Kâlidâsa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant indien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain indien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour l'étoile de la franchise Firefly, voir Kalidasa (Firefly).
Kâlidâsa
Description de l'image Kalidasa_inditing_the_cloud_Messenger,_A.D._375.jpg.
Auteur
Langue d’écriture Sanskrit
Genres

Kâlidâsa (en écriture devanāgarī : कालिदास, littéralement « serviteur de Kâlî ») est un poète et dramaturge écrivant en sanskrit, qui a vécu sur le sous-continent indien à la fin de la période antique[1]. Réputé pieux adorateur de Shiva, ses écrits s'inspirent largement de la mythologie et de la philosophie hindoues. Son immense célébrité lui a valu le titre de Kavikula-guou « précepteur de tous les poètes ».

Biographie[modifier | modifier le code]

On pense généralement qu'il a vécu entre le IVe et le Ve siècle, sans doute au Madhya Pradesh.

On croit qu’il naquit à Mandsaur. Il aurait été l’un des « neuf joyaux » de la cour de Vikramâditya. Une tradition cingalaise le fait mourir en 522 à Ceylan.

Abhijñānaśākuntalam, considéré comme son chef-d'œuvre, a été l'une des premières œuvres sanskrite traduite en anglais puis dans d'autres langues.

Dans ses œuvres, la beauté de la nature est dépeinte avec élégance et dans un langage métaphorique peu comparable avec les littératures du reste du monde. Une légende dit qu'il est mort au Sri Lanka, bien qu'aucune preuve ne le confirme.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Mâlavikâgnimitram (en écriture devanāgarī : मालविकाग्निमित्रम्, littéralement Mâlavikâ et Agnimitra) : c'est l'histoire du roi Angamitra qui tomba amoureux d'une servante. Cette dernière est pour cette raison emprisonnée par la reine.
  • Vikramorvaśîya (en écriture devanāgarī : विक्रमोर्वशीयम्, littéralement Urvaśî conquise par la vaillance) : c'est l'histoire d'amour entre le roi Vikrama et la nymphe céleste Urvashi. Elle doit retourner au paradis. L'œuvre relate l'épanouissement de leur amour à travers de dures épreuves.
  • Abhijñânaśâkuntalâ (en écriture devanāgarī : अभिज्ञान शाकुन्तलम्, littéralement La Reconnaissance de Śâkuntalâ) : il s'agit de l'histoire du roi Dushyanta qui rencontre Shakuntala pendant une partie de chasse. Ils consomment leur relation, mais Dushyanta oublie Shakuntala en raison d'une malédiction lancée par Durvasa le sage. Cette œuvre évoque aussi la naissance de Bharata, l'ancêtre de la nation indienne.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Râghuvamśha (« La Dynastie de Râghu »)
  • Kumarasambhava (« Naissance de Kumar Kartikeya »),
  • Meghaduta (« Le Messager des nuages »)
  • Ritusamhâra (« L'Exposition des saisons »).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, pages 222 et 223, ISBN 0816073368

Sources[modifier | modifier le code]