Laurent Hilaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laurent Hilaire
Description de l'image Лоран_Илер_2017_(cropped).jpg.
Naissance (54 ans)
Paris 17e (France)
Activité principale Danseur étoile
Maître de ballet
Directeur du Ballet du Théâtre Stanislavski
Style Danse classique
Danse contemporaine
Danse néo-classique
Lieux d'activité Paris, Moscou
Années d'activité 1979-
Formation École de Danse de l'Opéra national de Paris
Maîtres Rudolf Noureev
Gilbert Meyer
Patrice Bart
Enseignement Claude Bessy
Élèves Mathias Heymann; Mathilde Froustey; Mathieu Ganio
Récompenses Prix du Cercle Carpeaux
Prix Benois de la danse
Distinctions honorifiques Commandeur des Arts et des Lettres
Chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur

Scènes principales

Laurent Hilaire, né le à Paris, est un danseur, maître de ballet et directeur de ballet français.

Il est étoile du ballet de l'Opéra de Paris, nommé le 2 novembre 1985 par Rudolf Noureev.

Laurent Hilaire devient Maître de ballet à l'Opéra national de Paris à partir de 2005. Succédant à Patrice Bart, Il devient Maître de ballet associé à la direction entre 2011 et 2014.

À partir du 1 janvier 2017, il est directeur du ballet du Théâtre Stanislavski et Némirovitch-Dantchenko[1] ou bien du « Théâtre académique musical de Moscou », en russe le MAMT - Московский академический музыкальный театр[2].

Les débuts[modifier | modifier le code]

Laurent Hilaire commence comme gymnaste et participe à des compétitions avant de se tourner vers la danse[3].

Il commence sa formation au Conservatoire d'Epinay sur Seine (93), sous la houlette de Jocelyne Huriel-Heurtebise.

À l'École de danse de l'Opéra de Paris[modifier | modifier le code]

En 1975, à 13 ans, Laurent Hilaire entre à l'école de danse de l'Opéra de Paris.

Au Ballet de l'Opéra de Paris[modifier | modifier le code]

Il est engagé dans le corps de ballet de l'Opéra National de Paris En 1979, à 17 ans.

Laurent Hilaire est promu quadrille en 1980, coryphée en 1981 et sujet en 1983.

Danseur étoile[modifier | modifier le code]

Sans passer par le grade de premier danseur, Laurent Hilaire est nommé étoile le par Rudolf Noureev à l'issue d'une représentation du Lac des cygnes de Vladimir Bourmeister.

Ainsi, Laurent Hilaire devient un des danseurs de l'Opéra de Paris nommés étoile par Rudolf Noureev. Laurent Hilaire, Élisabeth Platel, Sylvie Guillem, Isabelle Guérin, Élisabeth Maurin et Manuel Legris sont appelés « bébés Noureev»[4] ou «génération Noureev».

Sur scène[modifier | modifier le code]

Durant toute sa carrière, Laurent Hilaire demeure un grand interprète, passant dans tous les grands rôles du repertoire comme Raymonda, La Bayadère, Roméo et Juliette, Le Lac des cygnes, La Belle au bois dormant, Don Quichotte, Petrouchka, Le Parc, Casse-Noisette, Giselle et bien d'autres ballets, dans lesquels il reste toujours aussi prestigieux tant par sa technique que par son interprétation.

En 1992, il participe à la création de la La Bayadère avec Noureev, interprétant par la suite le rôle de Solor[3].

Le 14 février 2007, Laurent Hilaire fait ses adieux officiels à la scène dans le rôle-titre d’Apollon (George Balanchine) aux côtés d’Agnès Letestu et dans le Chant du compagnon errant de Maurice Béjart avec Manuel Legris.
Il reconnaît avoir connu de grandes émotions en dansant Carmen de Roland Petit et en travaillant avec Kylian, Robbins, Forsythe, Cunningham parmi d'autres[3].

Maître de ballet[modifier | modifier le code]

En mars 2005, il devient Maître de ballet aux côtés de Patrice Bart à l'Opéra de Paris. Il continue à danser occasionnellement jusqu'en 2008[5]. En 2011, il prend la succession de Patrick Bart comme Maître de ballet associé à la Direction de la Danse. Au départ de la directrice de la Danse de l'Opéra de Paris Brigitte Lefèvre en 2014, celle-ci suggère au directeur de l'Opéra Stéphane Lissner de nommer Laurent Hilaire à sa succession, mais le choix de ce dernier se porta sur Benjamin Millepied[6].

En mai 2014, Laurent Hilaire annonce à son tour son départ de l'Opéra de Paris et laisse son poste à Clotilde Vayer[7].

Directeur du ballet Stanislavski de Moscou[modifier | modifier le code]

À partir du 1er janvier 2017, Laurent Hilaire devient directeur artistique de la compagnie de ballet du théâtre Musical Stanislavski et Némirovitch-Dantchenko de Moscou[8]. Il annonce la programmation de sa première soirée mixte prévue en juillet 2017. 3 ballets, essentiels pour lui, seront dansés : Petite Mort (Jiri Kilian), Suite en Blanc (Serge Lifar) et The Second Detail (William Forsythe)[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Laurent Hilaire est père de deux filles, toutes deux passées par l'école de danse de l'Opéra de Paris. La plus âgée est Juliette Hilaire, dont la mère est son ex-femme Corinne Schmitt, ancienne danseuse de l'Opéra de Paris[10],[11]. Juliette Hilaire est danseuse du Ballet de l'Opéra de Paris. Elle est promue coryphée le 9 novembre 2011[12].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stanislavsky and Nemirovich-Danchenko Moscow Music Theatre, site officiel en anglais.
  2. Московский академический Музыкальный театр, site officiel en russe
  3. a, b et c L'œil du Maître, entretien avec Laurent Hilaire, En scène!, le journal de l'Opéra National de Paris, N°10 (novembre 2011-janvier 2012)
  4. Que reste-t-il de Noureev ?, article de Philippe Noisette, 1 mars 2013, Les Echos.
  5. « MémOpéra - Laurent Hilaire », sur www.memopera.fr (consulté le 12 février 2017)
  6. Aurélie Dupont remplacera Benjamin Millepied à l'Opéra de Paris, Challenges, 4 février 2016
  7. Départ de Laurent Hilaire, arrivée d’Aurélie Dupont… Chamboulement à la direction du Ballet de l’Opéra de Paris, article par Amélie Bertand du 4 juin 2014.
  8. (ru) « Лоран Илер - новый худ. руководитель балета МАМТ - Russian Ballet », Russian Ballet,‎ (lire en ligne)
  9. Татьяна Кузнецова et Татьяна Кузнецова, « «Я тоже могу быть решительным» », Коммерсантъ,‎ (lire en ligne)
  10. Biografia de Laurent Hilaire dans Significados de 2014, ayudamosconocer.com, extrait: « Laurent Hilaire padre de dos hijas, Juliette Hilaire actualmente bailarina del Ballet de la Ópera de París, y cuya madre es su ex esposa Corinne Schmitt. ».(es)
  11. Discussion du 14 août 2003 sur ballet-dance.com: « La femme de Laurent Hilaire s'appelle Corinne Schmitt. »
  12. Promotions au Ballet de l'Opéra de Paris, Le Figaro, 10 novembre 2011