Eutheria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Placentalia)
Aller à : navigation, rechercher

Les Euthériens (Eutheria), aussi appelés Placentaires (Placentalia), forment l'infra-classe la plus importante des Mammifères, dans le sous-embranchement des Vertébrés. Ils constituent avec les métathériens la sous-classe des thériens (Theria), rassemblant actuellement presque toutes les espèces de mammifères, sauf les quelques espèces de monotrèmes (env. 4 000 espèces formant 114 familles chez les euthériens, 270 espèces formant 16 familles chez les métathériens, 3 espèces formant 2 familles chez les monotrèmes).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La caractéristique la plus évidente de cette infra-classe (mais pas la seule) est que les embryons se développent entièrement dans le corps de leur mère, et sont alimentés pendant la grossesse grâce au placenta. Les Euthériens partagent le même système XY de détermination sexuelle. Les Euthériens sont également les seuls Mammifères à avoir un corps calleux dans leur cerveau.

Origines[modifier | modifier le code]

On a longtemps pensé que les euthériens et les métathériens, groupes frères, ont divergé pendant la période jurassique, il y a environ 170 millions d'années[1], sans doute dans l'hémisphère nord[2]. Des études de phylogénie moléculaires ont fait remonter les grands groupes modernes de placentaires (y compris plusieurs ordres actuels) au milieu du Crétacé (104 à 112 millions d'années) ; le clade le plus anciennement séparé serait celui des Afrotheria, suivi de celui des Xenarthra ; ensuite (entre 85 et 95 millions d'années) se seraient distingués les Laurasiatheria et les Euarchontoglires. Plus récemment, cette datation a été remise en cause, à la suite d'études combinant traits génétiques et morphologiques, et la date d'apparition des mammifères placentaires est désormais postulée comme datant d'il y a 65 millions d'années, soit entre 200 000 et 400 000 ans après l'extinction des dinosaures[3],[4],[5].

Liste des ordres[modifier | modifier le code]

Selon ITIS (14 juil. 2012)[6] et Animal Diversity Web (14 juil. 2012)[7] :

MSW ne reconnaissait pas, jusqu'à la deuxième édition (1993) incluse, Soricomorpha, Erinaceomorpha et Afrosoricida et classait leurs membres dans un seul ordre Insectivora Haeckel, 1866, mais depuis la troisième édition (2005), MSW les considère comme trois ordres distincts.

L'ordre Artiodactyla est souvent remis en cause dans sa composition par des auteurs récents, ainsi que l'ordre Cetacea en tant qu'ordre. Ils sont alors réunis dans l'ordre Cetartiodactyla.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La découverte du fossile Juramaia sinensis, vieux d'env. 160 millions d'années, a été annoncée dans Nature, n°476, en août 2011 (p. 442-445). Elle a eu lieu en Chine, dans le Liaoning. Sa denture, notamment, le rattache clairement à la lignée des euthériens.
  2. Le foyer d'origine des euthériens serait l'Asie, celui des métathériens l'Amérique du Nord.
  3. Le Point, magazine, « L'ancêtre commun des mammifères placentaires identifié », sur Le Point.fr,‎ 8 février 2013 (consulté le 9 février 2013)
  4. (en) Andrea L. Cirranello et et al., « The Placental Mammal Ancestor and the Post–K-Pg Radiation of Placentals », Science, no 6120,‎ 2013, p. 662-667 (résumé)
  5. (en) Anne D. Yoder, « Fossils Versus Clocks », Science, no 6120,‎ 2013, p. 656-658 (résumé)
  6. ITIS, consulté le 14 juil. 2012
  7. Animal Diversity Web, consulté le 14 juil. 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Delsuc, Jean-François Mauffrey, Emmanuel Douzery, « Une nouvelle classification des mammifères », Pour la Science, vol. 303,‎ Janvier 2003 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :