Luis Núñez Astrain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Luis Núñez Astrain, né en 1931 et mort le 1er novembre 2009 à Saint-Sébastien est un linguiste, journaliste, sociologue, homme politique et écrivain basque espagnol de langue basque et espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

Luis Núñez Astrain obtient un diplôme en sociologie et en linguistique de la Sorbonne, puis suit plusieurs cours de philologie basque à Vitoria-Gasteiz. Il est rédacteur en chef du journal Egin dans les années 1980, et il y travaille jusqu'en 1998. Il y fait aussi des analyses sur le paysage linguistique du Pays basque. Il publie plusieurs ouvrages sur la langue basque, son enseignement et relate de sa situation compliquée.

Survivance du basque[modifier | modifier le code]

Dans son ouvrage El euskera arcaico. extensión y parentescos, Luis Núñez Astrain explique quelle est la raison principale de la survivance du basque. « C'est précisément à cause de la chute de l'Empire romain vers l'an 400 avec l'invasion des Visigoths. Autrement dit, les Basques (Autrigons, Caristes, Vardules, Vascons, et même Gascons) qui s'entendent avec les Romains, de sorte que si l'invasion avait été retardée de 200 ans, l'euskara aurait été laminé dans l'Empire romain, équivalent à la mondialisation Yankee dont nous souffrons de nos jours. Par conséquent, bien que les Goths étaient anti-Basque, c'est à eux que nous devons en grande partie la survie de la langue basque[1]. »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Así está la enseñanza primaria (1969)
  • (eu) Euskara gaur (1971)
  • Fonología consonántica de un dialecto del euskera de Zuberoa (1976) (ISSN 0582-6152), Vol. 10, Nº. 1, 1976, p. 153–198
  • Incentivos económicos y cuadros dirigentes en los países socialistas: análisas realizado, Elías Querejata Ed., 1977, 141 pages.
  • Clases sociales en Euskadi (1997), Txertoa (ISBN 84-7148-032-8)
  • Opresión y defensa del euskera (1977), Txertoa (OCLC 3479537)
  • La sociedad vasca actual (1977), Txertoa (ISBN 84-7148-034-4)
  • Estatuto de la mayoria?, Punto y Hora, 1-8 novembre 1979
  • Euskadi Sur Electoral (1980) (ISBN 84-85288-99-8)
  • Euskadi eta Askatasuna/Euskal Herria y la libertad (1993, 8 volumes), Txalaparta
  • (es) la razón vasca (1995), Txalaparta; préfacé par Gilles Perrault. (ISBN 84-8136-932-2)
    • (ca) La Raó basca : el País Basc, un poble que ens amaguen (1997), Catalan, Txalaparta. (ISBN 84-8136-059-7)[2].
    • (en) The Basques : their struggle for independence (1997), Welsh Academic Press, traduit du français par Meic Stephens et préface de Ned Thomas [3]
    • (it) La ragione basca (1999), trans. Marco Alciati, Roberta Gozzi. Milano : Punto Rosso
  • (es) Luis Núñez Astrain, El euskera arcaico : extensión y parentescos, Tafalla, Txalaparta, , 390 p. (ISBN 9788481363005, lire en ligne)
  • Parentescos y antigua extensión del euskera (2003) (ISSN 0214-624X), Nº. 17, 2003, p. 9–300
  • (eu) Antzinako euskaraz, Gaiak L.G., (2004) (ISBN 84-89772-99-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. EL "EUSKERA ARCAICO" EN BUSCA DE LA KUTXA PERDIDA.
  2. Per qué lluitem els bascos? par Fernando Alonso, Txalaparta, (ISBN 84-8136-479-7)
  3. Review of The Basques: Their Struggle for Independence de Linda White, Basque Studies Program Newsletter, 1997.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]