Équipe d'Angleterre de rugby à XV à la Coupe du monde 2007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Angleterre dans la Coupe du monde de rugby 2007

L'équipe d'Angleterre de rugby à XV dispute la Coupe du monde 2007, organisée par La France, dans la poule A pour la première phase ; elle affronte l’Afrique du Sud, les Samoa, les États-Unis et les Tonga[1]. L'Angleterre s’impose difficilement contre les États-Unis 28 à 10. Le match au sommet entre les Springboks et l'Angleterre voit la victoire des champions du monde 1995 sur les champions du monde en titre par 36 à 0. Le XV de la Rose bat par la suite les Samoa 44 à 22 et les Tonga 36 à 20 pour finir deuxième de la poule, derrière l'Afrique du Sud. L'Angleterre doit alors affronter le vainqueur de la poule B, au Stade Vélodrome à Marseille. Elle réussit une grande performance contre l'Australie de George Gregan et s'impose 12 à 10. Grâce à cette victoire, les Anglais disputent une demi-finale contre les Français au Stade de France (Saint-Denis), que le XV de la Rose emporte 14 à 9, grâce à une pénalité et un drop de Jonny Wilkinson dans les dix dernières minutes. Ils perdent en finale contre les Springboks 15 à 6.

Les 30 sélectionnés[modifier | modifier le code]

La sélection tient compte du forfait David Strettle[2]. Toby Flood rejoint l'équipe après l'arrêt de Jamie Noon pour blessure[3]. Josh Lewsey blessé pendant la demi-finale face à la France est forfait pour la finale, il est remplacé par Nick Abendanon.

effectif de l'équipe d'Angleterre[4]
Entraîneur Brian Ashton
Avants Pilier Perry Freshwater, Andrew Sheridan, Matt Stevens, Phil Vickery
Talonneur George Chuter, Lee Mears, Mark Regan
Deuxième ligne Steve Borthwick, Ben Kay, Simon Shaw
Troisième ligne aile Lewis Moody, Tom Rees, Joe Worsley
Troisième ligne centre Martin Corry, Lawrence Dallaglio, Nick Easter
Arrières Demi de mêlée Andy Gomarsall, Shaun Perry, Peter Richards
Demi d'ouverture Jonny Wilkinson, Olly Barkley
Centre Mike Catt, Andy Farrell, Dan Hipkiss, Jamie Noon, Mathew Tait, Toby Flood
Ailier Jason Robinson, Paul Sackey
Arrière Mark Cueto, Josh Lewsey

La Coupe du Monde[modifier | modifier le code]

L'Angleterre dispute quatre matches préliminaires dans la Poule A.

Match 1 : Angleterre-États-Unis : 28-10 (, Stade Félix-Bollaert à Lens)[modifier | modifier le code]

Composition des équipes
Score : 28 - 10 (21-3)

Date :

Stade : Stade Félix-Bollaert à Lens (Drapeau de la France France)

Arbitre : Jonathan Kaplan Drapeau : Afrique du Sud

homme du match : Olly Barkley

Composition des équipes :

Angleterre
Titulaires : Mark Cueto, Josh Lewsey, Jamie Noon, Mike Catt, Jason Robinson, Olly Barkley, Shaun Perry, Lawrence Dallaglio, Tom Rees, Joe Worsley, Ben Kay, Simon Shaw, Phil Vickery (cap.), Mark Regan, Andrew Sheridan
Remplaçants : George Chuter, Matt Stevens, Martin Corry, Lewis Moody, Peter Richards, Andy Farrell, Mathew Tait

États-Unis
Titulaires : Chris Wyles, Salesi Sika, Paul Emerick, Vahafolau Esikia, Takudzwa Ngwenya, Mike Hercus (cap.), Chad Erskine, Henry Bloomfield, Todd Clever, Louis Stanfill, Mike Mangan, Luke Gross, Chris Osentowski, Owen Lentz, Mike MacDonald
Remplaçants : Blake Burdette, Matekitonga Moeakiola, Alec Parker, Inaki Basauri, Mike Petri, Valenese Malifa, Albert Tuipulotu

