Anne-Marie Delcambre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anne-Marie Delcambre, née le 26 juin 1943, est une spécialiste française de l'islam. Critique de l'islam, selon elle indifférencié de l'islamisme dont le Coran et la sunna constitueraient les racines, elle est l'auteure d'ouvrages, d'articles et de prises de positions polémiques qui entendent notamment dénoncer une islamisation de l'Europe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur de troisième cycle de l'Université Paris-IV en études islamiques[1], docteur d'État en droit et agrégée d'arabe classique[2], Anne-Marie Delcambre a été professeur d'arabe au lycée Louis-le-Grand et a participé à la rédaction d'articles dans l’Encyclopædia of Islam[3].

Elle est également l'auteur de nombreux livres et articles[4],[5],[6] sur Mahomet et l'islam. Dans ses derniers ouvrages, publiés chez Desclée de Brouwer, elle jette un regard particulièrement critique sur l'islam et expose ses vues sur le Coran, la sunna et le droit musulman, qu'elle considère comme les racines de l'intégrisme musulman[7].

Anne-Marie Delcambre a contribué aux conférences de l'espace Clio durant plusieurs années, principalement sur le thème de l'islam[8].

Elle est intervenue dans des débats concernant l'islam, comme par exemple à l'émission Bouillon de culture en janvier 1991[9], aux côtés notamment de Jacques Berque, sur France Culture en novembre 2007 sur le thème « Wahhabisme : secte islamiste ou religion nouvelle ? »[10] avec Hamadi Redissi et Samir Khalil Samir ou encore plus récemment, en octobre 2008, autour de la question « L'Islam soumet-il l'individu ? »[11] avec Henry Laurens et Abdennour Bidar.

Critique de l'islam et prises de positions[modifier | modifier le code]

Dans ses ouvrages les plus récents, Anne-Marie Delcambre dénonce le statut discriminatoire des juifs et des chrétiens dans l'islam, la place des femmes, l'inexistence du travail exégétique critique sur le Coran, les appels à la guerre sainte[12], voire au meurtre dont elle affirme qu'ils relèvent davantage de l'islam lui-même que d'une dérive intégriste[13].

Ainsi, elle estime que « islamisme » et « islam » désignent une réalité indistincte, posant que la nouvelle acception du terme « islamisme » — l'acception politique — puiserait sa source dans l'affirmation du juriste égyptien, Muhammad Sa'id al-'Ashmawi, qui avait déclaré que « Dieu voulait que l'islam fût une religion, mais les hommes ont voulu en faire une politique »[14]. Elle voit ainsi dans l'islam et l'islamisme une forme de continuité, une réalité inchangée, proposant une vision à laquelle s'oppose son préfacier américain, le journaliste Daniel Pipes - dont elle traduit souvent les articles en français - qui argue, lui, que l'islamisme est une « manifestation spécifique, moderne et extrémiste de l'islam » s'inscrivant dans une réalité évolutive[15].

Collaborant à divers sites web et revues, Anne-Marie Delcambre est l'auteure d'articles polémiques qui entendent dénoncer une islamisation de l'Europe - à entendre comme la progression de l'application de la loi islamique - par exemple via le monde de la finance islamique[16]. Elles soutient régulièrement - dans des termes souvent acerbes - le Père Samuel[17] prêtre catholique oriental controversé officiant en Belgique qui dénonce également une islamisation de l'Europe[18]. Dans le même ordre d'idée, elle a préfacé en 2009 la traduction française du roman Mosquée Notre-Dame de Paris, 2048 de l'écrivain russe Elena Tchoudinova, publiée aux éditions Tatamis.

En tant théoricienne de l'unicité entre islam et islamisme, Anne-Marie Delcambre est régulièrement citée par divers groupes d'extrême droite[19],[20] et d'après Michel Orcel, elle développe « un discours proche de l’extrême droite » [21].

En 2007, elle critique la nomination de Rachida Dati comme ministre de la Justice sur divers sites d'extrême droite, déclarant notamment : « La nomination d'une jeune femme musulmane dans un ministère sensible comme celui de la justice ne m'inspire pas confiance (...) ça ne me plait pas ». Elle craint en effet des « pressions naturelles » sur Rachida Dati, qui serait vouée « à agir comme une musulmane » et par « solidarité » à l'égard de l'oumma[22].

Le 18 décembre 2010, elle participe aux « Assises contre l'islamisation de l'Europe »[23], un colloque organisé par Riposte laïque et le Bloc identitaire[24].

