le polar Training Day. L'accueil critique très positif du film lui permet de se faire remarquer : elle enchaîne donc avec d'autres fictions du même genre, misant presque exclusivement sur son physique, et plus commerciales : elle intègre le casting de la suite 2 Fast 2 Furious puis enchaîne avec Il était une fois au Mexique... Desperado 2. Avant de retrouver Washington pour le polar urbain Out of Time.

Entre 2003 et 2005, souhaitant se détacher de cette image, elle prend part à des comédies, qui lui permettent de dévoiler sa palette de jeux : elle enchaîne Deux en un et Hitch, expert en séduction, où elle séduit Will Smith, et qui est le plus gros succès commercial de sa carrière dans le monde. Elle participe ensuite à la comédie indépendante Chassé-croisé à Manhattan (Trust the Man) dans lequel elle croise Maggie Gyllenhaal et Billy Crudup, qui lui permet de livrer une performance plus nuancée.

Confirmation en demi-teinte (2007-)[modifier | modifier le code]

Au 66e Festival International du Film de Venise, en 2009, pour Bad Lieutenant : Escale à La Nouvelle-Orléans.

Ses efforts sont récompensés, et l'année 2007 marque un tournant : elle donne la réplique à Nicolas Cage dans le blockbuster Ghost Rider, adaptation cinématographique du comic book éponyme ; est choisie pour rejoindre le polar La nuit nous appartient, de James Gray, où elle incarne la compagne du héros joué par Joaquin Phoenix ; et surtout est pour la première fois la star de son propre film, la satire Live !, écrite et réalisée par Bill Guttentag, pour laquelle elle office aussi en tant que producteur exécutif. Les critiques sont cependant très mitigés et le film ne convainc pas commercialement.

L'année 2008 ne lui permet pas de remonter la pente : son nouvel essai dans le film de comic-book, l'ambitieux The Spirit, de Frank Miller, se solde par un énorme échec critique et commercial, et la comédie dramatique chorale The Women, de Diane English, passe complètement inaperçue. De même pour le modeste polar Cleaner, de Renny Harlin, qui ne convainc pas davantage.

C'est l'année d'après, sous la caméra de Werner Herzog, qu'elle renoue enfin avec le succès : le polar urbain Bad Lieutenant : Escale à La Nouvelle-Orléans, qui marque aussi ses retrouvailles avec Nicolas Cage, est acclamé par la critique.

En 2010, elle revient à la comédie le temps de la comédie policière Very Bad Cops, un autre succès critique, où elle incarne la sublime épouse d'un inspecteur de police maladroit et ahuri incarné par Will Ferrell ; puis confirme son statut de star en évoluant dans le drame psychologique Last Night, de Massy Tadjedin, aux côtés de Keira Knightley, Guillaume Canet et Sam Worthington.

Si en 2011, elle se contente d'un caméo à la fin du très populaire blockbuster Fast and Furious 5, de Justin Lin, elle revient l'année suivante avec deux projets : elle confirme dans une veine noire et dramatique avec Holy Motors de Leos Carax, (le premier long-métrage du cinéaste depuis Pola X, sorti en 1999), pour lequel elle partage l'affiche avec Edith Scob, Denis Lavant et Kylie Minogue, et sélectionné en compétition officielle au 65e Festival de Cannes. Il s'agit du plus gros succès critique de sa carrière. En revanche, son second essai en tant que star de son propre film - le drame indépendant Girls attitude : Modes d'emploi, ne convainc ni la critique, ni le public.

En 2013, elle mise de nouveau sur le drame noir avec The Place Beyond the Pines, troisième long-métrage de l'acclamé Derek Cianfrance, et fait une apparition dans une comédie indépendante, le téléfilm Clear History, où elle joue une nouvelle fois de sa plastique.

En 2014, son compagnon Ryan Gosling lui confie l'un des rôles principaux de sa première réalisation, le film fantastique noir, Lost River, qui se solde par un échec commercial et ne convainc pas la critique.

En 2015, alors qu'elle est en congé maternité, son retour serait discuté pour le huitième opus de la franchise Fast and Furious, prévu pour 2017[5].

Image[modifier | modifier le code]

L'actrice signe des contrats publicitaires avec des marques telles Dolce & Gabbana ou Morgan, et devient une des égéries de la marque de cosmétique Revlon, elle prête également son image à la marque italienne de boisson alcoolisée Campari puis pose pour le calendrier associé. Elle participe également à la campagne de publicité du parfum Angel de Thierry Mugler pour laquelle elle figure et chante une version de The Windmills of Your Mind, célèbre chanson composée par Michel Legrand et extraite de la bande originale du film L'Affaire Thomas Crown avec Steve McQueen.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Après avoir été mariée avec le réalisateur George Augusto Planet, Eva Mendes est depuis septembre 2011 en couple avec l'acteur canadien Ryan Gosling, rencontré sur le tournage du film The Place Beyond the Pines. Le couple a eu deux filles : Esmeralda Amada Gosling, née le 12 septembre 2014, et Amada Lee Gosling, née le 29 avril 2016.

Eva Mendes passe plusieurs semaines en 2008, dans un centre de soins pour toxicomanie et autres dépendances, Cirque Lodge, pour résoudre « des problèmes personnels ». Plus tard, elle dit qu'elle ne divulguerait jamais publiquement les détails de son état parce que « je dois penser à la douleur que pourrait ressentir ma mère ». Elle assiste par la suite à des séances de thérapie qui « enrichissent ma vie » dit-elle.[pertinence contestée] Eva Mendes est une fervente adepte de la méditation transcendantale. Elle a exprimé un intérêt pour Ayn Rand, la fondatrice de la philosophie individualiste de l'objectivisme[réf. nécessaire].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films
à venir

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Comme productrice[modifier | modifier le code]

Comme réalisatrice[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

A la 66e Mostra de Venise, en septembre 2009.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Nathalie Karsenti[6] et Julie Dumas[6] sont les voix françaises les plus régulières d'Eva Mendes. Ivana Coppola[6] l'a également doublée à quatre reprises.

Au Québec, Isabelle Leyrolles[7] est la voix québécoise régulière de l'actrice.

En France
et aussi

Au Québec
Note : La liste indique les titres québécois.
et aussi

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Non créditée au générique

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Eva Mendes : section Biography », sur Internet Movie Database (consulté le 30 mai 2011)
  2. (en) Sal Morgan, « Viva Eva - one gutsy, cool gal », The Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Eva Mendes: Catholic upbringing made sex scene tough », Fametastic, (consulté le 16 août 2010)
  4. (fr) « Eva Mendes : section Biographie », sur Allociné, .
  5. http://miami.suntimes.com/mia-entertainment/7/97/315677/report-eva-mendes-star-fast-furious-8
  6. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « Comédiennes ayant doublé Eva Mendes en France », sur RS Doublage, (consulté le 14 mars 2016).
  7. a, b, c et d « Comédiennes ayant doublé Eva Mendes au Québec », sur Doublage.qc.ca, .
  8. « Fiche du doublage français du film Last Night (2010) » sur Alterego75.fr, consulté le 15 juin 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

ghazi

Liens externes[modifier | modifier le code]