Brigitte Lefèvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lefèvre.
Brigitte Lefèvre
Naissance
Activité principale Directrice de la danse de l'Opéra de Paris
Danseuse, chorégraphe
Style Danse classique
Activités annexes Directrice du Festival de Danse de Cannes
Lieux d'activité Paris
Années d'activité 1963 - 2014
Formation École de danse de l'Opéra national de Paris
Distinctions honorifiques Officier de la Légion d'honneur
Commandeur de l'ordre national du Mérite
Commandeur des Arts et des Lettres.

Scènes principales

Opéra de Paris

Brigitte Lefèvre, née le , est une ancienne danseuse et chorégraphe française et directrice de la danse de l'Opéra de Paris de 1995 à 2014.

Danseuse dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris[modifier | modifier le code]

À l'âge de 8 ans, elle entre à l'école de danse de l'Opéra de Paris et intègre le corps de ballet en 1963 à 18 ans.

Elle suit notamment les enseignements de Serge Peretti, Yvette Chauviré, Serge Perrault et Raymond Franchetti, et interprète le grand répertoire classique ainsi que les œuvres de George Balanchine, Roland Petit, Maurice Béjart, Michel Descombey et Gene Kelly.

Brigitte Lefèvre est promue sujet du ballet de l'Opéra de Paris.

Fondatrice et chorégraphe du Théâtre du Silence à La Rochelle[modifier | modifier le code]

En 1972, elle quitte le Ballet de l'Opéra de Paris pour fonder, avec Jacques Garnier, le Théâtre du Silence, implanté à La Rochelle en 1974.

Brigitte Lefèvre crée alors

Retour à Paris[modifier | modifier le code]

En 1985, elle est engagée comme inspectrice de la danse au Ministère de la Culture et devient, deux ans plus tard, la première déléguée à la danse. Administrateur de l'Opéra Garnier en 1992, elle est nommée directeur adjoint en 1994.

Directrice du ballet de l'Opéra national de Paris[modifier | modifier le code]

En 1995, Brigitte Lefèvre devient directrice de la danse à la tête du ballet de l'Opéra national de Paris. Elle occupe ses fonctions pendant 19 ans. Seulement Serge Lifar a rempli ce poste plus longtemps que Brigitte Lefèvre.

Sous sa direction grandissent les étoiles Manuel Legris, Laurent Hilaire, Nicolas Le Riche et Aurélie Dupont, dont les deux premiers sont des "bébés" Noureev nommés étoile par Noureev, qui était le directeur du ballet de l'Opéra de Paris de 1983 à 1889.

En tant que directrice de ballet Brigitte Lefèvre poursuit une politique d'ouverture ce qui entraîne des représentations des grands chorégraphes invités, William Forsythe, Mats Ek, Pina Bausch, Pierre Lacotte, Angelin Preljocaj, Sacha Waltz, Saburo Teshigawara et John Neumeier[1],[2],[3].

Elle a nommé plus d'une dizaine des étoiles selon les critères de l'excellence souvent en combinaison avec du mérite[1],[2],[3], à savoir Aurélie Dupont le 31 décembre 1998.

Brigitte Lefèvre se caractérise par ses relations personnelles et sa discrétion. Elle décrit son importance quant au ballet de l'Opéra de Paris en disant qu'elle n'en est rien, mais qu'elle est indispensable[4].

Elle instigue Cédric Klapisch en 2002 à filmer Aurélie Dupont, sa danseuse étoile la plus rénommée. Et c'est ainsi que Cédric Klapisch tourne entre 2006 et 2009 le film Aurélie Dupont, l'espace d'un instant.

Le 31 octobre 2014, Brigitte Lefèvre quitte son poste en tant que directrice du ballet de l'Opéra de Paris. Benjamin Millepied lui succède[5],[6],[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 2007, Brigitte Lefèvre a été élevée au grade d'officier de la Légion d'honneur. Elle est également commandeur de l'ordre national du Mérite[8] et des Arts et des Lettres.

En mars 2008, elle est nommée membre de la commission présidée par Hugues Gall et chargée par Christine Albanel, ministre de la Culture, de pourvoir le poste de directeur de la Villa Médicis à Rome.

Documentaire et lien externe[modifier | modifier le code]

  • La Danse à tout prix[9],[10],[11] avec une interview de Brigitte Lefèvre sur ses activités et sa philosophie en tant que directrice du ballet, reportage télévisé de Carlos Simoes, 2012, 129 min, diffusé le 26 décembre 2012 sur France 2.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche du documentaire « Tout près des étoiles » de Nils Tavernier, 2001, 100 min sur imdb.com.
  2. a et b La Danse, le ballet de l'Opéra de Paris de Frederick Wiseman, 2009, 159 min
  3. a et b Aurélie Dupont, l'espace d'un instant de Cédric Klapisch, 2010, 55 min.
  4. La Danse à tout prix avec une interview de Brigitte Lefèvre sur ses activités et sa philosophie en tant que directrice du ballet, reportage télévisé de Carlos Simoes, 2012, 129 min, diffusé le 26 décembre 2012 sur France 2.
  5. Benjamin Millepied à la tête du ballet de l'Opéra de Paris dans Le Figaro le 24 janvier 2013.
  6. Brigitte Lefèvre, nouvelle directrice du Festival de Danse de Cannes information sur http://www.francemusique.fr, publiée le 21 octobre 2013
  7. Organigramme du Ballet de l'Opéra national de Paris site officiel
  8. Décret du 14 mai 2010 portant promotion et nomination
  9. Note de programme sur le site de France 2.
  10. Note de programme sur playtv.fr.
  11. La Danse à tout prix publie le 29 décembre 2012.