Télématin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Télématin
Logo de l'émission
Logo de l'émission

Programme adapté Today
Genre Magazine
Périodicité Quotidien (du lundi au samedi)
Réalisation Thierry Druine
Philippe Miramon
Jean-Philippe Oudin
Olivier Le Bras
Serge Bonafous
Jean-François Didelot
Jean-Julien Solic
Développement Ophélie Radureau-Viaene (productrice depuis 2019) William Leymergie (jusqu'en 2017)
Laurent Boussié
Emmanuel Vannier
(rédacteurs en chef)
Présentation Laurent Bignolas (depuis 2017)

Remplaçants :
Laurence Ostolaza
Isabelle Martinet
Thomas Hervé
Damien Thévenot

Ancienne présentation Julien Lepers (1986)
Roger Zabel (1986-1989)
Catherine Ceylac et Marc Autheman (1988-1989)
Mady Tran (1989)
William Leymergie (1985-1986,1989-2017)

Remplaçants :
Thierry Beccaro (1987-2019) Laurent Romejko (1998-2012)

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 34
Production
Lieu de tournage France Télévisions Studio C
Durée 175 minutes (depuis le 4 janvier 2016)
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production france·tv·studio depuis 2019
Diffusion
Diffusion France 2
Ancienne diffusion Antenne 2
Lieu de première diffusion Siège d'Antenne 2

avenue Montaigne

Date de première diffusion (34 ans)
Public conseillé Tout Public
Site web www.france2.fr/emissions/telematin

Télématin est une émission de télévision française, sur le modèle de Today diffusée depuis le sur Antenne 2, puis France 2. Cette émission matinale propose des journaux et des rubriques sur la culture et la vie quotidienne.

Historique[modifier | modifier le code]

Sur le modèle américain Today, une émission télévisée américaine diffusée sur NBC depuis 1952, et sous l'impulsion de Georges Fillioud[1], et du président d’Antenne 2 Pierre Desgraupes, la télévision publique ouvre une nouvelle tranche horaire matinale jamais exploitée. Préparée pendant plus d’un an par les collaborateurs les plus proches de Desgraupes (particulièrement Pierre Wiehn le directeur de la programmation), l'émission Télématin[2] , dont la mise à l'antenne était prévue pour le [3], est finalement lancée pour cause de grève trois jours plus tard, le 10 janvier 1985 sur Antenne 2, devenue France 2 en 1992. Ses premiers responsables en sont Paul Nahon (rédaction en chef) puis Michel Strulovici (rédacteur en chef)[4], Henri Slotine (chroniques) Daniel Patte (production) et William Leymergie (présentation). Les premiers réalisateurs sont à l'époque alternativement Dominique Colonna et Marcel Zemmour.

Une émission appelée "Télé-Matin" avait déjà existé à la télévision françaises au début des années 1970. Elle était diffusée le dimanche matin sur la première chaîne, commençant à 8 h 55 pour finir à 9 h[5].

Dans un premier temps, Télématin est diffusée du lundi au vendredi, les matinées du week-end étant prises en charge par l'émission Bonjour la France sur TF1.

Télématin est la deuxième émission de télévision matinale diffusée en semaine après le 7/9 de Michel Denisot lancée le [6] sur Canal+[7].

Le succès de Télématin inspire la création en milieu de matinée de Matin Bonheur en 1987, émission produite par Monique Cara, puis en 1996 des « Beaux Matins », enfin de C'est au programme en 1998, dont William Leymergie est le producteur. Les humoristes Les Inconnus parodient ces émissions dans leur sketch Youpi Matin, où chroniqueurs et présentateurs apparaissent à l'antenne à moitié endormis.

Concept[modifier | modifier le code]

Télématin est à la fois une émission d'information (avec des journaux ou flashs toutes les demi-heures, deux revues de presse, la météo, les informations routières et une interview politique), ainsi qu'un magazine (avec des rubriques sur la musique, les voyages, le cinéma, le sport et la vie quotidienne en général). L'émission est diffusée de h 30 à h 30.

