Herbert Weichmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Herbert Weichmann
Illustration.
Herbert Weichmann en .
Fonctions
Président du Conseil fédéral ouest-allemand

(11 mois et 30 jours)
Prédécesseur Klaus Schütz
Successeur Franz-Josef Röder
Premier bourgmestre de Hambourg

(6 ans)
Gouvernement Weichmann I, II et III
Législature 5e, 6e et 7e
Coalition SPD-FDP (1965-66)
SPD (1966-70)
SPD-FDP (1970-71)
Prédécesseur Paul Nevermann
Successeur Peter Schulz
Biographie
Nom de naissance Herbert Kurt Weichmann
Date de naissance
Lieu de naissance Landsberg (Allemagne)
Date de décès (à 87 ans)
Lieu de décès Hambourg (RFA)
Nationalité allemande
Parti politique SPD
Profession journaliste

Herbert Weichmann
Premiers bourgmestres de Hambourg

Herbert Kurt Weichmann, né le à Landsberg et mort le à Hambourg, est un homme politique allemand membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD).

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors qu'il étudie le droit, il commence à travailler comme journaliste et décide de poursuivre dans cette voie. Installé à Berlin en , il devient conseiller auprès du ministre-président de Prusse Otto Braun.

Il quitte l'Allemagne nazie pour la France dès . Après que le pays a été envahi, il s'enfuit en Espagne, au Portugal et enfin aux États-Unis. Il suit une formation et s'installe comme expert-comptable.

Il revient en Allemagne en , pour exercer la fonction de président de la Cour des comptes de Hambourg à la demande de Max Brauer. Nommé sénateur aux Finances en , il est élu député au Bürgerschaft quatre ans après.

Le , Herbert Weichmann est investi à 69 ans premier bourgmestre de Hambourg en remplacement de Paul Nevermann, contraint à la démission.

Il conduit le SPD à un triomphe aux élections législatives locales du , avec 59 % des voix et 74 députés sur 120. Il s'agit du meilleur score pour un parti à Hambourg et du troisième meilleur résultat du SPD, tous scrutins régionaux confondus. Il est confirmé pour un deuxième mandat et met alors fin à la « coalition sociale-libérale » avec le FDP.

Les élections du sont une nouvelle réussite, puisque le Parti social-démocrate engrange 55,3 % des suffrages exprimés et 70 parlementaires. Il rétablit ensuite sa collaboration avec le Parti libéral-démocrate. Il annonce à la fin de l'année qu'il n'ira pas au bout de son troisième mandat. Alors âgé de 75 ans, il était en désaccord avec la politique éducative, syndicale et fiscale promue par le SPD local.

Il démissionne donc le , six ans jour pour jour après son entrée en fonction, au profit du second bourgmestre Peter Schulz. Il achève son mandat au Bürgerschaft et se retire de la vie politique en .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]