Comment c'est loin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Comment c’est loin
Réalisation Orelsan
Christophe Offenstein
Scénario Orelsan
Christophe Offenstein
Stéphanie Murat
Acteurs principaux
Sociétés de production NoLiTa Cinema
Les Canards Cinema
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 90 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Comment c’est loin est un film français réalisé par Orelsan et Christophe Offenstein, sorti en 2015. C'est le premier film réalisé par le rappeur Orelsan.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000, deux jeunes trentenaires un peu losers, fans de rap, ont promis un album à leurs producteurs exigeants. Tout en cherchant un sens à leur vie, ils font preuve d'une amitié indéfectible.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Les rappeurs Orelsan et Gringe se rencontrent dans les années 2000. Ils fondent ensuite le groupe Casseurs Flowters, dont le nom s'inspire des cambrioleurs de Maman, j'ai raté l'avion. Après une mixtape en 2003 du nom de Fantasy : Épisode 1, ils sortent l'album Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters en 2013. Ils sont ensuite dans le programme court Bloqués diffusé sur Canal+.

Le scénario du film est, selon Gringe, une extension, voire une préquelle, de l'album des Casseurs Flowters. Dans le film, ils conservent leur nom de scène et n'ont que 24 heures pour enregistrer le single qu'ils ont tant promis à leur producteur, ce qui rappelle le « pitch » de l'album-concept[1]. Orelsan cite quant à lui des influences comme Chorus Line, French Cancan et Fame ou des personnages qui rappellent les anti-héros de films comme Clerks : Les Employés modèles, Méprise multiple ou Frances Ha[1].

Le scénario a été peaufiné avec des professionnels comme Christophe Offenstein ou la scénariste Stéphanie Murat qui a veillé, selon Orelsan, « à ce que chaque personnage ait un fond, une humanité »[1].

Le film s'intitulait initialement Orel et Gringe mais le duo trouvait que cela donnait un aspect trop autobiographique au film, où la fiction occupe une place importante. La ligne de dialogue « Comment c'est loin » est alors apparue comme un choix idéal[1].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu en Normandie, aux alentours de Caen. Il a débuté le , a duré six semaines[2] et son making of réalisé par Clément Cotentin est disponible en ligne dans son intégralité.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Box-office en France[modifier | modifier le code]

C'est la société d'exploitation La Belle Company qui distribue le film dans les cinémas français. La date de sortie est fixée au , une période particulièrement concurrentielle à l'approche des vacances de Noël. Cependant, dès le 16 novembre, une tournée composée d'une dizaine d'avant-premières est organisée dans toute la France.

La semaine de sa sortie, le film est en concurrence avec quatre autres sorties majeures : Un + une, le dernier film de Claude Lelouch avec Jean Dujardin, la suite du film Belle et Sébastien sorti en 2013, le blockbuster de Ron Howard Au cœur de l'océan, et enfin un film d'animation, Oups ! J'ai raté l'arche....

Il est également en concurrence avec d'autres films sortis les semaines précédentes : Babysitting 2, Le Voyage d'Arlo des studios Pixar, 007 Spectre ou encore le final de la saga Hunger Games. De plus, Comment c'est loin sort une semaine avant le plus gros succès cinéma de l'année 2015, Star Wars : Le Réveil de la Force.

Le film bénéficie à sa sortie d'une distribution assez modeste de 153 salles, dont 30 en région parisienne.

Box-office Entrées Moy./
copie
Position
1re séance (14 h Paris intramuros) 564 51 3e (parmi les nouveautés de la semaine)
1er jour (avant-premières incluses) 24 163 158 4e (parmi les nouveautés de la semaine)
1er week-end d'exploitation 82 869 542
1re semaine d'exploitation 98 370 643 9e (parmi les films en exploitation sur la semaine)
Fin d'exploitation 244 633 - 146e (parmi tous les films sortis en 2015)

Si le film ne parvient pas à dépasser un quart de million d'entrées, il reste néanmoins un succès d'estime du fait de sa petite distribution (moins de 200 salles) et parvient à rester en salle jusqu'à la fin du mois de janvier. De plus, son faible budget de 2,22 millions d'euros lui permet de se classer dans les films français les plus rentables de l'année, en 24e place avec un taux de rentabilité de 35 %[3].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Comment c'est loin
L'Album du film

Bande originale de Casseurs Flowters
Sortie [4]
Genre rap français
Producteur Skread[5]
Label 7th Magnitude, 3e Bureau, Wagram Music

Albums de Casseurs Flowters

Albums d'Orelsan

Albums de Gringe

La bande originale du film, commercialisée sous le nom Comment c'est loin : L'Album du film, constitue le second album des Casseurs Flowters. Akhenaton et Wiley apparaissent ensemble sur un titre alors que la grand-mère d'Orelsan chante le refrain de J’essaye, j’essaye.

L'instrumentale de C'est toujours deux connards dans un abribus sert également pour le programme court Bloqués diffusé sur Canal+. Le titre Inachevés contient un sample de Break du groupe GoGo Penguin tiré de l'album v2.0[6].

L'album est certifié disque de platine[7].

Liste des titres
  1. Nouvelle journée
  2. Au bout du compte (feat. Akhenaton & Wiley)
  3. À l’heure où je me couche
  4. Quand ton père t’engueule
  5. En boucle
  6. Faut qu’on rentre bosser
  7. Freestyle Radio Phoenix
  8. Le mal est fait
  9. C’est toujours 2 connards dans un Abribus
  10. Pas n’importe quel toon
  11. J’essaye, j’essaye (Orelsan feat. Janine Cotentin)
  12. Promenade imprévue
  13. Xavier (Diamond Deuklo)
  14. Wondercash
  15. On est resté à l’hôtel
  16. Si facile
  17. Inachevés
  18. Quand on descend vers le centre

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]