Babik Reinhardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reinhardt.
Babik Reinhardt
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
CannesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jean-Jacques Reinhardt
Nationalité
Activités
Musicien de jazz, guitariste, guitariste de jazz, compositeurVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Henri Baumgartner (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Jean-Jacques Reinhardt, dit Babik Reinhardt , (Paris, - Grasse, ) est un guitariste français de jazz, fils de Django Reinhardt et Sophie Ziegler.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père lui offre une guitare à l'âge de trois ans. En 1951, la famille Reinhardt s'installe à Samois-sur-Seine. Rapidement, Django apprend le piano à son fils, pensant qu'il pourrait ainsi toujours accompagner une chanteuse pour gagner sa vie. À la mort de son père victime d'un accident vasculaire cérébral en 1953, Naguine pousse Babik à jouer de la guitare. Vers l'âge de 15 ans, il est initié à l'instrument par Mitsou, le fils d'Eugène Vées, puis par Laro Sollero et René Mailhes. Il joue du rock 'n' roll en faisant partie des « Glenners » (avec René Mailhes et Laro Sollero) de Jack Glenn (alias Jacques Verrières). Il découvre les musiciens américains tels que Jimmy Raney, Wes Montgomery, Tal Farlow et aussi John Coltrane qu'il admire beaucoup.

En 1965, Babik commence à jouer dans les clubs de jazz parisiens. Il s'enthousiasme pour la fusion, la musique brésilienne et partage la scène des Trois Mailletz avec Jean-Luc Ponty durant plusieurs mois. Il a effectué de nombreux concerts entre 1967 et 1973, dont une tournée de six mois aux États-Unis.

Après une pause Babik reprend sa carrière musicale. En 1983 Stéphane Grappelli lui demande de l'accompagner sur l'album Anniversary concert, il tourne avec Didier Lockwood, Larry Coryel,, Birelli Lagrene.

l'association Arts, Nuances, Cultures (ANC), fondée en 1992 par Jacqueline Danno, Frank Hagège et Babik Reinhardt. Elle organise Le Djangodor "Trophées Internationaux du Jazz" un concert cérémonie durant lequel sont remis les DjangodOr, des récompenses en hommage aux musiciens confirmés ou à la promotion de nouveaux talents.

Il compose : Une histoire simple, All Love, Prétexte, Incertitude

Le , il décède à Grasse, près de Cannes, à l'âge de 57 ans d'une crise cardiaque. Il était le père de six enfants.

Seul son fils David Reinhardt mène une carrière de musicien.

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]