Pressy-sous-Dondin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pressy-sous-Dondin
Le château.
Le château.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Mâcon
Canton Cluny
Intercommunalité Communauté de communes du Clunisois
Maire
Mandat
Jean-Denis Garitaine
2014-2020
Code postal 71220
Code commune 71358
Démographie
Population
municipale
95 hab. (2014)
Densité 7,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 28′ 32″ nord, 4° 30′ 42″ est
Altitude Min. 236 m
Max. 445 m
Superficie 12,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pressy-sous-Dondin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pressy-sous-Dondin

Pressy-sous-Dondin est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pressy-sous-Dondin est un village qui se trouve entre le Clunysois et le Charolais.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-André-le-Désert Rose des vents
Saint-Bonnet-de-Joux N Saint-Vincent-des-Prés
O    Pressy-sous-Dondin    E
S
Suin Chiddes

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Jean-Denis Garitaine   Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 95 habitants, en diminution de -3,06 % par rapport à 2009 (Saône-et-Loire : 0,19 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
915 935 915 874 872 911 935 936 934
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
870 897 869 872 897 915 902 480 424
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
412 402 397 337 283 260 251 224 181
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
161 121 114 68 72 71 97 96 95
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Les 96 habitants, en 2013, de la commune ont pour 22 d’entre eux moins de 30 ans, 39 ont de 30 à 59 ans et 35 ont plus de 60 ans[5].

Sur les 56 personnes dont l'âge est compris entre 15 et 64 ans 69,6 % sont des actifs ayant un emploi, 10,7 % sont des retraités, 8,9 % des étudiants et 10,7 % d’autres inactifs.

Logements[modifier | modifier le code]

Il existe, en 2013, 91 logements dans la commune, 44 sont des résidences principales et 42 des résidences secondaires ; 5 logements sont vacants[5]

Economie et emploi[modifier | modifier le code]

Le nombre d’emplois, en 2013,  sur le territoire de la commune est de 20, dont 4 salariés et 16 non salariés[5]. Au 31 décembre 2014 11 établissements sont présents dont 5 appartiennent au secteur de l’agriculture , 1 au secteur de l'industrie, 4 aux secteurs du commerce, des transports et des services divers, et 1 à l’administration.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Pressy sous dondin est une commune aux  trois châteaux : le château de Dondin, le château de la Tour-de-Marchizeuil, le château de Pressy[6].

Le château de Dondin[modifier | modifier le code]

La tour de Marchizeuil telle qu'elle a été dessinée dans l'album de Saône-rt-Loire (1841)

Dondin était une des cinq anciennes chatelleries du Charolais. En 1419 le château appartient au duc de Bourgogne. Il a une fonction défensive. Le château soutint plusieurs sièges durant les guerres de religion. En juillet 1593 il est pris par le vicomte de Tavernes et démoli. Le nouveau manoir date de la première moitié du XIXe siècle.

Le château de la Tour-de-Marchizeuil[modifier | modifier le code]

Le nom de Marchizeuil est celui d'une famille de nobles du Charolais. En 1362 Guillaume de Marchizeuil repris la terre de Pressy-sous-Dondin[7]. Il passe à la famille de Fautrières par le mariage de Louise de Marchizeuil avec Thibaud de Fautrières de Courchevel. Le château a été entièrement reconstruit en 1751. Lors de la période révolutionnaire le nouveau propriétaire modifia profondément la construction et transforme le château en une belle maison d’habitation (comblement des fossés, enlèvement des pierres sculptées…).

Le château de Pressy[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

De manière générale, Pressy-sous-Dondin est réputé pour bénéficier de la plus forte concentration en joliesse du Clunisois. Cette croyance populaire trouve une résonance concrète aujourd'hui en la personne de Marie M. (ex-candidate de l'émission de télé réalité "DSStar", saison 2), dont les tâches de rousseur enchantent l'existence des heureux les contemplant. Une beauté qui avait d'ailleurs inspiré Guillaume Apollinaire dans son célèbre poème "La jolie rousse".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  5. a, b et c « INSEE dossier complet commune de Pressy-sous-Dondin (71358) », sur insee.fr, (consulté le 22 avril 2017)
  6. Réunion d’artistes et d’écrivians Album historique et pittoresque du département de Saône-et-Loire Mâcon, Pelliat Charpentier 1841 tomé 2 p. 117
  7. « Pressy-sous-Dondin, patrimoine mobilier et immobilier, Inventaire du patrimoine », sur archives71.fr (consulté le 23 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :