Dietmar Woidke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dietmar Woidke
Dietmar Woidke, en mars 2017.
Dietmar Woidke, en .
Fonctions
Ministre-président de Brandebourg
En fonction depuis le
(4 ans, 2 mois et 24 jours)
Gouvernement Woidke I et II
Législature 5e et 6e
Coalition SPD-Linke
Prédécesseur Matthias Platzeck
Ministre de l'Intérieur

(2 ans, 10 mois et 22 jours)
Ministre-président Matthias Platzeck
Gouvernement Platzeck III
Prédécesseur Rainer Speer
Successeur Ralf Holzschuher
Ministre du Développement rural, de l'Environnement et de la Protection des consommateurs

(5 ans et 24 jours)
Ministre-président Matthias Platzeck
Gouvernement Platzeck II
Prédécesseur Wolfgang Birthler
Successeur Jutta Lieske (Agriculture)
Anita Tack (Environnement)
Biographie
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Forst (RDA)
Nationalité Allemande
Parti politique SPD
Diplômé de Université Humboldt
Profession Chercheur

Dietmar Woidke
Ministre-présidents du Brandebourg

Dietmar Woidke, né le à Forst (alors en Allemagne de l'Est), est un homme politique allemand, membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD). Il est ministre-président du Land de Brandebourg depuis le .

Chercheur en physiologie, il est élu député au Landtag de Brandebourg en 1994. Dix ans plus tard, il entre dans le gouvernement de grande coalition de Matthias Platzeck comme ministre de l'Agriculture et de l'Environnement. Après les élections régionales de 2009, qui conduisent à la formation d'une coalition rouge-rouge, il est élu président du groupe parlementaire SPD.

Il est rappelé au gouvernement au bout d'un an et devient ministre de l'Intérieur. Lorsque Plattzeck décide de passer la main en 2013, il est choisi pour lui succéder comme président régional du SPD et ministre-président du Land. Il est reconduit, avec une majorité amoindrie, aux élections de 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Il obtient son Abitur en 1982, puis suit pendant cinq ans des études supérieures d'agriculture, d'élevage et de physiologie nutritionnelle à l'université Humboldt de Berlin, à l'issue desquelles il reçoit son diplôme d'ingénieur agronome.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il commence aussitôt à travailler comme associé de recherche à l'institut de physiologie nutritionnelle de son université. En 1990, il est recruté par la société Sano-Mineralfutter GmbH pour occuper le poste de directeur du département de recherche.

Devenu directeur du bureau de l'Environnement et de l'Agriculture de l'arrondissement de Spree-Neisse en 1992, il passe son doctorat avec succès en 1993 et renonce un an après à sa vie professionnelle.

Les débuts en politique[modifier | modifier le code]

Ayant adhéré au SPD en 1993, il est élu député au Landtag de Brandebourg aux élections législatives régionales de l'année suivante. À l'occasion des élections locales de 1998, il devient simultanément conseiller municipal de Forst, pour cinq ans, et député à l'assemblée de l'arrondissement de Spree-Neisse.

Un cadre régional du SPD[modifier | modifier le code]

À la suite des élections de 2004, la coalition avec l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), au pouvoir depuis cinq ans, est reconduite. Dietmar Woidke est alors choisi par son parti comme ministre du Développement rural, de l'Environnement et de la Protection des consommateurs dans le deuxième gouvernement du social-démocrate Matthias Platzeck. Il démissionne alors de son mandat de député local.

Réélu conseiller municipal et député d'arrondissement en 2008, il est porté à la présidence du groupe parlementaire du SPD au Landtag après les élections de , alors que Platzeck remplace la CDU par le parti de gauche Die Linke comme partenaire de coalition.

Le , il est choisi comme successeur du ministre régional de l'Intérieur, Rainer Speer, et fait son retour au gouvernement du Land.

Ministre-président du Brandebourg[modifier | modifier le code]

Articles connexes : Cabinet Woidke I et II.

Platzeck annonce, en , qu'il compte démissionner, après onze ans passés au pouvoir, pour raisons de santé. Le Parti social-démocrate désigne alors Dietmar Woidke comme son successeur. Élu président régional du parti le 26 août, il est investi ministre-président du Land deux jours plus tard, par 59 voix sur 87, soit deux voix de plus que le total de la coalition rouge-rouge au pouvoir[1]. Dans le gouvernement qu'il forme aussitôt, il nomme Ralf Holzschuher ministre de l'Intérieur et maintient tous les autres ministres du cabinet sortant.

Lors des élections législatives régionales du 14 septembre 2014, il maintient les sociaux-démocrates comme première force politique du Land, totalisant 31,9 % des suffrages exprimés et 30 députés sur 88 au Landtag dans un contexte de faible participation. Bien que son allié ait perdu 9 sièges et se retrouve à la troisième place, sa majorité est reconduite avec 47 parlementaires. Il décide en conséquence de la reconduire et se fait investir pour un nouveau mandat le 5 novembre suivant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]