Caló

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aldo Calò, Carla Calò et Giuseppe Calò.

Caló
Calo
Pays Espagne, Portugal, France, Brésil, Argentine, Mexique, Chili, Maroc
Nombre de locuteurs 70 000[1]
Typologie SVO
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 rom[2]
ISO 639-3 rmq
IETF rmq
Glottolog calo1236

Le caló est une langue mixte des langues romanes et du Romani parlée en Espagne, au Portugal, au sud de la France, en Amérique latine et, durant une période, en Afrique du Nord, par des Gitans ibériques. Entre 65 000 et 170 000 locuteurs le parleraient.

Il est également appelé en castillan romaní español et son nom signifie « noir » en romani (allusion à la couleur de la peau). Langue indo-européenne, fortement influencée par les langues romanes mais aussi le basque. Il comprend de nombreux dialectes : caló español, calão portugués (portugais), caló catalán, caló vasco ou erromintxela (basque) , caló occitan (quasiment éteint, extrême sud de la France), et le calon brasileño (brésilien).

Les Roms y ont développé des sabirs tels que l’ibéroromani (caló), qui utilise le vocabulaire rom, la grammaire espagnole, présente de nombreux emprunts lexicaux à l'andalou, et parfois aussi au catalan, et est la source de nombreux mots en argot espagnol.

Lexique[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Exemples lexicaux[modifier | modifier le code]

Caló Traduction Étymologie
acái / sacái œil romani. akha > pluriel de akh (nord) « œil » (le s à l'initial provient de la liaison avec l'article espagnol pluriel < los acáis).
aludinhar (calon brésilien) camper romani. lod- + suffixe verbal. -in-
balichó cochon romani. baličho « porcelet »
berdó voiture kålo du Pays de Galles. verdo
bocata faim romani. bokhatar > cas ablatif singulier de bokh « faim »
brimen (caló catalan) cou romani. m(i)ri men « mon cou »
busnó non-gitan romani. buzno « bouc » , cf.espagnol. cabrón.
cañí poule romani. khaňi
chanelar savoir romani. džanel > 3e personne du singulier de džan- « savoir »
chiricló poulet romani. čiriklo « oiseau »
chudrin (calon brésilien) pastèque romani. šudri « froide »
dron chemin romani. drom
erhatza (erromintxela) canard romani. raca
goi (calão portugais) boudin romani. goj « saucisse »
guinar (calon brésilien) compter romani. gin-
gutzi (caló catalan) cervelle romani. goďi
jalar manger romani. xal > 3e personne du singulier de xa- « manger »
jeró tête , visage romani. šero « tête »
jil froid romani. šil
jollín colère romani. xoľin « bile, colère »
julay maître romani. xulaj
khertsima (erromintxela) taverne romani. kirčima
kirkila (erromintxela) fève romani. xirxil « petit-pois »
lache honte romani. ladž
majaró saint sinto piémontais. maxaro ; romani (Lettonie). Masxari « la Vierge »
manró pain romani. manřo
mató ivre romani. mato
mol vin romani. mol
oxicat (caló catalan) front romani. o čikat « le front »
pañí eau romani. paňi
pekatu (erromintxela) cuire romani. pek-
pinrel pied romani. pinře > pluriel de pinřo « pied »
plajo cigarette romani. praxo « poussière , cendre »
plar (calão portugais) frère romani. phral
pusca fusil romani. puška
quiral (calão portugais) fromage romani. kiral
ron homme , époux romani. řom
sobar dormir romani. sov-
sonacay or (métal) romani. sonakaj
tató (→ manró) pain romani. tato « chaud »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. code générique

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]