Armée de la Libération (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armée de libération.

L'Armée de la Libération (A.L.)
Image illustrative de l’article Armée de la Libération (Belgique)
Écusson de l'Armée de la Libération

Création fin 1940
Dissolution 1945
Pays Belgique
Drapeau de la Belgique Belgique
Type réseau de résistance armée
Effectif 7 200[1]
Guerres Seconde Guerre mondiale
Commandant historique Antoine Delfosse

L'Armée de la Libération était un mouvement de la résistance intérieure belge durant la Seconde Guerre mondiale né à la fin de l'année 1940 dans la mouvance des démocrates-chrétiens.

Fondation[modifier | modifier le code]

L'armée belge de la Libération est fondée à Liège, par des militants qui en recrutèrent les membres au sein des mouvements de jeunesse et des syndicats démocrates-chrétiens. L'A.L. s'appuya également sur un important contingent issu des forces de police ou de la gendarmerie[1].

Le premier commandant national du groupe fut l'ancien ministre, Antoine Delfosse qui assura cette charge jusqu'à son départ pour Londres à l'été 1942. À la suite de ce départ, il fut remplacé par Pierre Clerdent. Durant l'année 1942, le réseau s'étendit tant au sud qu'au nord du pays. Il intégra ainsi la Belgisch Vrijwilligerslegioen qui s'était constituée sur les mêmes bases. La province de Liège resta cependant le terrain d'action privilégié de l'Armée de la Libération[1].

Action[modifier | modifier le code]

  • Presse clandestine: édition du journal La Vérité
  • Le renseignement
  • Le secours aux réfractaires, aux clandestins, aux populations juives
  • Le sabotage

Le groupe s'illustra lors de la libération de Liège et fut à l'origine de la création, après guerre de l'Union démocratique belge[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Paul Aron et José Gotovitch, Dictionnaire de la Seconde Guerre mondiale en Belgique, Bruxelles, éditions André Versaille, (ISBN 9782874950018).

Articles connexes[modifier | modifier le code]