58 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -58)
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 58 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]

Le monde romain en 58 av. J.-C.
  • 26 octobre 59 av. J.-C. (1er janvier 696 du calendrier romain) : début à Rome du consulat de Lucius Calpurnius Piso Caesoninus et Aulus Gabinius[1].
  • 4 janvier[2] : le tribun de la plèbe Clodius Pulcher fait adopter quatre lois[3] :
    • Lex Clodia de collegiis, qui fait accorder au prolétariat urbain le droit formel et inconditionné d’association aboli en 64. Les clubs (collegia) se multiplient à Rome. La guerre des rues, qui va prendre une forme permanente, sera en grande partie leur œuvre. Clodius érige l’émeute populaire en système et l’organise comme une véritable affaire.
    • Lex frumentaria, qui institue la distribution mensuelle gratuite de blé à la plèbe urbaine de Rome. Malgré le gonflement des bénéficiaires par Clodius dans le but d'accroître son influence politique[réf. nécessaire], seuls les citoyens romains ont accès à cette distribution, ce qui ne concerne qu'une partie minime de la population de Rome[réf. nécessaire].
    • Lex Clodia de agendo cum populo (de obnuntiatione), qui modifie les Leges Aelia et Fufia de 154 av. J.-C..
    • Lex Clodia de censoria notione qui revoie la procédure selon laquelle les censeurs conduisent l’inscription dans les ordres (recognitio equitum et lectio senatus)
  • Février : Clodius Pulcher promulgue deux lois supplémentaires[4] :
    • Lex Clodia de provinciis consularibus. Le consul Pison reçoit un commandement en Macédoine pour cinq ans, le consul Gabinius reçoit un commandement en Cilicie, puis en Syrie pour la même durée.
    • Lex Clodia de capite civis Romania. Elle garantit le droit de provocatio et interdit le feu et l’eau à quiconque aura fait exécuté un citoyen sans jugement et vise directement Cicéron.
  • 11 mars : Cicéron, accusé d’avoir fait exécuter sans jugement des citoyens (des complices de Catilina), est exilé en Grèce à l'instigation de Pison et Clodius Pulcher. Il se rend à Thessalonique, puis à Dyrrachium[5].
  • Vers le 20 mars : Jules César, qui a reçu par la loi Vatinia un commandement militaire, part pour son proconsulat des Gaules[6]. Il y restera neuf ans.
  • 24 mars : les Helvètes, accompagnés des Latobices, des Rauraques, des Tulinges et de Boïens, se rassemblent pour migrer en Gaule, vers le pays des Santons[7].
Campagne de César en Gaule en 58 av. J.-C.
  • 28 mars : arrivée de César à Genève[6].
    • Début de la Guerre des Gaules (fin en 51 av. J.-C.). Dès son arrivée, César intervient à l’appel des Éduens, en guerre contre les Séquanes qui ont fait appel au Suève Arioviste. La migration de 368 000 Helvètes, dont 92 000 combattants, qui marchent pour se fixer en Gaule, inquiète également les Éduens[7]. Ils se rassemblent à Genava, oppidum allobroge, pour traverser le Rhône. César fait couper le pont de Genava. Les négociations échouent. Les Helvètes tentent de passer par le Nord, par le pays des Séquanes, avec leurs 2 800 chars à bœufs. Arrivés en pays éduen, ils sont attaqués et massacrés par les légions romaines. Leur chef Divico demande une trêve. César réclame des otages. Divico rétorque que les Helvètes ont l’habitude de prendre des otages mais non point d’en donner. La guerre reprend.
  • Avril : Caton d'Utique est mandaté par Clodius Pulcher pour annexer l'île de Chypre. Le roi lagide Ptolémée se suicide[8].


Monnaie d’Azès Ier
  • Début du règne d’Azès Ier, roi indo-scythe, qui succède à Manès à Taxila[13].
  • Vikramâditya, roi légendaire d'Ujjain est le fondateur d’une ère commençant en 58 av. J.-C., l’ère Vikrama, l’un des plus importants systèmes de datation indiens encore utilisé en Inde du Nord[14]. Kâlidâsa, le plus grand poète et dramaturge indien, est traditionnellement associé avec l’empereur Vikramâditya. Il écrit en sanskrit des pièces de théâtre satyrique qui connaîtront un grand succès jusqu’à nos jours, comme l’Anneau de Sakuntala ou Le nuage messager.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

  • Arioviste, roi des Suèves peu après sa défaite face à César (César B.G. V, 29).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, vol. 5, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  2. Mémoires de la Classe des lettres : Collection in-8o, Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, (présentation en ligne)
  3. W. Jeffrey Tatum, The Patrician Tribune : Publius Clodius Pulcher, UNC Press Books, (ISBN 978-0-8078-2480-1, présentation en ligne)
  4. W. Jeffrey Tatum, op. cit, p. 153.
  5. Pierre Duroisin, Aurore Gehu, Lumina : Le latin en cinquième et sixième années, De Boeck, (ISBN 9782804129637, présentation en ligne)
  6. a et b Miriam Griffin, A Companion to Julius Caesar, John Wiley & Sons, (ISBN 9781444308457, présentation en ligne)
  7. a et b Henri Hubert, Les Celtes, Albin Michel, (ISBN 9782226234346, présentation en ligne)
  8. T. Corey Brennan, The Praetorship in the Roman Republic : 122 to 49 BC, vol. 2, Oxford University Press, (ISBN 9780195114607, présentation en ligne)
  9. Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges : A-E, vol. 1, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313335372, présentation en ligne)
  10. George C. Kohn, Dictionary of wars, Infobase Publishing, (ISBN 9780816065776, présentation en ligne)
  11. Ferdinand Lot, La France : des origines à la Guerre de Cent Ans, Firmin-Didot, (présentation en ligne)
  12. Alan K. Bowman, Egypt After the Pharaohs : 332 Bc-Ad 642 from Alexander to the Arab Conquest, University of California Press, (ISBN 9780520205314, présentation en ligne)
  13. Alain Daniélou, Histoire de l'Inde, Fayard, (ISBN 9782213639536, présentation en ligne)
  14. Kailash Chand Jain, Malwa through the ages, from the earliest times to 1305 A.D., Motilal Banarsidass Publ., (ISBN 9788120808249, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]