Points marqués :

Angleterre : 3 essais de Robinson (34e), Barkley (40e), Rees (49e), 3 pénalités de Barkley (6e, 22e, 31e)

États-Unis : 1 essai de Moeakiola Matekitonga (74e), 1 transformation de Hercus (75e), 1 pénalité de Hercus (9e)

Match 2 : Afrique du Sud-Angleterre : 36-0 (, Stade de France Saint-Denis)[modifier | modifier le code]

Composition des équipes
Score : 36 - 0 (20-0)

Date :

Stade : Stade de France Saint-Denis (Drapeau de la France France)

Arbitre : Joël Jutge

Composition des équipes :

Afrique du Sud
Titulaires : 15 Percy Montgomery, 14 JP Pietersen, 13 Jaque Fourie, 12 François Steyn, 11 Bryan Habana, 10 Butch James, 9 Fourie du Preez, 8 Danie Rossouw, 7 Juan Smith, 6 Wikus van Heerden, 5 Victor Matfield, 4 Bakkies Botha, 3 Brendon Botha, 2 John Smit (capitaine), 1 Os du Randt
Remplaçants : 16 Bismarck du Plessis, 17 CJ van der Linde, 18 Johann Muller, 19 Bob Skinstad, 20 Ruan Pienaar, 21 André Pretorius, 22 Wynand Olivier

Angleterre
Titulaires : 15 Jason Robinson, 14 Josh Lewsey, 13 Jamie Noon, 12 Mike Catt, 11 Paul Sackey, 10 Andy Farrell, 9 Shaun Perry, 8 Nick Easter, 7 Tom Rees, 6 Martin Corry (cap.), 5 Ben Kay, 4 Simon Shaw, 3 Matt Stevens, 2 Mark Regan, 1 Andrew Sheridan
Remplaçants : 16 George Chuter, 17 Perry Freshwater, 18 Steve Borthwick, 19 Lewis Moody, 20 Andy Gomarsall, 21 Peter Richards, 22 Mathew Tait

Points marqués :

Afrique du Sud : 3 essais de Smith (6e), Pietersen (38e, 63e), 3 transformations de Montgomery (7e, 39e, 64e), 5 pénalités de Steyn (12e), Montgomery (36e, 46e, 55e, 79e)

Angleterre :
Juan Smith inscrit le premier essai dès la 6e minute.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le match au sommet du groupe A débouche sur une inéluctable victoire sud-africaine : dans le chaudron du Parc des Princes, les Springboks prennent les Anglais à la gorge et les « broient » consciencieusement de la première à la dernière minute. Le demi de mêlée Fourie du Preez, élu homme du match, mène son pack de fer de main de maître et JP Pietersen inscrit deux essais de finisseur. Privée de son buteur Jonny Wilkinson, touché à une cheville, l'Angleterre perd son premier match de phase finale de Coupe du monde depuis 1999 et devient la sixième équipe de l'histoire à ne pas réussir à marquer le moindre point lors d'une rencontre de phase finale. Elle perd en outre son arrière Jason Robinson, qui se blesse sérieusement à une cuisse sur une accélération, il est incertain pour le reste de la compétition. Quant aux Springboks, ils démontrent qu'ils sont des candidats crédibles pour le titre.

Juan Smith inscrit le premier essai dès la 6e minute.

