Convoi n° 5 du 25 août 1942

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Convoi n° 5 du 25 août 1942
Caserne Dossin à Malines
Caserne Dossin à Malines

Contexte Seconde Guerre mondiale
Mode de transport Ferroviaire
Numéro V
Départ Drapeau de la Belgique Belgique (25 août 1942)
Arrivée Auschwitz, Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Déportés Juifs
· Total 996
· Moins de 16 ans 232
Survivants en 1945 27
But de la déportation Extermination

Le convoi du fut le cinquième convoi de déportation à quitter le territoire belge en direction d'Auschwitz-Birkenau[1]

Le convoi V comportait 996 déportés dont 22 "prisonniers politiques" juifs, détenus à Breendonk et qui avaient rejoint le groupe[2].

Parmi ces déportés, 232 étaient des enfants de moins de seize ans. À leur arrivée, la plupart furent exterminés mais un contingent de 131 hommes fut affecté par les Nazis au travail dans le camp. Un tailleur bruxellois de 38 ans, Wolf Eisensteyn, ne survécut dans ces conditions que cinq jours de plus. Charlotte Modrzewski, âgée de trois ans, accompagnait également sa maman, Chaja Modrzewski-Herszkowicz, son frère Mauritz (9 ans) et Isaak (10 ans). Ils furent tués le . Leur papa fera partie du convoi XV du [3].

27 hommes de ce convoi survécurent et furent libérés en 1945.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Maxime Steinberg, Un pays occupé et ses juifs : Belgique entre France et Pays-Bas, Gerpinnes, Quorum, , 314 p. (ISBN 978-2-873-99014-5, OCLC 263411514).
  2. Maxime Steinberg, La persécution des Juifs en Belgique (1940-1945, Bruxelles, Editions Complexe, coll. « Questions à l'histoire », , 316 p. (ISBN 978-2-804-80026-0, OCLC 255094611, lire en ligne)
  3. « P. 107. Auschwitz, notre infini désespoir... », sur motsaiques2.blogspot.be (consulté le 13 février 2018)