Erromintxela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Erromintxela
Erromintxela (emx)
Pays France, Espagne
Région Pays Basque,
Nombre de locuteurs Total : 1 000[1]
France 500 (2009)[1]
Espagne : 500 (2009)[1]
Typologie accentuelle, flexionnelle
Écriture Alphabet latin
Classification par famille
Codes de langue
IETF emx
ISO 639-3 emx
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
Glottolog erro1240

L'erromintxela est la langue des gitans du Pays basque (buhameak ou ijitoak). C'est une langue mixte formée à partir du romani et du basque.

Autres noms[modifier | modifier le code]

L'erromintxela, dont l'autonyme est aussi erromintxela, est également appelé basque caló, basque romani, caló vasco, errumantxela, euskado-romani, euskado-rromani en France et basque caló, basque romani, caló vasco, errominchela en Espagne[1].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Il est parlé par environ un millier de personnes, répartis également entre la France et l'Espagne, mais ses locuteurs passent au français et à l'espagnol suivant leur lieu de résidence, et il est de ce fait classé comme langue moribonde par Ethnologue, Languages of the World[1].

Le groupe ethnique le parlant est aussi appelé « Erromintxela » et vit dans les provinces de Biscaye, Guipuscoa et de Navarre (en Espagne), et en Labourd et les zones montagneuses de la Soule (en France).[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'étude de ce dialecte romaní a commencé en 1885. En 1921 Berraondo et Oyarbide l'ont étudié.

Actuellement on a effectué différentes études linguistiques sur l'erromintxela, dont celle de l'association basco-gitane « Kale dor Kayiko ».

Lexique[modifier | modifier le code]

  • Mère : batia
  • Père : batoa
  • Tête : keroa
  • Main : basta
  • Pied : pindrua
  • Prénom : txipa
  • Maison : kera
  • Magasin : mertxa
  • Grand : baroa
  • Petit : txinoa
  • Joli : pukerra
  • Bon : latxoa
  • Eau : pañia
  • Lait : xuta
  • Vin : mola
  • Caca : fula
  • Chien/Policier : txukela
  • Chat : txitxaia
  • Travailler : kurratu
  • Demander : mangatu
  • Aimer : piratu
  • Boire : piautu
  • Aller : najel egin
  • Voir : dikelatu
  • Faire : kerau

Notes et références[modifier | modifier le code]

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Erromintxela » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c d et e Ethnologue [emx].

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]