Match 3 : Angleterre-Samoa : 44-22 (, Stade de la Beaujoire à Nantes)[modifier | modifier le code]

Composition des équipes
Score : 44 - 22 (23-12)

Date :

Stade : Stade de la Beaujoire à Nantes (Drapeau de la France France)

Arbitre : Alan Lewis Drapeau : Irlande

Composition des équipes :

Angleterre
Titulaires : 15 Josh Lewsey, 14 Mark Cueto, 13 Mathew Tait, 12 Olly Barkley, 11 Paul Sackey, 10 Jonny Wilkinson, 9 Andy Gomarsall, 8 Nick Easter, 7 Joe Worsley, 6 Martin Corry, 5 Ben Kay, 4 Simon Shaw, 3 Matt Stevens, 2 George Chuter, 1 Andrew Sheridan
Remplaçants : 16 Mark Regan, 17 Perry Freshwater, 18 Steve Borthwick, 19 Lewis Moody, 20 Peter Richards, 21 Andy Farrell, 22 Dan Hipkiss

Samoa
Titulaires : 15 Loki Crichton, 14 David Lemi, 13 Seilala Mapusua, 12 Brian Lima, 11 Alesana Tuilagi, 10 Eliota Fuimaono-Sapolu, 9 Junior Polu, 8 Henry Tuilagi, 7 Semo Sititi (cap.), 6 Daniel Leo, 5 Kane Thompson, 4 Joe Tekori, 3 Census Johnston, 2 Mahonri Schwalger, 1 Kas Lealamanua
Remplaçants : 16 Tanielu Fuga, 17 Fosi Pala'amo, 18 Justin Purdie, 19 Alfie Vaeluaga, 20 Steven So'oialo, 21 Jerry Meafou, 22 Lolo Lui

Points marqués :

Angleterre : 4 essais de Corry (2e, 75e), Sackey (32e, 80e), 3 transformations de Wilkinson (3e, 33e, 76e), 4 pénalités de Wilkinson (14e, 21e, 44e, 72e), 2 drops de Wilkinson (6e, 70e)

Samoa : 1 essai de Polu (47e), 1 transformation de Crichton (48e), 5 pénalités de Crichton (9e, 12e, 38e, 40e, 42e)

Comme les Sud-Africains juste avant eux, les Anglais souffrent pour battre leur adversaire du Pacifique. Mais les Samoans, vaillants, finissent par craquer après une excellente résistance. Menés d'un seul point à la 43e (22-23), ils encaissent un sévère 21 à 0 dans la dernière demi-heure qui donne au score une ampleur qui ne reflète qu'imparfaitement l'âpreté des débats. Les Anglais joueront leur qualification à quitte ou double face aux Tonguiens lors du dernier match de poule. Grâce à cette victoire anglaise, l'Afrique du Sud est assurée de terminer première du groupe et jouera son quart de finale à Marseille contre le deuxième du groupe B (Australie, Fidji ou plus vraisemblablement Galles).

Match 4 : Angleterre-Tonga : 36-20 (, Parc des Princes à Paris)[modifier | modifier le code]

Composition des équipes
Score : 36 - 20 (19-10)

Date :

Stade : Parc des Princes à Paris (Drapeau de la France France)

Arbitre : Alain Rolland Drapeau : Irlande

Composition des équipes :

Angleterre
Titulaires : 15 Josh Lewsey, 14 Paul Sackey, 13 Mathew Tait, 12 Olly Barkley, 11 Mark Cueto, 10 Jonny Wilkinson, 9 Andy Gomarsall, 8 Nick Easter, 7 Lewis Moody, 6 Martin Corry (cap.), 5 Ben Kay, 4 Steve Borthwick, 3 Matt Stevens, 2 George Chuter, 1 Andrew Sheridan
Remplaçants : 16 Lee Mears, 17 Phil Vickery, 18 Lawrence Dallaglio, 19 Joe Worsley, 20 Peter Richards, 21 Andy Farrell, 22 Dan Hipkiss

Tonga
Titulaires : 15 Vungakoto Lilo, 14 Tevita Tu'ifua, 13 Sukanaivalu Hufanga, 12 Epeli Taione, 11 Joseph Vaka, 10 Pierre Hola, 9 Sione Tu'ipulotu, 8 Finau Maka, 7 Nili Latu (cap.), 6 Hale T-Pole, 5 Lisiate Fa'aoso, 4 Viliami Vaki, 3 Kisi Pulu, 2 Aleki Lutui, 1 Soane Tonga'uiha
Remplaçants : 16 Ephraim Taukafa, 17 Taufa'ao Filise, 18 Maama Molitika, 19 Inoke Afeaki, 20 Soane Havea, 21 Hudson Tonga'uiha, 22 Aisea Havili

