Télématin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Télématin
Logo de l'émission.
Logo de l'émission.

Programme adapté Today
Genre Magazine
Périodicité Quotidien (du lundi au samedi)
Création William Leymergie
Réalisation Henri Legoy
Kiki Gauthier
Thierry Druine
Serge Bonafous
Pascal Gervais (journaux du samedi)
Développement William Leymergie
Laurent Boussié
Emmanuel Vannier
(rédacteurs en chef)
Présentation William Leymergie (1985-1986, depuis 1990)
Thierry Beccaro (remplaçant)
Laurence Ostolaza (remplaçante)
Isabelle Martinet (remplaçante)
Thomas Hervé (remplaçant)
Ancienne présentation Julien Lepers (1986-1987)
Roger Zabel (1987-1988),
Catherine Ceylac et Marc Autheman (1988-1989),
Laurent Romejko (1998-2012)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 30
Production
Lieu de tournage France Télévisions Studio B
Durée 150 minutes
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production William Leymergie
(depuis 1990)
(producteur délégué, les droits de l'émission appartiennent à la chaine)
Diffusion
Diffusion France 2
Ancienne diffusion Antenne 2
Lieu de première diffusion Siège d'Antenne 2

avenue Montaigne

Date de première diffusion
Public conseillé Tout Public
Site web http://telematin.france2.fr

Télématin est une émission de télévision française, sur le modèle de Today diffusée depuis le [1] sur Antenne 2, puis France 2. Cette émission matinale propose des journaux et des rubriques sur la culture et la vie quotidienne.

Historique[modifier | modifier le code]

Sur le modèle américain Today, une émission télévisée américaine diffusée sur NBC depuis 1952, et sous l'impulsion de Georges Fillioud[2], la télévision publique ouvre une nouvelle tranche horaire matinale jamais exploitée. L'émission Télématin[3] est mise à l'antenne [1] sur Antenne 2, devenue France 2 en 1992. Ses premiers responsables en sont Paul Nahon (rédaction en chef), Henri Slotine (chroniques,) Daniel Patte (production) et William Leymergie (présentation).


Dans un premier temps, Télématin est diffusée du lundi au vendredi, les matinées du week-end étant prises en charge par l'émission Bonjour la France sur TF1.

Télématin est la deuxième émission de télévision matinale diffusée en semaine après le 7/9 de Michel Denisot lancée le [4] sur Canal+[5].

Le succès de Télématin inspire la création en milieu de matinée de Matin Bonheur en 1986, puis de C'est au programme en 1998, dont William Leymergie est le producteur. Les humoristes Les Inconnus parodient ces émissions dans leur sketch Youpi Matin, où chroniqueurs et présentateurs apparaissent à l'antenne à moitié endormis.

Présentateurs[modifier | modifier le code]

Remplaçants[modifier | modifier le code]

Dans les premières années, Laurent Cabrol, Sophie Davant, Thierry Beccaro assuraient, notamment pendant les vacances l'intérim des présentateurs titulaires.

Aujourd'hui, l'émission est diffusée en direct du lundi au vendredi et est enregistrée le jeudi après-midi concernant l'émission du samedi. Pour cela, William Leymergie se fait ponctuellement remplacer par :

De 1998 jusqu'en 2012, on pouvait retrouver Laurent Romejko[10]: il fut ensuite appelé à présenter Météo à la carte sur France 3.

Faits marquants[modifier | modifier le code]

En 2007, après une altercation avec un chroniqueur, William Leymergie est suspendu de la présentation de l'émission pour quinze jours, remplacé par Thierry Beccaro[7].

Le , Lucie Bouzigues, journaliste à Télématin, meurt d'une rupture d'anévrisme alors qu'elle n'était âgée que de 26 ans[11],[12].

Concept[modifier | modifier le code]

Télématin est à la fois une émission d'information (avec des journaux ou flashs toutes les demi-heures, deux revues de presse, la météo, les informations routières et une interview politique), ainsi qu'un magazine (avec des rubriques sur la musique, les voyages, le cinéma, le sport et la vie quotidienne en général). L'émission du samedi est consacrée plus spécifiquement aux activités du week-end, comme le marché, le bricolage ou la culture, il n'y a alors pas d'interview politique, et la revue de presse est centrée ce jour-là sur les magazines[13].

Parmi ces diverses rubriques, l'émission fait appel chaque matin à l'un des correspondants permanents de France 2 en Europe ou dans le monde : dans cette chronique « Sans frontières », il présente un fait marquant de l'actualité du pays.

À compter du samedi 20 septembre 2014, l'émission du samedi est complétée par une séquence d'une demi heure, nommée "C'est un Monde" faisant appel aux correspondants à travers le monde.

Ces correspondants sont, au 1er septembre 2014 (liste non exhaustive) :

Rubriques[modifier | modifier le code]

Les JT[modifier | modifier le code]

Du lundi au vendredi cinq JT sont diffusés en direct. Le samedi, quatre journaux sont diffusés en direct.

