Chevagny-sur-Guye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Chevagny-les-Chevrières.
Chevagny-sur-Guye
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Mâcon
Canton Cluny
Intercommunalité Communauté de communes du Clunisois
Maire
Mandat
Marie-Odile Marbach
2014-2020
Code postal 71220
Code commune 71127
Démographie
Population
municipale
76 hab. (2014 en augmentation de 1,33 % par rapport à 2009)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 32′ 23″ nord, 4° 30′ 30″ est
Altitude Min. 237 m
Max. 470 m
Superficie 6,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chevagny-sur-Guye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chevagny-sur-Guye

Chevagny-sur-Guye est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Le Rousset-Marizy Saint-Marcelin-de-Cray Rose des vents
La Guiche N Passy
O    Chevagny-sur-Guye    E
S
Saint-Martin-de-Salencey

Histoire[modifier | modifier le code]

Chevagny-sur-Guye (montagne de Bois-Menu) disposa durant toute la première moitié du XIXe siècle de l'une des onze stations (ou postes télégraphiques aériens) du télégraphe Chappe implantées en Saône-et-Loire (le long de la ligne Paris-Toulon), installation mise en service en 1807 et qui cessa de fonctionner en 1853, remplacée par la télégraphie électrique[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 avril 2008 Daniel Decerle PS Ancien conseiller général du canton de La Guiche
avril 2008 en cours Marie-Odile Marbach PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2014, la commune comptait 76 habitants[Note 1], en augmentation de 1,33 % par rapport à 2009 (Saône-et-Loire : +0,19 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
243 271 263 297 318 324 303 323 320
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
823 297 326 284 312 283 295 267 255
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
243 225 195 204 180 157 169 146 133
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
119 91 79 60 60 71 72 76 76
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Entre 1799 et 1852, une station de la ligne Paris-Lyon du télégraphe Chappe était en service[réf. nécessaire].

Culture[modifier | modifier le code]

La commune accueille le siège des éditions Orphie, maison d'édition spécialiste de la France d'outre-mer.

Depuis de nombreuses années, le foyer rural du village organise le jeudi de l’Ascension une marche. Trois circuits pédestres sont en général proposés (petit, moyen et grand). C’est un bon moyen de découvrir la campagne environnante.

De plus, depuis 2010, après avoir organisé plusieurs « fêtes du pain », plusieurs « vide greniers », chaque 15 août, le village est heureux de partager ses passions avec sa « fête des passions »[6]. C'est l'occasion de faire des rencontres étonnantes…

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le télégraphe Chappe en Saône-et-Loire (1799-1853) », article de Pierre Laffont paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 84 (hiver 1990-1991), pages 17 à 24.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  6. http://www.lechevabignien.com


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :