Makhzen (Maroc)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Makhzen.
image illustrant le Maroc image illustrant la politique
Cet article est une ébauche concernant le Maroc et la politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le terme « makhzen » (en arabe : مخزن ; littéralement « magasin ») désigne, dans le langage courant et familier au Maroc, un système de népotisme, d’enrichissement et de privilège reposant sur la proximité avec le pouvoir monarchique. Avant le protectorat français, le Makhzen était l'appellation du gouvernement du sultan du Maroc et reposait exclusivement sur les grandes familles fassies.

Depuis l'indépendance retrouvée et la construction de l'État marocain avec des institutions modernes (parlement, cour des comptes, justice), l'institution traditionnelle du makhzen a théoriquement cessé d'exister. Elle continue cependant de se maintenir de façon informelle. Les membres des forces de sécurité de l'Etat marocain sont parfois surnommés mokhazni.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Tharaud, Fès ou les bourgeois de l'Islam
  • Ali Benhaddou, Les élites du royaume
  • Elbaki Hermassi, Leadership and National development in North Africa, a comparative study, University of California Press, Berkeley, Los Angeles, Londres, 1972

Liens externes[modifier | modifier le code]