Casablanca-Settat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Casablanca-Settat
Casablanca-Settat
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Provinces Casablanca,
Mohammédia,
El Jadida,
Nouaceur,
Médiouna,
Benslimane,
Berrechid,
Settat,
Sidi Bennour
Chef-lieu Casablanca
Conseil régional Conseil régional de Casablanca-Settat
Président Mustapha Bakkoury (PAM)
2015-2021
Wali(s) Khalid Safir
Démographie
Population 6 861 739 hab. (2014[1])
Population urbaine 5 050 749 hab. (2014)
Population rurale 1 810 990 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 33° 32′ 00″ nord, 7° 35′ 00″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir sur la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Casablanca-Settat

La région de Casablanca-Settat (amazighe : Tamnaḍt n Anfa Aẓṭṭaḍ ; arabe : الدار البيضاء - سطات) est l'une des douze régions du Maroc à l'issue du découpage territoriale 2015[2]. Sa capitale est Casablanca et son président depuis 2015 est Mustapha Bakkoury.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Présidence[modifier | modifier le code]

Le président de la région depuis septembre 2015 est Mustapha Bakkoury par 40 voix contre 35.

Conseil régional[modifier | modifier le code]

Le conseil régional de Casablanca-Settat est composée de 75 élus au suffrage direct

Le Président de la commission «Budget, finances et programmation» est Ismaïl Benbi (Istiqlal) [3].

Le Président de la commission «Développement économique, social et environnemental» est Hasnaa Zahidi (PAM) [3].

Le Président de la commission «Partenariat, coopération et communication» est Amine Chafik [3].

Le Président de la commission «Agriculture et développement rural» est Abderrazak Najeh (Istiqlal) [3].

Géographie[modifier | modifier le code]

La région de Casablanca-Settat, au centre ouest du pays est la région la plus peuplée avec 6 861 739 habitants en 2014, soit 20% de la population nationale. Elle a remplacé la région du Grand Casablanca en lui adjoignant les provinces d'El Jadida et de Sidi Bennour de l'ancienne région de Doukkala-Abda ainsi que les provinces de Settat, Benslimane et Berrechid de l'ancienne région de Chaouia-Ouardigha. Sa capitale est Casablanca.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La région de Casablanca-Settat se compose de deux préfectures et sept provinces :

Économie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Économie du Grand Casablanca.

La région de Casablanca-Settat jouit d'infrastructures portuaires, aéroportuaires, ferroviaires et routières qui facilitent la circulation des marchandises et des gens. Le port de Casablanca cumule pas moins de 40 % des échanges extérieurs avec quelque 20 Mt/an. Celui de Mohammédia 15 %.

L'aéroport Mohammed V concentre 40 % des mouvements d'avions avec 43 000 t/an et 51 % des mouvements de passagers. Le réseau routier représente un tiers du parc national avec 633 km, le réseau ferroviaire comporte 80 km en double voie électrifiée.

Le train urbain « Albidaoui » transporte quelque huit millions de passagers par an.

Le secteur des services représente 57 % des activités, arrivent en bonne place, l'industrie 41 % et, loin derrière, l'agriculture, la pêche et l'élevage avec 2 %.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [xlsx] Haut-commissariat au Plan, Note sur les premiers résultats du Recensement Général de la Population et de l’Habitat 2014 (lire en ligne)
  2. « Décret n°2.15.40 du 20 février 2015, fixant le nombre des régions, leurs dénominations, leurs chefs-lieux ainsi que les préfectures et provinces qui les composent, publié au Bulletin Officiel n° 6340 du 05 mars 2015 » qui entre en vigueur à la même date que le décret prévu à l'article 77 de la loi organique no 59-11 relative à l'élection des membres des conseils des collectivités territoriales
  3. a, b, c et d « Région de Casablanca: Les présidents des commissions élus », sur L'Economiste.com

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]