L'émission du samedi est consacrée plus spécifiquement aux activités du week-end, comme le marché, le bricolage ou la culture, il n'y a alors pas d'interview politique, et la revue de presse est centrée ce jour-là sur les magazines[8]. Quatre flashs infos y sont proposés à 7h, 7h30, 8h, 9h (contre un flash toutes les 30 minutes en semaines), et quatre météo sont présentes (après les flashs de 7h30 et 8h, avant le flash de 9h, et à 9h35 avant la dernière session de l'émission).

Parmi ces diverses rubriques, l'émission fait appel chaque matin à l'un des correspondants permanents de France 2 en Europe ou dans le monde : dans cette chronique « Sans frontières », il présente un fait marquant de l'actualité du pays.

Durant les premières années de l'émission, chaque flash d'information de 8h00 est précédé à 7h53 d'un cartoon issu des Merrie Melodies, des Looney Tunes ou de Mister Magoo.

Depuis le , excepté l'été, l'émission du samedi est complétée par une séquence d'une demi-heure, nommée « C'est un monde ! » faisant appel aux correspondants à travers le monde.

Depuis le , Télématin est précédé par une nouvelle tranche d'informations « Le 6h Info », animée de h 0 à h 30 tout d'abord par Laurent Bignolas puis par Samuel Étienne depuis le mois de septembre.

Habillage antenne[modifier | modifier le code]

Extrait générique de décembre 2002 au 28 août 2016.

Le , l'habillage de l'émission est renouvelé, utilisant désormais des couleurs acidulés comme le jaune et le violet. Le présentateur apparaît dans le générique et interagit avec des horloges[9].

Depuis le , à l'occasion de l'instauration de la nouvelle identité visuelle des chaînes de France Télévisions, Télématin change de plateau en intégrant celui des journaux télévisés, tout comme l'émission C'est au programme qui déménage du au .

Faits marquants[modifier | modifier le code]

En 2007, après une altercation avec un chroniqueur, William Leymergie est suspendu de la présentation de l'émission pour quinze jours, remplacé par Thierry Beccaro[10].

Le , Lucie Bouzigues, journaliste à Télématin, meurt d'une rupture d'anévrisme alors qu'elle n'était âgée que de 26 ans[11],[12].

À la rentrée de septembre 2019, une impressionnante vague de départs survient chez Télématin[13]. Plus d'une dizaine de chroniqueurs décident de claquer la porte après une réunion avec la direction de France Télévisions qui propose de requalifier les CDD en CDI, contre une baisse de leurs rémunérations de 30 à 40 %[14]. Tous ces chroniqueurs révèlent qu'ils envisagent de poursuivre France Télévisions aux Prud'hommes à la suite de leurs départs respectifs[15].

Rubriques[modifier | modifier le code]

Journaux télévisés[modifier | modifier le code]

Semaine[modifier | modifier le code]

La rédaction en chef des journaux est assurée par Emmanuel Vannier assisté de Martin Gouesse, Sophie Gastrin et Sylvain Lequesne (rédacteurs en chef adjoints). Cette équipe assume également la rédaction en chef de la tranche 6h/9h de France Info télé sur le canal 27 de la TNT. 7 jours par semaine, 365 jours par an.

Du lundi au vendredi, 5 JT sont diffusés en direct. La première et la dernière édition de l'émission sont des flash info et présentée avec la langue des signes. Depuis 2019, un court flash est diffusé à 8h30 et présenté par Karine Baste-Régis.

  • En semaine, les éditions de 6 heures 30, 7 heures 30 et 8 heures 30 sont présentées par Karine Baste-Régis (depuis 2019). Elle est remplacée principalement par Nabila Tabouri ou Estelle Colin.
  • Celles de 7 heures, 8 heures et 9 heures sont présentées par Julien Benedetto (depuis 2019). Il est remplacé principalement par Estelle Colin ou Nabila Tabouri.

En 2016, l'édition de 8 heures 45 est retardée progressivement et devient finalement l'édition de 9 heures.

Samedi[modifier | modifier le code]

Le samedi, quatre journaux sont diffusés en direct.