Points marqués :

Angleterre : 4 essais de Sackey (19e, 38e), Tait (57e), Farrell (68e), 2 transformations de Wilkinson (58e, 69e), 2 drops de Wilkinson (32e, 72e), 2 pénalités de Wilkinson (14e, 71e)

Tonga : 2 essais de Hufanga (17e), T Pole (79e), 2 transformations de Hola (18e, 80e), 2 pénalités de Hola (10e, 55e)

Les Tonga font jeu égal avec les Anglais en 1re mi-temps pendant laquelle ils marquent un essai par Hufanga avant d'en encaisser deux par Sackley, dont un en contre. La 2e mi-temps est plus favorable aux Anglais qui marquent deux nouveaux essais par Tait et Farrell alors que les Tonga en marquent un seul en fin de match par T Pole. En marquant 16 points, Jonny Wilkinson se rapproche du record de points marqués en Coupe du monde qui détenu par Gavin Hastings (227 points).

Classement de la poule A[modifier | modifier le code]

Place Nation Matchs Points Essais Bonus
points
Classement
points
joués victoire nul défaite pour contre différence pour contre différence
1 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 4 4 0 0 189 47 +142 24 6 +18 3 19
2 Drapeau : Angleterre Angleterre 4 3 0 1 108 88 +20 11 7 +4 2 14
3 Drapeau : Tonga Tonga 4 2 0 2 89 96 -7 9 10 -1 1 9
4 Drapeau : Samoa Samoa 4 1 0 3 69 143 -74 5 15 -10 1 5
5 Drapeau : États-Unis États-Unis 4 0 0 4 61 142 -81 7 18 -11 1 1

Quart de finale[modifier | modifier le code]

Score : 10 - 12 (10-6)

Date : , 15:00

Stade : Stade Vélodrome, à Marseille (Drapeau de la France France) (record d'affluence du stade 59 120 spectateurs)

Arbitre : Alain Rolland Drapeau : Irlande

Composition des équipes :

Australie
Titulaires : 1 Matt Dunning, 2 Stephen Moore, 3 Guy Shepherdson, 4 Nathan Sharpe, 5 Daniel Vickerman, 6 Rocky Elsom, 7 George Smith, 8 Wycliff Palu, 9 George Gregan, 10 Berrick Barnes, 11 Lote Tuqiri, 12 Matt Giteau, 13 Stirling Mortlock (cap.), 14 Adam Ashley-Cooper, 15 Chris Latham
Remplaçants : 16 Adam Freier, 17 Al Baxter, 18 Hugh McMeniman, 19 Stephen Hoiles, 20 Phil Waugh, 21 Julian Huxley, 22 Drew Mitchell

Angleterre
Titulaires : 1 Andrew Sheridan, 2 Mark Regan, 3 Phil Vickery (cap.), 4 Simon Shaw, 5 Ben Kay, 6 Martin Corry, 7 Lewis Moody, 8 Nick Easter, 9 Andy Gomarsall, 10 Jonny Wilkinson, 11 Josh Lewsey, 12 Mike Catt, 13 Mathew Tait, 14 Paul Sackey, 15 Jason Robinson
Remplaçants : 16 George Chuter, 17 Matt Stevens, 18 Lawrence Dallaglio, 19 Joe Worsley, 20 Peter Richards, 21 Toby Flood, 22 Dan Hipkiss

Points marqués :

Australie : 1 essai de Tuqiri (33e), 1 transformation de Mortlock (34e), 1 pénalité de Mortlock (7e)

Angleterre : 4 pénalités de Wilkinson (21e, 25e, 52e, 60e)

Andy Farrell blessé a été remplacé par Mike Catt dans le XV anglais de départ[5], Catt participe pour la 4e fois à un quart de finale de Coupe du monde de rugby.

