Portail:Rabat-Salé

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vue satellite sur Rabat-Salé
Bienvenue sur le Portail de Rabat-Salé

373 articles

Rabat (en arabe : الرباط ; en tifinagh : ⴻⵔⵔⴱⴰⵟ) et Salé (en arabe : سلا ; en tifinagh : ⵙⵍⴰ) sont deux villes et communes du Maroc, chefs-lieux respectivement des préfectures de Rabat et de Salé, au sein de la région de Rabat-Salé-Kénitra, dont le chef-lieu est Rabat. Elles sont situées au bord de l'océan Atlantique, à l'embouchure du Bouregreg, dont Rabat occupe la rive gauche et Salé la rive droite. Ceci explique que les deux villes soient qualifiées de « villes jumelles », chacune disposant néanmoins de ses traditions et de son histoire propres. En 2014, l'agglomération comprenant les villes de Rabat (incluant les municipalités de Rabat et de Touarga), de Salé et de Témara comprenait 1 781 740 habitants.



Un article...
... une image.
Localisation de la République du Bouregreg sur la côte marocaine.

L'éphémère République du Bouregreg, connue aussi sous le nom de République de Salé, fut une république maritime qui a existé à l'embouchure du fleuve Bouregreg, de 1627 à 1668. Elle était formée des trois cités : Salé, Rabat et la Kasbah (aujourd'hui quartier de Rabat), où siégeait le diwan. Le développement de ces deux dernières cités, situées sur la rive gauche de l'embouchure du Bouregreg, est à l'origine de l'actuelle ville de Rabat, appelée alors « Salé-le-Neuf ».

On appelle également parfois ce petit État République des pirates du Bou Regreg, car il s'agissait effectivement d'une association de pirates. Née de l'arrivée des musulmans (habitants d'Hornachos tout d'abord, puis Morisques andalous) expulsés par décision du roi d'Espagne, cette communauté de pirates, à l'abri des attaques derrière les hauts-fonds protégeant l'entrée de l'embouchure du Bouregreg, prospéra en attaquant des navires et en effectuant des raids jusqu'en Cornouailles, et même en Islande. Elle laisse au Royaume-Uni le souvenir des Sallee Rovers (« les écumeurs des mers de Salé »), comme en témoignent les aventures de Robinson Crusoé, captif des corsaires de Salé.



Le saviez-vous ?
Articles labelisés.
La gande Mosquée de Salé.

Fairytale bookmark gold.svg Articles de qualité (0)

  1. À venir...

Fairytale bookmark silverstar.svg Bons articles (3)

  1. République du Bouregreg (vote).
  2. Salé (vote).
  3. Bombardement de Salé (1851) (vote).



Principaux articles

Histoire

Les corsaires faisant couler des vaisseaux chrétiens au large de Salé, gravure du XVIIe s.
Généralités
Événements
Peuples et familles

Personnalités et naissances à Salé

Les principaux acteurs contre le dahir berbère. De gauche à droite : Ahmed Hajji, Ahmed El Jariri et Abu Bakr Zniber
Photo des Frères Hajji (dont Saïd Hajji au premier rang) et Abdelhadi Zniber à l'Université de Damas
Littéraires, culturelles et artistiques
Politiques
Religieux
Militaires
Sportifs

Économie

Zones industrielles, commerciales et technopoles

Patrimoine architectural

Bab el-Mrissa
Patrimoine militaire
Patrimoine religieux
Autres monuments

Géographie

Image satellite des villes de Rabat et Salé
Généralités
Administration et collectivités

Enseignement

Écoles supérieures



Culture et manifestations culturelles

Lieux
Évènements

Sport à Salé

Structures et compétitions
Équipes

Transports

Gare de Salé-Ville
Infrastructures
Types de transport

Autres

Généralités


Autres projets Wikimedia
Wiktionnaire
Dictionnaire
Wikinews
Actualités
Wikiquote
Citations
Commons
Images
Wikisource
Textes
Wikibooks
Manuels


Portails connexes
Coat of arms of Casa.jpg
Portail de Casablanca
Logo-meknes.jpg
Portail de Meknès
Flag of Morocco.svg
Portail du Maroc