Doukkala-Abda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Doukkala-Abda
Doukkala-Abda
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Provinces Safi, El Jadida, Sidi Bennour, Youssoufia
Chef-lieu Safi
Wali(s) Abdallah Bendhaiba[1]
Démographie
Population 2 183 090 hab. (2014[2])
Densité 164 hab./km2
Population urbaine 844 730 hab. (2014)
Population rurale 1 338 360 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 32° 17′ N 9° 14′ O / 32.283333333333, -9.233333333333332° 17′ Nord 9° 14′ Ouest / 32.283333333333, -9.2333333333333
Superficie 1 328 500 ha = 13 285 km2

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir sur la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Doukkala-Abda

L'ancienne région de Doukkala-Abda, de chef-lieu Safi, était une des seize régions du Maroc avant le découpage territorial de 2015[3].

En 2015, le nouveau découpage régional supprime la région Doukkala-Abda. Ses provinces de Youssoufia et Safi sont rattachées à l'ancienne région de Marrakech-Tensift-Al Haouz pour former la nouvelle région de Marrakech-Safi, celles de Sidi Bennour et d'El Jadida rejoignent le Grand Casablanca ainsi que les provinces de Settat, Benslimane et Berrechid[4] pour former la nouvelle région de Casablanca-Settat.

Géographie[modifier | modifier le code]

La région était composée des provinces d'El Jadida, de Sidi Bennour, de Safi et de Youssoufia ; les deux premières provinces correspondent à la région historique de Doukkala et les deux dernières, approximativement, à celle d'Abda.

Située au sud de la plaine centrale, sur la côte atlantique, elle s'étendait sur 14 285 km2, pour une population de 4 284 039 habitants.

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture et ses dérivés occupent la majeure de l'activité économique de cette région, soit 56,6 %. Cette proportion est de 24,1 % pour le secteur tertiaire et de 15,5 % pour le secondaire[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1994 2004 2014
2 193 458 1 984 039 2 183 090
recensements 1994, 2004 et 2014[2]

Composition tribale[modifier | modifier le code]

Composition tribale de la région Doukkala-Abda

La région Doukkala-Abda est établie, approximativement, sur les territoires des confédérations tribales de Doukkala et d'Abda.

Les Doukkala[modifier | modifier le code]

Au nord de la région, la confédération tribale des Doukkala est établie sur le territoire des provinces d'El Jadida et de Sidi Bennour. Elle est constituée de 7 tribus :

  • El Aounate
  • El Haouzia
  • Ouled Amar
  • Ouled Amrane
  • Ouled Bou Aziz
  • Ouled Bou Zerrara
  • Ouled Fredj

À ces 7 tribus s'ajoutent deux fractions des Chiadma, une tribu d'origine arabe de Banu Maqtil et Chtouka une tribu d'origine berbère établies dans la région et étroitement liées, historiquement et culturellement, aux Doukkala.

Les Abda[modifier | modifier le code]

C'est une tribu d'origine arabe issu des Banu Hilal en provenance d'Ifriqiya installé au XIIe siècle par les Almohades en qui ont engendré les fractions suivantes :

  • Bhatra
  • Rabiaa

On ajoute à ces tribus les Ahmar, issu d'une tribu yéménite connu sous le nom de Himyar, installé au Maroc en provenance d'Algérie.

Les autres communautés établies dans la région[modifier | modifier le code]

À l'extrême sud-ouest de la région, entre la ville de Souira-Kedima et l'oued Tensift, est établie une sous-fraction des Oulad Elhaj, eux-mêmes fraction des Chiadma établie sur les deux rives de l'Oued. Le rattachement administratif des Oulad Elhaj de la rive droite date du Protectorat.

Azemmour, ville enclavée en territoire Doukkala, a une population de souche constituée de citadins, musulmans et juifs, sans lien avec les tribus des alentours et dont les parlers, pré-hilaliens, se distinguaient des parlers hilaliens des Doukkala. Cette population a quitté la Médina d'Azemmour et le parler local a disparu au XXe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. MAP, « SM le Roi nomme un wali et deux gouverneurs », sur www.menara.ma,‎ (consulté le 12 novembre 2011)
  2. a et b [xlsx] Haut-commissariat au Plan, Note sur les premiers résultats du Recensement Général de la Population et de l’Habitat 2014 (lire en ligne)
  3. « Décret n°2.15.40 du 20 Février 2015, fixant le nombre des régions, leurs dénominations, leurs chefs-lieux ainsi que les préfectures et provinces qui les composent, publié au Bulletin Officiel n° 6340 du 05 Mars 2015 » qui entre en vigueur à la même date que le décret prévu à l'article 77 de la loi organique no 59-11 relative à l'élection des membres des conseils des collectivités territoriale
  4. de l'ancienne région de Chaouia-Ouardigha
  5. Portail national du Maroc

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hamid Moqaden, Contes des Abda, Paris, Conseil international de la langue française. (ISBN 2-85319-227-X)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]