La météo[modifier | modifier le code]

Point Route[modifier | modifier le code]

Il est présenté à h 55 (mais aussi à 6h25 et 9h05) (du lundi au vendredi) et à h 30 et 9 h 00 (le samedi) en alternance par Valérie Maurice, Julien Pascal, David Lefort et Étienne Jacquemart.

Actu[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Découverte / Nature[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Web[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Télématin est l'émission matinale la plus regardée de France, devant notamment La Matinale de Canal+. En termes de part de marché, Télématin réalise les meilleures audiences de France 2. Ainsi en 2008/2009, l'émission réunit 1,4 million de téléspectateurs en semaine soit 41 % de part de marché et 1 million de téléspectateurs le samedi soit 37 % de part de marché[14].

Production[modifier | modifier le code]

William Leymergie, producteur délégué de l'émission, fait office de rédacteur en chef pour la partie magazine de l'émission tandis que les journaux, ainsi que les 4 vérités, la rubrique sport et la revue de presse, sont préparées directement par la rédaction de France 2 avec deux rédacteurs en chef dédiés : Laurent Boussié et Emmanuel Vannier[15].

Télématin est l'un des services de la chaîne qui fait le plus appel aux pigistes, généralement jeunes et frais émoulus de leur écoles et de type École des Fans, qui sont « testés » à Télématin, case à la fois moins exposée médiatiquement et plus dure en termes d'horaires et de rapidité de travail.

Le samedi pour les journaux en direct et lors des mouvements de grève affectant les locaux de France Télévisions, l'émission a lieu dans un studio particulier, plus petit en régie finale, où le présentateur est face au chroniqueur sans que la caméra bouge ni filme les coulisses d'où son surnom le studio de « La caméra fixe ». Ce même studio est aussi utilisé en période de grève pour les éditions de 13 heures et de 20 heures.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Télématin est diffusé en direct du lundi au vendredi depuis 1985. Lancée de h 45 à h 30 en 1985[3], en été 1986 l'émission est diffusée de h 45 à h à partir de 1990 elle est diffusée de h 30 à h 30. Elle est prolongée jusqu'à h 45 à la rentrée 2006 puis jusqu'à h à la rentrée 2009[14].

À partir de la rentrée 2008, l'émission est également diffusée le samedi, de h à h 45[16]. L'édition du samedi a la particularité de ne pas être diffusée en direct, sauf pour les journaux : l'émission est enregistrée le jeudi après-midi[17] (sauf quelques exceptions, comme pour les samedis suivants les attentats de Paris).

Depuis septembre 2012, l'émission du samedi est prolongée jusqu'à h 30. À partir du , l'émission du samedi est prolongée jusqu'à h 55. Depuis septembre 2014, l'émission du samedi est raccourcie pour se terminer à 9 h 25 mais elle est désormais prolongée par C'est un monde, une émission présentée également par William Leymergie, et se terminant à 9 h 55. Elle fait donc plus ou moins partie de Télématin.

L'émission Télématin est reprise sur la chaîne généraliste francophone internationale TV5 Monde du lundi au vendredi, de h 30 à h 30 (heure locale française)[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Raymond Marcillac, Chronique de la Télévision, Éditions Chronique, ISBN 2-905969-76-8 p. 232
  2. (fr) « Antenne 2 midi », sur ina.fr,‎
  3. a, b et c (fr) Jean-Philippe Pisanias, « Télématin, train-train à grande vitesse », Libération,‎ (lire en ligne)
  4. (fr) Roland Mihaïl et Antoine Silber, « Michel Denisot », L'Express,‎ (lire en ligne)
  5. Alexandre Raveleau, « Canal+ fête ses 25 ans avec Michel Denisot », sur programme-tv.com,‎
  6. (fr) « Télématin », sur TV Magazine,‎
  7. a et b « EXCLUSIF : William Leymergie remplacé par Thierry Beccaro », sur le site programme.tv,‎ (consulté le 3 juillet 2015).
  8. (fr) « Coup de chapeau: Laurence Ostolaza à Télématin », sur jeanmarmorandini.com,‎
  9. (fr) « Le grand direct des médias - Thomas HERVE », sur Europe 1,‎
  10. a et b (fr) « Que pensez-vous de l'affaire William Leymergie », sur L'Internaute,‎
  11. « Décès à 26 ans de Lucie Bouzigues, jeune journaliste de Télématin », sur le site du magazine L'Express,‎ (consulté le 3 juillet 2015)
  12. « Médias. Décès brutal de Lucie Bouzigues, 26 ans, journaliste à Télématin », sur le site du quotidien Ouest France,‎ (consulté le 3 juillet 2015)
  13. (fr) « Télématin le samedi dès le 6 septembre », sur Leblogtvnews.com,‎
  14. a et b (fr) Olivier Viaggi, « Un quart d’heure de plus pour Télématin ! », sur universfreebox.com,‎
  15. (fr) « France TV info - JT », sur France TV info,‎
  16. (fr) « William Leymergie lance le Télématin du samedi », sur TV Magazine,‎
  17. (fr) « Les coulisses d'une chronique de télématin », sur Intemredia,‎
  18. (fr) « Les plus vielles émission encore à l'antenne », sur L'internaute,‎

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]