Botho Henning Elster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Colonne Elster)
Aller à : navigation, rechercher

Botho Henning Elster, né le à Berlin-Steglitz et décédé le à Böblingen, est un général allemand d’origine prussienne. Anti-nazi convaincu, il sera considéré par Hitler comme un responsable de l’attentat manqué du .

Biographie[modifier | modifier le code]

Commandant de la Feldkommandantur de Marseille entre avril et septembre 1944, le général Elster est nommé chef du groupe sud lors de la retraite des dernières unités allemandes composées de 20 000 hommes et femmes.

Dès son arrivée dans Poitiers, il prend contact avec la résistance pour se rendre aux troupes américaines le 14 septembre 1944 à Beaugency sur un pont de la Loire avec les honneurs militaires pour ses troupes. Lui et ses soldats seront envoyés aux États-Unis comme prisonniers de guerre pendant deux ans.

Le vent de la défaite a commencé à souffler pour les troupes allemandes en France et le général Elster n’est pas pressé de revoir Hitler en Allemagne depuis le putsch manqué de plusieurs généraux allemands le 20 juillet 1944. Le général de brigade Botho Henning Elster est nommé officier responsable des dernières unités allemandes remontant vers l’Allemagne en provenance du sud aquitain, et il arrive à Poitiers le . Il prend en charge la déroute allemande en ordonnant que les différentes unités sous ses ordres respectent impérativement les ordres de ne pas s’en prendre à la population civile française. Négociant depuis quelque temps une trêve avec les responsables des F.F.I., le général Elster cherche à éviter une confrontation sanglante avec les maquis français pour obtenir une possible reddition militaire de son corps d’armée aux unités américaines proches du Val de Loire.

Le jour même de son arrivée à Poitiers, le général Elster reçoit une plainte officielle de Louis Bourgain, préfet de région du gouvernement vichyste, pour les massacres de civils de Gençay et de Bondilly sur la commune de Saint-Cyr (référence préfectorale : document réf. 26399).

Article détaillé : Reddition de la colonne Elster.

Rappelons que nous sommes dans les derniers jours de la présence allemande à Poitiers. Aussi, les autorités et la presse de la collaboration cherchent à rallier la population poitevine en la rassurant dans ses derniers rapports avec l’autorité stricte et ferme du général Elster.