Loutre cendrée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aonyx cinereus, Aonyx cinerea, Amblonyx cinereus

Aonyx cinereus
Description de cette image, également commentée ci-après
Loutre cendrée au zoo du Bois du Petit-château à La Chaux-de-Fonds (Suisse)
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Mustelidae
Sous-famille Lutrinae
Genre Aonyx

Espèce

Aonyx cinereus
(Illiger, 1815)

Synonymes

  • Amblonyx cinereus (Illiger, 1815)
  • Aonyx cinereus (Illiger, 1815) (orth. error), préféré par ITIS[1]

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2acd : Vulnérable

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 04/02/1977

La loutre cendrée (Aonyx cinereus, anciennement Amblonyx cinereus) est une espèce de loutres de la famille des Mustelidés. Aussi appelée loutre asiatique, loutre naine d'Asie ou loutre à griffes courtes, cette loutre est menacée et considérée comme étant vulnérable (VU) à cause de la disparition rapide de son habitat[2] et de la pollution.

C'est la plus petite des loutres[3].

Description[modifier | modifier le code]

Elle mesure (tête et corps) de 40,6 à 63,5 cm (voire moins selon la source Histoire naturelle : de 36 à 47 cm) pour un poids de 2,7 à 5,4 kg. La queue mesure entre 24,6 et 30,4 cm[4].

La loutre cendrée est une bonne nageuse

Son dos est brun, son ventre est plus clair avec des taches blanches dans le bas de la face, la gorge et la poitrine. Ses griffes sont très courtes.

Comportement[modifier | modifier le code]

Cette loutre vit en groupe d'une douzaine d'individus. Elle marque son territoire à l'aide de la sécrétion des glandes anales situées à la base de la queue mais aussi avec son urine et ses crottes.

Alimentation[modifier | modifier le code]

La loutre cendré se nourrit de mollusques, de crustacés dont des crabes et de grenouilles.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La femelle a en moyenne 2 petits par portée et les deux parents s'en occupent[5].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Carte de répartition en Asie

La loutre cendrée se trouve en Inde et dans l'Himalaya, en Asie du Sud-Est et en Chine du Sud.

Classification[modifier | modifier le code]

Aonyx cinerea (Loutre cendrée) au ZooParc de Beauval à Saint-Aignan-sur-Cher, France.

Auparavant classée dans le genre monotypique Amblonyx Rafinesque, 1832 sous le synonyme Amblonyx cinereus. L'espèce a été décrite pour la première fois en 1815 par le zoologiste allemand Johann Karl Wilhelm Illiger (177-1813).

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Mammal Species of the World (version 3, 2005) (21 mai 2013)[6] :

  • sous-espèce Aonyx cinerea cinerea
  • sous-espèce Aonyx cinerea concolor
  • sous-espèce Aonyx cinerea nirnai

Notes et références[modifier | modifier le code]

La principale menace qui pèse actuellement sur la loutre centrée en Asie du Sud-Est (et, dans une moindre mesure, sur la loutre d'Europe, la loutre à pelage lisse et la loutre de Sumatra), c'est qu'elle est capturée dans la nature pour être ensuite vendue comme animal de compagnie[7].

  1. ITIS, consulté le 21 mai 2013
  2. UICN, consulté le 21 mai 2013
  3. Collectif, Histoire naturelle, Flammarion, , 650 p. (ISBN 978-2-0813-7859-9), p. Loutre à griffes courtes page 575
  4. (en) Référence Animal Diversity Web : Aonyx cinerea
  5. Collectif (trad. Sylvie Menny), Le règne animal, Gallimard Jeunesse, , 624 p. (ISBN 2-07-055151-2), p. Loutre orientale page 201
  6. Mammal Species of the World (version 3, 2005), consulté le 21 mai 2013
  7. Jani Actman (photogr. Suzi Eszterhas, minden pictures), « En Asie du Sud-Est, les loutres sont vendues comme animaux domestiques », sur nationalgeographic.fr, National Geographic,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :