Canton d'Épinay-sur-Seine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Épinay-sur-Seine
Canton d'Épinay-sur-Seine
Situation du canton d'Épinay-sur-Seine dans le département de Seine-Saint-Denis.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-Saint-Denis
Arrondissement(s) Saint-Denis
Bureau centralisateur Épinay-sur-Seine
Conseillers
départementaux
Nadege Abomangoli
Michel Fourcade
2015-2021
Code canton 93 09
Histoire de la division
Création 20 juillet 1967
Modification(s) 22 mars 2015
Démographie
Population 65 150 hab. (2015)
Densité 11 390 hab./km2
Géographie
Superficie 5,72 km2
Subdivisions
Communes 2 + fraction d'Épinay-sur-Seine

Le canton d'Épinay-sur-Seine est un canton français situé dans le département de la Seine-Saint-Denis et la région Île-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton d'Épinay-sur-Seine a été créé par le décret du 20 juillet 1967, lors de la constitution du département de la Seine-Saint-Denis[1].

Un nouveau découpage territorial de la Seine-Saint-Denis entré en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 21 février 2014[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre, la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. En Seine-Saint-Denis, le nombre de cantons passe ainsi de 40 à 21.

Le canton d'Épinay-sur-Seine est conservé par ce décret et s'agrandit.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation de 1959 à 1967 (département de la Seine)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 20e secteur
Saint-Ouen-Épinay-sur-Seine-L'Île-Saint-Denis
1967 Fernand Belino
(1910-1979)
PCF Garçon de café
Maire-adjoint d'Épinay-sur-Seine (1965-1977)

Représentation de 1967 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1967 1973 Fernand Belino PCF Garçon de café
Adjoint au maire d'Épinay-sur-Seine
1973 1988
(démission)
Gilbert Bonnemaison PS Dessinateur industriel
Maire d'Épinay-sur-Seine (1967 → 1995)
Député de la Seine-Saint-Denis (1981 → 1993)
1988 1992 Serge Méry PS Adjoint au maire d'Épinay-sur-Seine (1977 → 2001)
Conseiller régional d'Île-de-France (1998 → 2010)
1992 1997
(démission)
Bruno Le Roux PS Consultant en gestion et management
Adjoint au maire (1989 → 1995), puis maire d'Épinay-sur-Seine (1995 → 2001)
Député de la Seine-Saint-Denis (1997 → 2017)
1997 2011 Serge Méry PS puis DVG Adjoint au maire d'Épinay-sur-Seine (1977 → 2001)
Conseiller régional d'Île-de-France (1998 → 2010)
2011 2015 Hervé Chevreau MoDem puis UDI Chef d'entreprise
Maire d'Épinay-sur-Seine (2001 → )

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Nadège Abomangoli   PS Cadre de la fonction publique
Conseillère régionale d'Île-de-France (2010 → 2015)
Vice-présidente du Conseil départemental (2015[4] → )
2015 en cours Michel Fourcade   PS Contrôleur des PTT
Adjoint au maire (1989 → 2008), puis maire de Pierrefitte-sur-Seine (2008 → )
Conseiller général du canton de Pierrefitte-sur-Seine (2004 → 2015)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Nadege Abomangoli et Michel Fourcade (PS, 36 %) et Farid Saidani et Linda Sayah (UDI, 24,6 %). Le taux de participation est de 28,37 % (8 023 votants sur 28 282 inscrits)[5] contre 36,83 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Nadège Abomangoli et Michel Fourcade sont élus conseillers départementaux à l'issue du second tour avec 55,55 % des suffrages exprimés. Le taux de participation est de 27,63 %[8].

Composition[modifier | modifier le code]

Période 1967 - 2015[modifier | modifier le code]

Le canton créé en 1967 était constitué par la totalité de la commune d’Épinay-sur-Seine[1].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Épinay-sur-Seine 55 140 93800 93031

À compter de 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Épinay-sur-Seine
(bureau centralisateur)
93031 Métropole du Grand Paris Fraction : 23 569(2014)
Commune : 55 157 (2014)
Pierrefitte-sur-Seine 93059 Métropole du Grand Paris 29 324 (2014)
Villetaneuse 93079 Métropole du Grand Paris 12 458 (2014)

Le canton est désormais constitué de[2] :

  1. deux communes entières,
  2. la partie d’Épinay-sur-Seine située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune d'Enghien-les-Bains, rue d'Ormesson, avenue d'Enghien, avenue de Lattre-de-Tassigny, place du Général-Leclerc, avenue de la République, villa Renée, ligne droite prolongeant la villa Renée jusqu'à la Seine et jusqu'à la limite territoriale de la commune de L'Île-Saint-Denis.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de l'ancien canton (avant 2015)[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012 -
34 16741 77446 57850 31448 76246 40951 59854 54055 140-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Évolution démographique du canton dans la délimitation de 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
2013 2014
64 68165 351
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du canton était de 65 351 habitants[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Décret n°67-591 du 20 juillet 1967 portant création et délimitation des cantons des nouveaux départements de la région parisienne - Seine-Saint-Denis », Journal officiel de la République francaise,‎ , p. 7359-7360 (lire en ligne [PDF]).
  2. a et b Décret no 2014-217 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Seine-Saint-Denis.
  3. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L. 191-1 du code électoral.
  4. Sébastien Thomas, « Stéphane Troussel réélu à la tête du 93 : Stéphane Troussel a été élu, ce jeudi matin, président PS du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis avec 23 voix pour, 16 votes blancs et deux bulletins nuls. 40 conseillers (deux élus manquaient à l’appel), dont 25 nouveaux, ont fait leur entrée à l’assemblée territoriale », Le Parisien, édition de la Seine-Saint-Denis,‎ (lire en ligne).
  5. « Résultats du premier tour pour le canton d'Épinay-sur-Seine », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  6. « Résultats du premier tour pour le département de la Seine-Saint-Denis », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  8. Minisètre de l'Intérieur - Résultats des élections départementales de 2015 dans le canton d'Épinay-sur-Seine, consulté le 30 mars 2015
  9. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années [ 2006], [ 2014]
  10. Populations légales des cantons de la Seine-Saint-Denis, publiées par l'INSEE.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]