L'Angleterre l'emporte grâce à quatre pénalités réussies par Jonny Wilkinson qui devient le meilleur marqueur de points de l'histoire de la Coupe du monde avec 234 points et grâce également à une domination écrasante en mêlée ayant permis de bénéficier de pénalités.

Demi-finale[modifier | modifier le code]

Score : 9 - 14 (6-5)

Date : , 21:00

Stade : Stade de France, à Saint-Denis (Drapeau de la France France)

Arbitre : Jonathan Kaplan Drapeau : Afrique du Sud

Composition des équipes :

France
Titulaires : 1 Olivier Milloud, 2 Raphaël Ibañez (cap.), 3 Pieter de Villiers, 4 Jérôme Thion, 5 Fabien Pelous, 6 Serge Betsen, 7 Thierry Dusautoir, 8 Julien Bonnaire, 9 Jean-Baptiste Élissalde, 10 Lionel Beauxis, 11 Cédric Heymans, 12 Yannick Jauzion, 13 David Marty, 14 Vincent Clerc, 15 Damien Traille
Remplaçants : 16 Dimitri Szarzewski, 17 Jean-Baptiste Poux, 18 Sébastien Chabal, 19 Imanol Harinordoquy, 20 Frédéric Michalak, 21 Christophe Dominici, 22 Clément Poitrenaud

Angleterre
Titulaires : 1 Andrew Sheridan, 2 Mark Regan, 3 Phil Vickery (cap.), 4 Simon Shaw, 5 Ben Kay, 6 Martin Corry, 7 Lewis Moody, 8 Nick Easter, 9 Andy Gomarsall, 10 Jonny Wilkinson, 11 Josh Lewsey, 12 Mike Catt, 13 Mathew Tait, 14 Paul Sackey, 15 Jason Robinson
Remplaçants : 16 George Chuter, 17 Matt Stevens, 18 Lawrence Dallaglio, 19 Joe Worsley, 20 Peter Richards, 21 Toby Flood, 22 Dan Hipkiss

Points marqués :

France : 3 pénalités de Beauxis (8e, 18e, 44e)

Angleterre : 1 essai de Lewsey (2e), 2 pénalités de Wilkinson (47e, 74e), 1 drop de Wilkinson (77e)

Dans le cadre de la Coupe du monde de rugby, c'est la 4e confrontation entre la France et l'Angleterre[6]. Les compositions des deux équipes sont inchangées par rapport aux quarts de finale, y compris les remplaçants. Depuis 1999, les oppositions entre équipes de France et d'Angleterre ont donné un bilan équilibré avec sept victoires partout, toutefois la France a gagné 5 de leurs 6 dernières oppositions (voir France-Angleterre en rugby à XV). Lors de la précédente Coupe du monde, en 2003, les deux équipes s'étaient aussi rencontrées en demi-finale et les Anglais avaient gagné sur le score de 24 à 7.
Les Anglais marquent le seul essai du match après 79 secondes de jeu sur une erreur de l'arrière français, Damien Traille. Les Français prennent ensuite l'avantage au score grâce à des pénalités réussies par Lionel Beauxis (9-5). Jonny Wilkinson réussit ensuite deux pénalités et un drop, permettant au XV de la rose de l'emporter sur le score de 14 à 9 et de se qualifier pour la finale.

Finale : Afrique du Sud-Angleterre : 15-6 (, Stade de France, à Saint-Denis)[modifier | modifier le code]

Score : 6 - 15 (3-9)

Date : , 21:00

Stade : Stade de France, à Saint-Denis (Drapeau de la France France)

Arbitre : Alain Rolland[7] Drapeau : Irlande

Composition des équipes :