Météo[modifier | modifier le code]

  • Elle est diffusée après le 6 heures 30 (édition très courte, présentée assis en plateau) mais avant les autres journaux en direct.
  • Le samedi, celle-ci est présentée en direct après chaque journal (présentée assis en plateau), sauf le 7 heures (météo décalée à h 35, en remplacement du flash info), et sauf le flash de 9 heures, où la météo est diffusée au préalable à h 55.

Pendant 23 ans, jusqu'en 2012[16], c'est Laurent Romejko qui présente la météo au cours de l'émission.

En semaine, en alternance :

Le samedi :

  • depuis septembre 2006 : Myriam Seurat / en remplacement et alternance Nathalie Rihouet et Valérie Maurice.

Plus rarement :

  • depuis le 31 octobre 2012 : Anaïs Baydemir (en remplacement de Laurent Romejko (1988-2012)). Anaïs Baydemir présente plus particulièrement les éditions de la météo du 13 h et du 20h en alternance avec Chloé Nabédian.
  • depuis le 29 août 2016 : Chloé Nabédian (en remplacement de Tania Young (présente depuis le 7 mars 2008 mais moins présente à la rentrée 2016 puisqu'elle présente de nombreux reportages pour Télématin)). Chloé Nabédian présente plus particulièrement les éditions de la météo du 13 h et du 20h en alternance avec Anaïs Baydemir.
  • très rarement, Isabelle Martinet (chroniqueuse et remplaçante de l'animateur-vedette) et Tania Young (chroniqueuse).

Point route[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Point route.

Un point route a été présenté entre 1993 et le 2 avril 2016 à h 25, h 55 et à h 30 du lundi au vendredi mais aussi le vendredi à h 25 et à h le samedi, en alternance par :

  • 1993-2016 : Valérie Maurice
  • 2002-2016 : Julien Pascal
  • janvier 2004 - 2016 : Étienne Jacquemard
  • 2009-2016 : David Lefort

Actu[modifier | modifier le code]

C'est un monde ![modifier | modifier le code]

Article détaillé : C'est un monde !.

Cette rubrique est diffusée le samedi depuis septembre 2014 à partir de 9h25.

Chroniques[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Découverte / Nature[modifier | modifier le code]

Emploi (embauche)[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Web[modifier | modifier le code]

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Collaborateur de Télématin.

Présentateurs[modifier | modifier le code]

Remplaçants[modifier | modifier le code]

Dans les premières années, Laurent Cabrol, Sophie Davant, Laurent Romejko, Thierry Beccaro assuraient, notamment pendant les vacances, l'intérim des présentateurs titulaires.

Le présentateur en titre se fait ponctuellement remplacer par :

Anciens remplaçants 

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

Journalistes[modifier | modifier le code]

Météo[modifier | modifier le code]

Chroniqueurs[modifier | modifier le code]

Anciens collaborateurs[modifier | modifier le code]

Journalistes[modifier | modifier le code]

Météo[modifier | modifier le code]

Chroniqueurs[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Télématin est l'émission matinale la plus regardée de France. En audimétrie, Télématin réalise les meilleures audiences de France 2. Ainsi en 2008/2009, l'émission réunit 1,4 million de téléspectateurs en semaine soit 41 % de part d'audience et 1 million de téléspectateurs le samedi soit 37 % de part d'audience[24].

De 2004 à 2008, elle était en concurrence avec La Matinale diffusée sur Canal+ qui réunissait entre 3 et 8 % de part d'audience.

Depuis la montée en puissance des chaînes d'information en continu et de leur matinale, l'audience s'est progressivement érodée en passant sous le cap des 30 % de part d'audience à plusieurs reprises dans les années 2010. En comparaison, lors de la rentrée en septembre 2017, Télématin est regardé par 842.000 personnes (28,9 %) tandis que « Première édition » diffusée sur BFM TV réunit 386 000 téléspectateurs (16,9 %), Bourdin Direct retransmis sur RMC Découverte est vu par 127 000personnes (5,6 %), la « Matinale Info » diffusée par CNews rassemble 82 000 téléspectateurs (3,3 %) et enfin la « Matinale de LCI » vue par 37 000 personnes (1,3 %)[25].

