Canton de Sevran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Sevran
Canton de Sevran
Situation du canton de Sevran dans le département de Seine-Saint-Denis.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-Saint-Denis
Arrondissement(s) Le Raincy
Bureau centralisateur Sevran
Conseillers
départementaux
Yvon Kergoat
Martine Valleton
2015-2021
Code canton 93 19
Histoire de la division
Création 28 janvier 1964
Modification(s) 20 juillet 1967
22 mars 2015
Démographie
Population 87 285 hab. (2016)
Densité 4 945 hab./km2
Géographie
Superficie 17,65 km2
Subdivisions
Communes 2

Le canton de Sevran est une division administrative française située dans le département de la Seine-Saint-Denis et la région Île-de-France.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées, et le nombre de communes du canton passe de une à deux.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le canton de Sevran est situé dans le nord-est du département de la Seine-Saint-Denis. Il recouvre une partie du pays de France et la partie septentrionale du pays d'Aulnoye, marquée par la présence des restes de l'ancienne forêt de Bondy (parc de la Poudrerie de Sevran, bois des Sablons, bois de la Tussion).

Histoire[modifier | modifier le code]

Canton de Seine-et-Oise[modifier | modifier le code]

Le canton est créé par l'article 10 du décret du 28 janvier 1964, qui scinde l'ancien canton d'Aulnay-sous-Bois en :

Canton de la Seine-Saint-Denis[modifier | modifier le code]

Le canton a été recréé par le décret du 20 juillet 1967, lors de la constitution du département de la Seine-Saint-Denis. Il était constitué par la commune de Sevran[2]

Un nouveau découpage territorial de la Seine-Saint-Denis entré en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 21 février 2014[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre, la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. En Seine-Saint-Denis, le nombre de cantons passe ainsi de 40 à 21.

Dans ce cadre, le canton de Sevran est conservé et s'agrandit. En effet, en intégrant Villepinte, il passe de une à deux communes[3]. Dès lors, le canton de Villepinte est supprimé.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1964 1967 Georges Prudhomme
(1929-2000)
PCF Maire de Tremblay-lès-Gonesse (1965-1991)
Conseiller général du canton de Tremblay-en-France (1967-1998)
1967 10 octobre 1978
(décès)
André Toutain[5]
(1905-1978)
SFIO puis
PS
Employé à la marine (en 1947), puis comptable (en 1953)
Maire de Sevran (1959 → 1977)
Décédé en fonction
novembre 1978[6] 1998 Bernard Vergnaud
(décédé en 2000)
PCF Ancien adjoint au maire de Drancy
Maire de Sevran (1977 → 1995)
1998 2004 Michel Prin PCF Agent technique chez Kodak
Conseiller municipal de Sevran
2004 2011 Stéphane Gatignon PCF puis EÉLV Collaborateur parlementaire
Maire de Sevran (2001 → )
Conseiller régional d'Île-de-France (2010 → 2015)
2011 2015 Jean-François Baillon EÉLV Proviseur de lycée
Adjoint au maire de Sevran

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Yvon Kergoat[7]   MoDem Fonctionnaire d'État retraité
Maire-adjoint (1995 → 2001) puis conseiller municipal (2001 → 2014) de Sevran
2015 en cours Martine Valleton   LR Conseillère municipale (1984 → 1989 et 2008 → 2011), maire-adjointe (1989 → 1995), maire (2001 → 2008 et 2014 → ) de Villepinte
Conseillère régionale d'Île-de-France (2004 → 2014)
Conseillère générale du canton de Villepinte (2011 → 2015)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Yvon Kergoat et Martine Valleton (Union de la Droite, 27,73 %) et Jean-François Baillon et Melissa Youssouf (Union de la Gauche, 27,34 %). Le taux de participation est de 32,85 % (13 605 votants sur 41 417 inscrits)[8] contre 36,83 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10]. À l'issue du second tour, Yvon Kergoat (MoDem) et Martine Valleton (UMP), maire et conseillère générale de Villepinte, sont élus conseillers départementaux avec 50,12 % des voix, devançant de 31 voix le binôme d'Union de la gauche formé par Jean-François Baillon (EELV), adjoint au maire de Sevran et conseiller général sortant, et Mélissa Youssouf (PS), conseillère municipale de Villepinte [11],[12].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition de 1967 à 2015[modifier | modifier le code]

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Sevran 49 442 93270 93071

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Sevran
(bureau centralisateur)
93071 Métropole du Grand Paris 7,28 50 077 (2014) 6 879
Villepinte 93078 Métropole du Grand Paris 10,37 35 864 (2014) 3 458

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de l'ancien canton (avant 2015)[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012 -
17 96920 25334 22141 80948 47847 06351 10650 05349 442-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Évolution démographique du canton dans les limites de 2015[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015 -
25 72932 35651 78365 55478 78180 84586 69885 90386 994-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

En 2016, la population municipale du nouveau canton était de 87 285 habitants[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décret du 28 janvier 1964 portant modification de limites territoriales de cantons et création de nouveaux cantons (Seine-et-Oise) », Journal officiel de la République française,‎ , p. 1090-1092 (lire en ligne [PDF]).
  2. « Décret n°67-591 du 20 juillet 1967 portant création et délimitation des cantons des nouveaux départements de la région parisienne - Seine-Saint-Denis », Journal officiel de la République francaise,‎ , p. 7359-7360 (lire en ligne).
  3. a et b Décret no 2014-217 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Seine-Saint-Denis.
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L. 191-1 du code électoral.
  5. Association Histoire et mémoire ouvrière en Seine-Saint-Denis, « TOUTAIN André , Émile », Élus de la Seine-Saint-Denis, sur http://ahmo.free.fr, (consulté le 2 avril 2015).
  6. « Deux élections cantonales : SEINE-SAINT-DENIS : canton de Gagny (deuxième tour). », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  7. C.S., « Qui sont vos nouveaux élus ? : Yvon Kergoat (MoDem), petit nouveau et doyen », Le Parisien, édition de la Seine-Saint-Denis,‎ , p. IV (lire en ligne).
  8. « Résultats du premier tour pour le canton de Sevran », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du premier tour pour le département de la Seine-Saint-Denis », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  11. Ministère de l'Intérieur - Résultats des élections départementales de mars 2015 dans le canton de Sevran, consulté le 30 mars 2015
  12. Nathalie Revenu, « La droite l’emporte de 31 voix sur Villepinte - Sevran », Le Parisien, édition de la Seine-Saint-Denis,‎ (lire en ligne).
  13. Populations légales 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]