Zoo de Lincoln Park

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lincoln Park Zoo)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant Chicago
Cet article est une ébauche concernant Chicago.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lincoln Park.
Zoo de Lincoln Park

Image illustrative de l'article Zoo de Lincoln Park
Entrée du zoo de Lincoln Park

Date d'ouverture 1868
Situation Drapeau des États-Unis Chicago (États-Unis)
Superficie 0,14 km2
Latitude
Longitude
41° 55′ 17″ Nord 87° 38′ 02″ Ouest / 41.92137, -87.63384
Nombre d'animaux 1 250
Site web http://www.lpzoo.com

Géolocalisation sur la carte : Illinois

(Voir situation sur carte : Illinois)
Zoo de Lincoln Park

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Zoo de Lincoln Park

Le zoo de Lincoln Park (en anglais : Lincoln Park Zoo) est un parc zoologique situé dans le secteur de Lincoln Park à Chicago, dans le nord-est de l'État de l'Illinois aux États-Unis. Le zoo se trouve au sein du Lincoln Park, le plus grand parc urbain public de la ville et le deuxième en importance aux États-Unis.

En 2010, il a accueilli 3 millions de visiteurs, ce qui en fait le deuxième parc zoologique traditionnel le plus visité des États-Unis[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le zoo a été fondé en 1868, lorsque le Lincoln Park Commissioners reçu un don d'un couple de cygnes. En 1874, les cygnes ont été rejoints par un ourson, le premier animal acheté pour le zoo. L'ours est devenu tout à fait apte à sortir de sa maison et peut facilement être trouvé dans le Lincoln Park de nuit. Le premier bison en captivité est né à Lincoln Park.

Marlin Perkins, qui plus tard est devenu célèbre en tant qu'hôte de l'émission télévisée Wild Kingdom, a été directeur du zoo, de 1944 jusqu'en 1962.

Description[modifier | modifier le code]

Vue sur Lincoln Park.

Aujourd'hui, le zoo de Lincoln Park abrite une grande variété d'animaux. Le zoo comprend des fauves, des ours polaires, des manchots, des gorilles, des reptiles, des singes, et d'autres espèces pour un nombre total de près de 1250 animaux. Également situé au zoo de Lincoln Park, un Quercus macrocarpa, qui est un arbre datant de 1830, soit trois ans avant que Chicago devienne officiellement une ville.

Le zoo de Lincoln Park est l'un des quatre zoos de la région métropolitaine de Chicago, les trois autres étant le grand zoo de Brookfield, le zoo de Phillips Park, et le zoo d'Indian Boundary Park. Le zoo de Lincoln Park est le seul zoo situé à l'intérieur de la ville de Chicago.

Deux sections du zoo de Lincoln Park sont réservées aux enfants. La première est le Pritzker Children's Zoo, un espace contenant une salle de jeux devenue populaire pour les enfants, mais au cours de ces dernières années, en raison des problèmes de santé, le zoo de Lincoln Park a fermé cette section. Les jeunes animaux qui sont rejetés par leurs parents ne sont plus conservés dans le zoo des enfants parce que les responsables du zoo ont estimé qu'il était plus difficile de réintroduire dans leur habitat, une fois qu'ils grandissent s'ils sont tenus à l'écart de leur propre espèce. La deuxième section du zoo réservée aux enfants est la Farm Zoo (ferme du zoo), qui est connue pour avoir été à l'époque animée par l'industriel John Deere.

Cette petite ferme comprend des porcs, des vaches, des chevaux et autres animaux qui se trouve généralement dans des fermes. Les enfants peuvent nourrir et caresser les animaux. En outre, les vaches sont traités en public pour les enfants de voir. La vedette est Regenstein qui est le plus vieux chimpanzé mâle dans un zoo en Amérique du Nord. Le zoo de Lincoln Park est membre de l'Association des Zoos et des Aquariums.

En 2005, le zoo a accueilli plus de 3 millions de personnes.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « America's Most-Visited Zoos », sur travelandleisure.com,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]