Au mois de septembre 2019, l'émission a réuni une moyenne de 775 000 téléspectateurs (26,3%).

Période de diffusion Audience moyenne Références
Nombre de téléspectateurs PDM
De janvier à avril 2012 1 100 000 27 % [26]
Du 20 mai au 1 200 000 34,5 % [27]
En 2014 1 100 000 31,7 % [28]
Du 1er mai au 1 015 470 29,9 % [29]
Du 1er mai au 970 215 28,1 % [29]
Du 1er mai au 1 005 730 26,5 % [29]
30 septembre 2019 838 000 26,8% [30]
7 au 11 octobre 2019 839 000 26,5% [31]
21 au 25 octobre 2019 851 000 26,9% [31]

Production[modifier | modifier le code]

Jusqu'à son départ, William Leymergie, producteur délégué de l'émission, fait office de rédacteur en chef pour la partie magazine de l'émission tandis que les journaux, ainsi que les 4 vérités, la rubrique sport et la revue de presse, sont préparées directement par la rédaction de France 2 avec deux rédacteurs en chef dédiés : Laurent Boussié et Emmanuel Vannier[32].

Depuis 2019, c'est Ophélie Radureau-Viaene qui est la productrice de Télématin. France Télévisions Studio est chargée de la production depuis 2019[pas clair].

Le samedi pour les journaux en direct et lors des mouvements de grève affectant les locaux de France Télévisions, l'émission a lieu dans un studio particulier, plus petit en régie finale, où le présentateur est face au chroniqueur sans que la caméra ne bouge ni ne filme les coulisses d'où son surnom de studio de « La caméra fixe ». Ce même studio est aussi utilisé en période de grève pour les éditions du 13 heures et du 20 heures.

Les pigistes[modifier | modifier le code]

Télématin est l'un des services de la chaîne qui fait le plus appel aux pigistes, généralement jeunes et frais émoulus de leurs écoles, qui sont « testés » à Télématin, case à la fois moins exposée médiatiquement et plus dure en termes d'horaires et de rapidité de travail. Cela n'empêche pas les litiges judiciaires dus aux renouvellements de contrats à durée déterminée dont les chroniqueurs sont les victimes[33],[18].

Diffusion[modifier | modifier le code]

En semaine[modifier | modifier le code]

Télématin est diffusé en direct du lundi au vendredi depuis 1985. Lancée de h 45 à h 30 en 1985[2], à l'été 1986, l'émission est diffusée de h 45 à h. À partir de 1990, elle est diffusée de h 30 à h 30. Elle est prolongée jusqu'à h 45 à la rentrée 2006 puis jusqu'à h à la rentrée 2009[24] puis jusqu'à h 25 le 4 janvier 2016.

Samedi[modifier | modifier le code]

À partir de la rentrée 2008, l'émission est également diffusée le samedi, de h à h 45[34]. L'édition du samedi n'est pas diffusée en direct, sauf pour les journaux : l'émission est enregistrée le jeudi après-midi[35] (sauf quelques exceptions, comme pour les samedis des journées européennes du patrimoine, les samedis suivant les attentats de Paris ou pour le Téléthon).

Depuis , l'émission du samedi est prolongée jusqu'à h 30. À partir du , l'émission du samedi est prolongée jusqu'à h 55. Depuis , l'émission du samedi est raccourcie pour se terminer à h 25 mais elle est désormais prolongée par C'est un monde ! se terminant à h 55. Elle fait donc plus ou moins partie de Télématin. Depuis septembre 2017, l'émission a repris son horaire habituel des vacances scolaires le samedi, débutant à h pour se terminer à h 55.