Publications[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Méthode d'arabe Linguaphone, Linguaphone Institute, 1979
  • Mahomet, la parole d'Allah, Gallimard, coll. « Découvertes », 1987
  • Mahomet, Desclée de Brouwer, 1999.
  • L'Islam, La Découverte, 2001[25].
  • Enquêtes sur l'islam : En hommage à Antoine Moussali, collectif, Desclée de Brouwer, 2004
  • La schizophrénie de l'islam, Desclée de Brouwer, 2006[26].
  • Soufi ou mufti? : Quel avenir pour l'islam?, Desclée de Brouwer, 2007. Préfacé par Daniel Pipes[15].
  • L'Islam des interdits, Desclée de Brouwer, 2008[27].

Articles[modifier | modifier le code]

  • « La naissance de l'islam », in Paul Balta (dir.), Islam : civilisation et société, éd. du Rocher, 1991

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elle soutient en 1977 une thèse de troisième cycle intitulée La Profession de juge en droit musulman d'après l'“Adab al-qādī” de Māwardī : étude comparative.
  2. Site IESR, composante de l'École pratique des hautes études.
  3. Voir par exemple ici Liste des auteurs du Volume V
  4. Voir, par exemple, dans l'ouvrage collectif L'état des religions dans le monde, éditions La Découverte/Le Cerf, 1987, (ISBN 978-2-7071-1665-9), (en collaboration avec Paul Balta) : « Les chiites » p.  156-160, « Les kharidjites » p.  160-162, « Les ismaéliens », pp. 163-165, « Les confréries musulmanes » p.  165-167.
  5. Voir le magazine Notre Histoire, no 138, hors-série, novembre 1996, « L'islam, première religion du monde ? ».
  6. Voir Clio, site d'articles et de conférences spécialisés sur l'histoire
  7. Interview dans La Libre Belgique, mars 2004.
  8. http://www.clio.fr/espace_culturel/Anne-Marie_Delcambre.asp
  9. Voir une partie de l'émission Bouillon de culture du 19 janvier 1991.
  10. Voir le synopsis de l'émission du 14 novembre 2007 sur le site web de France Culture.
  11. Voir le synopsis de l'émission du 14 octobre 2008 sur le site web de France Culture
  12. « L'obligation de la guerre sainte se trouve bien dans le Coran. Le thème occupe environ 250 versets sur 6235 versets » in L'Islam des interdits, p. 22 ; cité Abderrahim Lamchichi, Jihâd : un concept polysémique et autres essais, éd. L'Harmattan, 2006, p. 32 extrait en ligne
  13. cf. Anne-Marie Delcambre, L'Islam des interdits, éd. Desclée de Brouwer, 2003.
  14. Anne-Marie Delcambre, Soufi ou mufti ? Quel avenir pour l'islam, éd. Desclée de Brouwer, 2007, p. 141
  15. a et b (fr) Daniel Pipes, Préface du livre Soufi ou mufti ? : Quel avenir pour l'islam ?, site web de Daniel Pipes.
  16. Anne-Marie Delcambre, « La Finance islamique ou l’islamisation déguisée », Liberty Vox, 5 avril 2009.
  17. Anne-Marie Delcambre, « Lettre ouverte aux évêques de Belgique », Liberty Vox, 24 janvier 2008.
  18. « Lettre ouverte à Christian de Valkeneer », Liberty Vox, 25 janvier 2009.
  19. Samuel Laurent, A l'école française des "libéraux-conservateurs", Le Monde, 26 juillet 2013
  20. Mohamed Sifaoui, Pourquoi l'islamisme séduit-il ?, Armand Colin, coll. « Éléments de réponse »,‎ 2010, 256 p. (ISBN 978-2200354770, lire en ligne), Avant-propos.
  21. Hanane Harrath, « Ces nouveaux penseurs chrétiens qui décrédibilisent l’islam », Le Courrier de l'Atlas, 2 novembre 2011
  22. Caroline Brancher, Nombreuses attaques racistes contre Rachida Dati, ProChoix, 28 mai 2007
  23. Robin D'Angelo, Assises contre l'islamisation: Les islamophobes ratent la jonction avec l'UMP, StreetPress, 20 décembre 2010
  24. Des centaines de personnes à des «assises» anti-islam à Paris, Libération, 18 décembre 2010
  25. Voir descriptif dans le site web de l'IESR
  26. voir Jean Sévillia, « La schizophrénie de l'islam », Le Figaro, 15 octobre 2007.
  27. Voir descriptif dans le site web de l'IESR et l'article de Rudy Reichstadt, « L'Islam des interdits » d’Anne-Marie Delcambre, 2007-01-09, texte commplet