Chat de Pallas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Otocolobus manul

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pallas.
image illustrant un félin
Cet article est une ébauche concernant un félin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Otocolobus manul
Description de cette image, également commentée ci-après

Un Chat de Pallas

Classification
Règne Animalia
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Tetrapoda
Classe Mammalia
Cohorte Placentalia
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Felinae

Genre

Otocolobus
Brandt, 1842

Nom binominal

Otocolobus manul
(Pallas, 1776)

Répartition géographique

Description de l'image Otocolobus manul map.svg.


Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 04/02/1977

Le Chat de Pallas (Otocolobus manul) ou Manul est un félin de la sous-famille des félinés. C'est la seule espèce du genre Otocolobus.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Le corps du Chat de Pallas mesure de 50 à 65 cm de long et la queue mesure de 21 à 31 cm. Le poids varie de 2,5 à 4,5 kg en moyenne[1].

Espérance de vie[modifier | modifier le code]

Le chat de Pallas possède une longévité moyenne comprise entre 11 et 12 ans.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Ce félin chasse les lièvres, les rongeurs et les oiseaux.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La maturité sexuelle de l'espèce est atteinte vers 10 mois. Les femelles ont une gestation comprise entre 63 et 69 jours et donnent naissance à des portées de 6 à 8[2] chatons. Les femelles peuvent avoir de une à cinq portées par an.

Répartition[modifier | modifier le code]

Ce félidé aux oreilles rondes et basses, au corps court et trapu, se rencontre un peu partout en Asie ; il provient d'Asie centrale[2]. Malgré sa ressemblance avec le chat domestique, il est impossible d'apprivoiser les adultes. Adapté au climat continental et à l'altitude, c'est le chat sauvage dont la fourrure est la plus épaisse.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom français de cette espèce commémore le zoologue allemand Peter Simon Pallas (1741-1811), descripteur de l'espèce.

Captivité[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Jackson et Adrienne Farrel Jackson (trad. Danièle Devitre, préf. Dr Claude Martin, ill. Robert Dallet et Johan de Crem), Les Félins : Toutes les espèces du monde, Turin, Delachaux et Niestlé, coll. « La bibliothèque du naturaliste »,‎ , 272 p., relié (ISBN 978-2603010198 et 2-603-01019-0), « Manul », p. 147-152
  2. a et b Où l'on découvre que le chat de Pallas mord madame pendant l'acte sexuel, Virgine Ballet, Libération, 28 mars 2014.
  3. http://www.parc-des-felins.com/fr/
  4. http://www.parc-des-felins.com/fr/nos-animaux/nos-felins/circuit-asiatique
  5. http://www.parc-des-felins.com/fr/actualites/a-la-une/1867/premiere-naissance-2015-chez-les-felins-de-nouveaux-bebes-manuls

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Genre Otocolobus[modifier | modifier le code]

Espèce Otocolobus manul[modifier | modifier le code]