Vacances scolaires[modifier | modifier le code]

Pendant les vacances scolaires, Télématin est diffusé du lundi au samedi, pendant trois heures en direct (sauf émission du samedi enregistrée le jeudi), de h 30 à h 25 en semaine et de h à h 55 le samedi.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Antenne 2 midi », sur ina.fr,
  2. a b et c (fr) Jean-Philippe Pisanias, « Télématin, train-train à grande vitesse », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. Raymond Marcillac, Chronique de la Télévision, Éditions Chronique, (ISBN 2-905969-76-8) p. 232
  4. Michel Strulovici : voir L'Assiette anglaise.
  5. Télé 7 Jours n°610, semaine du 1er au 7 janvier 1972, page 22.
  6. (fr) Roland Mihaïl et Antoine Silber, « Michel Denisot », L'Express,‎ (lire en ligne)
  7. Alexandre Raveleau, « Canal+ fête ses 25 ans avec Michel Denisot », sur programme-tv.com,
  8. (fr) « Télématin le samedi dès le 6 septembre », sur Leblogtvnews.com,
  9. 17mars.com/portfolio/telematin sur l'agence 17mars.com
  10. « EXCLUSIF : William Leymergie remplacé par Thierry Beccaro », sur le site programme.tv, (consulté le 3 juillet 2015).
  11. « Décès à 26 ans de Lucie Bouzigues, jeune journaliste de Télématin », sur le site du magazine L'Express, (consulté le 3 juillet 2015)
  12. « Médias. Décès brutal de Lucie Bouzigues, 26 ans, journaliste à Télématin », sur le site du quotidien Ouest France, (consulté le 3 juillet 2015)
  13. « Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ) », sur ozap.com (consulté le 6 octobre 2019)
  14. Prisma Média, « Départs en série à Télématin : des chroniqueurs attaquent France Télévisions en justice - Voici », sur Voici.fr (consulté le 6 octobre 2019)
  15. Paris Match, « Crise à "Télématin" : mis en cause par des collaborateurs, Laurent Bignolas se défend », sur parismatch.com (consulté le 6 octobre 2019)
  16. « Laurent Romejko quitte la météo de France 2 », sur teleobs.nouvelobs.com,
  17. Carole Tolila : voir Silence, ça pousse !.
  18. a b c et d Le cas du chroniqueur Philippe Collignon.
  19. (fr) « Télématin », sur TV Magazine,
  20. « "Télématin" : Laurent Bignolas succède à William Leymergie », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2017)
  21. (fr)1998 - La première chronique de Sophie Le Saint, sur YouTube
  22. « Christilla Pellé-Douël - Babelio », sur babelio.com (consulté le 10 novembre 2017).
  23. « Regardez les adieux de Brigitte-Fanny Cohen, ... la 11e chroniqueuse historique à quitter Télématin sur France 2 en quelques semaines - Vidéo », sur www.jeanmarcmorandini.com (consulté le 30 septembre 2019)
  24. a et b Olivier Viaggi, « Un quart d’heure de plus pour Télématin ! », sur universfreebox.com, .
  25. Audiences : Adeline François réussit sa première matinale sur BFMTV, Pascale de La Tour du Pin correcte sur LCI sur ozap.com, le 29 août 2017.
  26. Téléobs, « "Télématin" et son million de téléspectateurs », sur www.nouvelobs.com, nouvelobs.com,
  27. Emmanuel Matt, « Les audiences hebdomadaires de la télévision : Du 20 au 26 mai 2013 », sur www.mediaunautreregard.com, mediaunautreregard.com,
  28. Rémi Banet, « 30 ans de Télématin sur France 2: Enquête sur le vrai visage de William Leymergie », sur http://teleobs.nouvelobs.com, http://teleobs.nouvelobs.com,
  29. a b et c Benoît Mandin, « Télématin : William Leymergie reste, France 2 cède du terrain face à la matinale de BFMTV », sur www.toutelatele.com, toutelatele.com,
  30. Toutelatélé 3 octobre 2019.
  31. a et b Toutelatélé 21 octobre 2019.
  32. « France TV info - JT », sur France TV info, .
  33. Lefigaro.fr du 2 octobre 2019 : Télématin: pourquoi les chroniqueurs désertent la matinale de France 2.
  34. « William Leymergie lance le Télématin du samedi », sur TV Magazine, .
  35. « Les coulisses d'une chronique de télématin », sur Intemredia, .