Convoi n° 9 du 12 septembre 1942

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Convoi n° 9 du 12 septembre 1942
Caserne Dossin à Malines
Caserne Dossin à Malines

Contexte Seconde Guerre mondiale
Mode de transport Ferroviaire
Numéro IX
Départ Drapeau de la Belgique Belgique (12 septembre 1942)
Arrivée Auschwitz, Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Déportés Juifs
· Total 1000
Survivants en 1945 30
But de la déportation Extermination

Le convoi du fut le neuvième convoi de déportation à quitter le territoire belge en direction d'Auschwitz-Birkenau[1]. Le train fera une halte en gare de Kosel où certains parmi les hommes les plus vaillants descendirent pour être affectés au travail obligatoire.

Le convoi IX comportait 1000 déportés (498 hommes et 502 femmes). 29 hommes et une seule femme survécurent à cette déportation. Chuma Gus, une infirmière de 29 ans survécut en effet à deux années et demi de captivité et à la marche de la mort de janvier 1945 vers Ravensbrück. Elle sera ensuite transférée au Kommando de Neustadt où elle sera libéré par les troupes américaines. De retour à Bruxelles, elle retrouvera son mari, Philip Isidoor Frank, qui avait également survécu. Ils avaient été arrêtés, tous deux, le , à Saint-Gilles (Bruxelles), trois jours après la grande rafle du quartier de la Gare de Bruxelles-Midi[2].

C'est également par ce convoi qu'Henri Kichka, ses parents, sa sœur, Nicha, et sa tante Esther furent déportés. Seul Henri Kichka reviendra des camps en 1945.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Maxime Steinberg, Un pays occupé et ses juifs: Belgique entre France et Pays-Bas, Quorum, 1998 - 314 p.
  2. Caserne Dossin.be

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Convois de la déportation des Juifs de Belgique