La Guiche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Guiche
La Guiche
L'église.
Blason Laguiche 3D.svg
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Mâcon
Canton Cluny
Intercommunalité CC du Clunisois
Maire
Mandat
Jean Monavon
2014-2020
Code postal 71220
Code commune 71231
Démographie
Population
municipale
621 hab. (2016 en augmentation de 1,97 % par rapport à 2011)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 32′ 45″ nord, 4° 27′ 07″ est
Altitude Min. 332 m
Max. 469 m
Superficie 27,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
La Guiche

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
La Guiche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Guiche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Guiche

La Guiche est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Le Rousset-Marizy (Marizy) (Le Rousset) Chevagny-sur-Guye Rose des vents
Ballore N Saint-Martin-de-Salencey
O    La Guiche    E
S
Mornay Saint-Bonnet-de-Joux

Toponymie[modifier | modifier le code]

Avant la Révolution, la Guiche était une dépendance de la paroisse de Champvent. La commune de Champvent a été réunie à la Guiche en l'an X[1].

Le nom a une étymologie incertaine. Il pourrait s'agir, selon E. Nègre (cf. Bibliographie), de l'oïl guige ou guiche au sens de « courroie », « ruban » pour rappeler la forme allongée du village ou bien, selon A. Dauzat & C. Rostaing (id.), d'un guichet au sens de recoin, passage étroit.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au moment de la Révolution, le hameau de Champvent, qui fut longtemps paroisse alternative de Saint-Bonnet-de-Joux, fut définitivement rattaché à La Guiche. Il s'ensuivit que la commune porta provisoirement le nom de Champvent[2]. Le 2 février 1790, la Guiche avait été nommé chef-lieu de canton. Un statut confirmé le 10 frimaire an X, et qui dura jusqu'en 2015. C'est aussi en l'an X que le siège de la paroisse de Champvent fut transféré à La Guiche sous le nom de La Guiche et Champvent[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de  Guiche (La) Blason De sinople au sautoir d'or.
Détails
Ces armes sont celles de la famille de Laguiche.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2014 Christian Bonnot SE Maire
mars 2014 2020 Jean Monavon   Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2016, la commune comptait 621 habitants[Note 1], en augmentation de 1,97 % par rapport à 2011 (Saône-et-Loire : -0,18 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9921 047963946958947964946936
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
879930911895892932940941933
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
9479638971 0371 0491 0269981 0081 015
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
833826798663657645629609621
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tourisme en Saône-et-Loire.
  • Le Château de Champvent.
  • L'église, qui est l'ancienne église du couvent des Minimes de Saint-François-de-Paule fondé en 1614 par la veuve de Philibert de Laguiche, gouverneur du Lyonnais et grand maître de l'artillerie de France, édifice qui renferme, notamment, le tombeau de Louis de Valois, duc d'Angoulême (1596-1653)[8],[9]. Dans son clocher se trouve une cloche ayant été fondue en 1905 (à partir du métal de la précédente cloche, qui s'était fêlée quelques mois plus tôt).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Raoul Bécousse, « La Guiche, son église, son couvent », revue Images de Saône-et-Loire, n° 9 (avril 1971), pp. 17-19.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de Saône-et-Loire
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - La Guiche », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 août 2012)
  3. Roland Bourquin, Limites administratives et religieuses en Saône-et-Loire aux XVIIIe et XIXe siècles, Cercle généalogique de Saône-et-Loire, Mâcon, 2007.
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. « La guiche, son église, son couvent » par Raoul Bécousse, revue Images de Saône-et-Loire n° 9 (avril 1971), p. 17 à 19.
  9. « Visite à l'église de La Guiche », article paru dans la revue Images de Saône-et-Loire n° 82 (été 1990), pages 16 et 17.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :