American Antiquarian Society

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
American Antiquarian Society
Image dans Infobox.
Bâtiment historique
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaines d'activité
Siège
Pays
Coordonnées
Organisation
Affiliation
American council of learned societies (en), Massachusetts History Alliance (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Récompense
Site web
Identifiants
IRS

The American Antiquarian Society (AAS) (en français, Société antiquaire américaine), est une société savante américaine créée en 1812 à l'initiative de l'éditeur et patriote Isaiah Thomas[1]. Ses missions consistent à collecter, préserver et rendre disponibles les sources imprimées concernant les États-Unis, depuis la première colonisation jusqu'en 1876. Son bâtiment principal, connu comme l'Antiquarian Hall, est un National Historic Landmark[2],[3].

L'AAS offre des programmes pour les chercheurs, étudiants, enseignants, artistes, écrivains, généalogistes, et tout public intéressé par ces questions[4]. Un accès numérique aux collections est disponible.

La société possède plus de trois millions d'éléments, livres, brochures, journaux, périodiques, gravures ou manuscrits, soit environ deux tiers du total des livres imprimés aux États-Unis de 1640 à 1820, certains éléments ayant un caractère unique[5]. Cette collection inclut des éléments sur l'ensemble des États-Unis, et également le Canada et les Antilles britanniques. L'un des volumes les plus précieux détenus par la Société est un exemplaire du premier livre imprimé en Amérique, le Bay Psalm Book[6]. L'AAS possède également l'une des plus grandes collections de journaux imprimés en Amérique, jusqu'en 1876, avec plus de deux millions d'éléments[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

La société est fondée le , à l'initiative de l'éditeur de presse Isaiah Thomas, par une loi de la Cour générale du Massachusetts[8]. Elle est la troisième société historique établie en Amérique, et la première à intérêt national dans son champ d'application[2]. Isaiah Thomas a  donné 8 000 ouvrages provenant de sa bibliothèque personnelle[9]. Le premier bâtiment de la bibliothèque est construite en 1820 dans le centre-ville de Worcester[10]. En 1853, la société installe ses collections dans un bâtiment plus grand, au coin de la Highland Street, également dans le centre de Worcester[11], puis déménage à nouveau, dans un bâtiment construit à cet effet. Conçu par Winslow, Bigelow & Wadsworth, l'édifice néo-georgien, situé  à l'angle de Park Avenue et de Salisbury Street, est achevé en 1910. Des parties adjacentes ont été ensuite ajoutées, pour suivre la croissance des collections, la plus récente ayant été réalisée en 2003[12]. L'AAS a reçu en 2013 la National Humanities Medal, remise par le président des États-Unis, Barack Obama, lors d'une cérémonie à la Maison-Blanche[13].

Histoire de l'imprimerie[modifier | modifier le code]

Dans le cadre des missions de l'AAS en tant que société savante, celle-ci propose diverses conférences et séminaires, notamment sur la technique de l'imprimerie au XVIIIe siècle en Amérique du Nord alors britannique. Isaiah Thomas, lui-même dirigeant d'un journal, a recueilli un grand nombre de documents imprimés concernant l'impression, la fabrication du papier, l'édition et la réimpression[14]. L'AAS s'est engagé d'une façon significative dans la conservation d'éléments imprimés depuis cette période, ainsi qu'en conservant un département consacré au matériel utilisé pour l'édition, nécessaire de couture, ainsi que différents tissus et matériaux[15].

Membres notables de la société[modifier | modifier le code]

Les membres de l'American Antiquarian Society comprennent des universitaires, des écrivains, des journalistes, des cinéastes, des collectionneurs, des présidents américains et des dirigeants civiques[16]. Les membres notables comprennent les personnes suivantes:

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gura 2012, p. x
  2. a et b http://tps.cr.nps.gov/nhl/detail.cfm?ResourceId=775&ResourceType=Building
  3. (en) « Mission statement », sur le site de l'AAS (consulté le )
  4. (en) « Programs & Events », sur le site de l'AAS (consulté le )
  5. (en) « Tours », sur le site de l'AAS (consulté le )
  6. Gura 2012, p. 24
  7. (en) « Newspapers », sur le site de l'AAS (consulté le )
  8. Gura 2012, p. 1
  9. Gura 2012, p. 33
  10. Gura 2012, p. 32
  11. Gura 2012, p. 98-99
  12. (en) « Development Department », sur le site de l'AAS (consulté le )
  13. (en) « President Obama Awards 2013 National Humanities Medals », sur National Endowment for the Humanities (consulté le )
  14. Gura 2012, p. 14, 33
  15. (en) « Conservation », sur le site de l'AAS (consulté le )
  16. aasmaster, « Members Directory », (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]