Barrage du Lac de Pierre-Percée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'important barrage du Lac de Pierre-Percée a été construit par EDF entre 1981 et 1985 au lieu dit le Vieux Pré et mis en service en 1993.

L’installation fait partie des équipements énergétiques du département de Meurthe-et-Moselle. Il a été construit en bordure de la vallée de la Plaine[1]. Le site se trouve donc sur le versant occidental du massif vosgien.

Aménagement du territoire[modifier | modifier le code]

Lors du remplissage, le hameau de Xapénamoulin, comprenant une dizaine de maisons, fut englouti. Son bassin versant propre étant insuffisant, il est alimenté par pompage. L'eau du lac est déversée dans la Plaine puis dans la Meurthe lorsque le débit de la Moselle est trop faible, pour compenser le prélèvement d'eau effectué pour les besoins de la centrale nucléaire de Cattenom et garantir ainsi un débit minimum à Moselle au Luxembourg en période d'étiage, en coordination avec l’agence de l’eau Rhin-Meuse[1]. Pour compléter le dispositif et servir de réserve au lac, un grand bassin a été aménagé plus bas : le lac de la Plaine (Celles-sur-Plaine), alimenté par la rivière du même nom.

Infrastructure & Production électrique[modifier | modifier le code]

Haut de 78 mètres, le barrage est en partie composé de trapp, la roche la plus dure d'Europe, qui ne gèle pas et n'est pas perméable. Le cœur du barrage est quant à lui composé d'argile et de grès. La largeur est de 355 mètres à la base et de 8 mètres à la crête, longue de 330 mètres. Le volume d'eau maximal est estimé à 61,6 millions de m3.

Le barrage appartient à l’Unité de Production de l’Est qui comptabilise 58 centrales hydroélectriques, pour une puissance installée de 2 715 MW[2]. Au total, 500 agents travaillent dans la région.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [1]
  2. [2]