Angleterre
Titulaires : 1 Andrew Sheridan, 2 Mark Regan, 3 Phil Vickery (cap.), 4 Simon Shaw, 5 Ben Kay, 6 Martin Corry, 7 Lewis Moody, 8 Nick Easter, 9 Andy Gomarsall, 10 Jonny Wilkinson, 11 Mark Cueto, 12 Mike Catt, 13 Mathew Tait, 14 Paul Sackey, 15 Jason Robinson
Remplaçants : 16 George Chuter, 17 Matt Stevens, 18 Lawrence Dallaglio, 19 Joe Worsley, 20 Peter Richards, 21 Toby Flood, 22 Dan Hipkiss

Afrique du Sud
Titulaires : 1 Os du Randt, 2 John Smit (cap.), 3 CJ van der Linde, 4 Bakkies Botha, 5 Victor Matfield, 6 Schalk Burger, 7 Juan Smith, 8 Danie Rossouw, 9 Fourie du Preez, 10 Butch James, 11 Bryan Habana, 12 François Steyn, 13 Jaque Fourie, 14 JP Pietersen, 15 Percy Montgomery
Remplaçants : 16 Bismarck du Plessis, 17 Jannie du Plessis, 18 Johann Muller, 19 Wikus van Heerden, 20 Ruan Pienaar, 21 Andre Pretorius, 22 Wynand Olivier

Points marqués :

Angleterre : 2 pénalités de Wilkinson (12e, 44e)

Afrique du Sud : 5 pénalités de Montgomery (7e, 15e, 40e, 50e), Steyn (61e)

L'Angleterre défend son titre en retrouvant l'Afrique du Sud qui l'avait nettement battue 36 à 0 en poule de qualification (Poule A). Les Sud-Africains sont favoris car pour atteindre ce stade de la compétition les Springboks ont marqué 263 points et 33 essais alors que Anglais n'ont marqué que 134 points et 12 essais[8]. Le vainqueur de la finale rejoindra au palmarès l'Australie qui a remporté deux fois la Coupe du monde. Une victoire sur l'Angleterre permettrait à l'Afrique du Sud de prendre la tête du classement mondial IRB.

Les Springboks mènent à la mi-temps (9-3) grâce à trois pénalités réussies par Percy Montgomery contre une pour les Anglais par Jonny Wilkinson. En début de seconde mi-temps, les Anglais manquent de très peu un essai mais l'arbitre considère que l'ailier Mark Cueto a mis le pied en touche, toutefois ils marquent trois points à l'occasion de cette action grâce au coup de pied de pénalité accordé pour faute préalable. Les Sud-Africains remportent le match et la Coupe du monde par 15 à 6 à l'issue d'un match sans essai et pendant lequel les défenses ont pris l'ascendant sur les attaques.

Les Springboks remportent la Coupe du monde 2007 en étant invaincus à l'issue de la compétition, ils remportent un deuxième titre après celui de 1995. Le pilier Os du Randt est le seul joueur sud-africain qui a remporté deux titres de champion du monde à douze ans d'intervalle.

Meilleurs marqueurs d'essais anglais[modifier | modifier le code]

  1. Paul Sackey, 4 essais
  2. Martin Corry, 2 essais
  3. Olly Barkley, Andy Farrell, Josh Lewsey, Tom Rees, Jason Robinson, Mathew Tait, 1 essai

Meilleur réalisateur anglais[modifier | modifier le code]

  1. Jonny Wilkinson, 67 points, 5 transformations, 5 drops, 14 pénalités
  2. Paul Sackey, 20 points, 4 essais

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) les poules de la Coupe du monde de rugby à XV 2007, rugbyworldcup.com
  2. (en) Strettle ruled out of World Cup, planetrugby.com, 9 août 2007.
  3. (en) Flood answers England SOS, sur planet-rugby.com
  4. (en) Tindall & Hodgson miss World Cup, sur news.bc.co.uk
  5. Catt appelé pour remplacer Farrell blessé, sur rugbyworldcup.com
  6. (en) France v England: The history, sur planet-rugby.com
  7. Rolland arbitrera la finale, sur rugbyworldcup.com
  8. (en) Preview: World Cup Final, sur planet-rugby.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]