Chat de Pallas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Otocolobus manul

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pallas.
Otocolobus manul
Description de cette image, également commentée ci-après

Un Chat de Pallas

Classification
Règne Animalia
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Tetrapoda
Classe Mammalia
Cohorte Placentalia
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Felinae

Genre

Otocolobus
Brandt, 1842

Nom binominal

Otocolobus manul
(Pallas, 1776)

Répartition géographique

Description de l'image Otocolobus manul map.svg.


Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 04/02/1977

Le Chat de Pallas (Otocolobus manul) ou Manul est un félin de la sous-famille des félinés. C'est la seule espèce du genre Otocolobus.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Le corps du Chat de Pallas mesure de 50 à 65 cm de long et la queue mesure de 21 à 31 cm. Le poids varie de 2,5 à 4,5 kg en moyenne[1].

Espérance de vie[modifier | modifier le code]

Le chat de Pallas possède une longévité moyenne comprise entre 11 et 12 ans.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Ce félin chasse les lièvres, les rongeurs et les oiseaux.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La maturité sexuelle de l'espèce est atteinte vers 10 mois. Les femelles ont une gestation comprise entre 63 et 69 jours et donnent naissance à des portées de 6 à 8[2] chatons. Les femelles peuvent avoir de une à cinq portées par an.

Répartition[modifier | modifier le code]

Ce félidé aux oreilles rondes et basses, au corps court et trapu, se rencontre un peu partout en Asie ; il provient d'Asie centrale[2]. Malgré sa ressemblance avec le chat domestique, il est impossible d'apprivoiser les adultes. Adapté au climat continental et à l'altitude, c'est le chat sauvage dont la fourrure est la plus épaisse.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom français de cette espèce commémore le zoologue allemand Peter Simon Pallas (1741-1811), descripteur de l'espèce.

Captivité[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Jackson et Adrienne Farrel Jackson (trad. Danièle Devitre, préf. Dr Claude Martin, ill. Robert Dallet et Johan de Crem), Les Félins : Toutes les espèces du monde, Turin, Delachaux et Niestlé, coll. « La bibliothèque du naturaliste »,‎ , 272 p., relié (ISBN 978-2603010198 et 2-603-01019-0), « Manul », p. 147-152
  2. a et b Où l'on découvre que le chat de Pallas mord madame pendant l'acte sexuel, Virgine Ballet, Libération, 28 mars 2014.
  3. http://www.parc-des-felins.com/fr/
  4. http://www.parc-des-felins.com/fr/nos-animaux/nos-felins/circuit-asiatique
  5. http://www.parc-des-felins.com/fr/actualites/a-la-une/1867/premiere-naissance-2015-chez-les-felins-de-nouveaux-bebes-manuls

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Genre Otocolobus[modifier | modifier le code]

Espèce Otocolobus manul[modifier | modifier le code]